Vers le contenu principal
Impact des matériaux sur la performance et la durabilité hygrothermique des bâtiments - HYGRIMPACT

Impact des matériaux sur la performance et la durabilité hygrothermique des bâtiments - HYGRIMPACT

La caractérisation des performances hygrothermiques des matériaux et des parois dans des conditions réalistes est nécessaire pour assurer la durabilité des travaux d’isolation

Tous les bâtiments, neufs ou existants, doivent bénéficier d’une bonne isolation thermique. Le recours aux isolants biosourcés, capillaires actifs ou à d’autres produits innovants est aujourd’hui de plus en plus courant. Ces matériaux ont souvent la capacité d’échanger de l’humidité avec leur environnement et leur performance thermique varie en conséquence. Par ailleurs, en cas d’humidité excessive, certaines parois peuvent développer différentes formes de dégradations comme des moisissures, de la condensation interne, des dégâts de gel, etc… La bonne conservation dans le temps des matériaux sensibles à l’humidité dépendra de la composition des parois dans lesquelles ils sont mis en œuvre et des conditions climatiques environnantes. Que ce soit lors du dimensionnement des parois ou en situation réelle, il est indispensable de s’assurer que des niveaux d’humidité critiques ne sont pas atteints, et que la paroi présente une robustesse suffisante vis-à-vis des aléas inhérents à la vie de tout bâtiment.  

 

L’objectif des deux biennales du projet prénormatif Hygrimpact est d’investiguer l’impact que les transferts d’humidité ont au niveau des matériaux, de la paroi et du bâtiment. 

 

De manière plus spécifique, la première biennale se concentre principalement sur la mesure de la conductivité thermiques de matériaux isolants humides, et la mesure en conditions réelles des niveaux d’humidité dans des parois types à risque comme les toitures vertes compactes isolées, les maçonneries isolées par l’intérieur sans pare-vapeur,…. 

 

La deuxième biennale se concentre principalement sur le développement et l’amélioration des méthodes en laboratoire pour déterminer les caractéristiques des matériaux et des parois par rapport au transfert d’humidité. L’étude vise à raccourcir le temps nécessaire à la réalisation de ces essais. L’objectif de cette caractérisation est, au final, d’assurer une performance thermique optimale, de garantir la robustesse des parois et de favoriser un bon confort hygrothermique des bâtiments. 

 

A terme, la caractérisation correcte des performances hygrothermiques des matériaux et des parois doit permettre d’assurer leur pérennité et d’augmenter la durée de vie des bâtiments.

Avec le support de

SPF Economie NBN

Vous avez des questions concernant ce projet?