Vers le contenu principal

Dimensionnement dynamique des systèmes de chauffage et de refroidissement - SmartPower

La puissance des installations de chauffage et de refroidissement devient un élément crucial pour les bâtiments
Dimensionnement dynamique des systèmes de chauffage et de refroidissement – SmartPower

La puissance des installations de chauffage et de refroidissement devient un élément crucial pour les bâtiments

Source: "Shutterstock"

Les installations techniques, de chauffage et de refroidissement, sont aujourd’hui confrontées à plusieurs défis de taille quant à leur dimensionnement correct pour atteindre de bonnes performances énergétiques, économiques et environnementales. Le déploiement des énergies renouvelables de nature intermittente rend nécessaire la flexibilité des installations techniques pour utiliser l’énergie lorsqu’elle est disponible et ainsi délester les réseaux aux heures de pointe.  

Jusqu’à présent, le dimensionnement des installations de chauffage s’est basé sur une méthode normalisée statique. Cette méthode a des limites et des mesures réalisées lors des deux premières années du projet SmartPower ont mis en évidence un surdimensionnement de 10 à 100%, avec des impacts économiques et environnementaux importants. Cette différence entre le calcul et la réalité trouve son origine dans les aléas climatiques, le comportement des utilisateurs difficilement modélisable, mais également dans le fait que de nombreux paramètres dynamiques ont une importance relative bien plus grande dans les bâtiments modernes plus performants et présentant des besoins en énergie réduits. 

Ces effets dynamiques jouent un rôle important lors de la détermination de la puissance de pointe pour le refroidissement et une bonne estimation des besoins en refroidissement prend aussi de plus en plus d’importance. La seconde partie du projet SmartPower étudie de ce fait des méthodes non normalisées de dimensionnement des systèmes de refroidissement. Une méthode de calcul mieux à même de prévoir les profils de besoins dynamiques tant en chauffage qu’en refroidissement est ainsi développée. 

Les deux biennales de l’étude prénormative SmartPower visent à construire des ponts entre ce besoin croissant de dimensionnement dynamique pour le chauffage et le refroidissement d’une part, et le besoin des installateurs d’avoir accès à des méthodes de calcul simples et accessibles. Le projet se base sur des campagnes de mesure et des simulations pour développer la base scientifique nécessaire à l’établissement ou à la révision des normes. Il encourage le recours aux méthodes normalisées par les professionnels et met à disposition des outils auprès des concepteurs. 

Avec le soutien de

SPF Economie NBN

En collaboration avec

University of Antwerp

Avez-vous des questions sur ce projet de recherche ?