Vers le contenu principal
Aptitude à l’emploi des granulats inertes secondaires dans le béton - GRANISEC

Aptitude à l’emploi des granulats inertes secondaires dans le béton - GRANISEC

L'aptitude à l’emploi dans le béton des matériaux inertes secondaires doit être vérifiée par des modes opératoires appropriés.

Aujourd’hui, pour réduire l’empreinte écologique du secteur de la construction et favoriser l’économie circulaire, il est fait de plus en plus usage de matériaux secondaires alternatifs (MSA) dans la fabrication du béton. Ces matériaux sont de provenance très variée et leur utilisation n’est pas sans risque si elle n’est pas contrôlée. Ainsi la nouvelle version de la norme NBN B 15-100 se charge d’évaluer l’aptitude à l’emploi des nouveaux liants et des nouvelles additions minérales alternatives. Une telle norme n’existe pas encore pour les granulats inertes secondaires issus de divers secteurs industriels.  

En réponse à ce manquement, le projet GRANISEC vise à développer une méthodologie pour caractériser les flux de granulats recyclés secondaires et pour évaluer les performances mécaniques, environnementales et de durabilité des bétons fabriqués à partir de ces granulats. Les méthodes d’essai doivent être adaptées à ces matériaux car les granulats alternatifs peuvent avoir certains effets secondaires non désirés, aussi bien à court qu’à long terme. Des critères d’acceptation et des règles technologiques pour l’usage de ces granulats sont établis en fonction de la catégorie de granulats. 

Le but fondamental de cette recherche est donc d’établir une nouvelle norme (NBN B 15-105) dédiée aux granulats (fillers, sables et gravillons) non naturels pour béton pouvant à terme remplacer les granulats naturels dont la pénurie est annoncée, particulièrement pour les sables de construction. 

Avec la publication de cette norme, l’utilisation de granulats non naturels d’origines diverses se fait avec la garantie du maintien des performances et de la qualité du béton.  

Avec le soutien de

SPF Economie NBN

En collaboration avec

CRIC OCCN

Vous avez des questions concernant ce projet de recherche?