Vers le contenu principal
GRANISEC Méthodologie pour l’évaluation de l’aptitude à l’emploi des granulats inertes secondaires dans le béton

GRANISEC Méthodologie pour l’évaluation de l’aptitude à l’emploi des granulats inertes secondaires dans le béton

Le projet GRANISEC vise à développer une méthodologie pour démontrer l'aptitude à l’emploi dans le béton de matériaux inertes secondaires issus de divers secteurs industriels.

Vous avez des questions sur ce projet de recherche?

Alors appelez-nous.

Contactez-nous

Bram Dooms, Julie Piérard

Envoyez-nous un e-mail

Il existe une très grande variété de matériaux possibles et de fractions granulaires, chacun présentant un comportement spécifique et pouvant avoir une certaine influence sur le béton à l'état frais et durci, aussi sur le long terme. Selon le type de matériau, il sera donc nécessaire de vérifier certaines caractéristiques spécifiques, qui peuvent ne pas être pertinentes pour d'autres types de matériaux.

Un groupe de travail, dont le CSTC fait partie, élabore actuellement une norme à ce sujet (avec pour titre provisoire "NBN B 15-101 - Béton - Méthodologie pour l'évaluation et l'attestation de l'aptitude à l'emploi des matières premières inertes destinées au béton"). Pour ce faire, on s’appuie sur les connaissances et l'expertise des membres du groupe de travail, et il est fait appel à des experts externes. Au cours de l’établissement de cette norme, il est toutefois apparu que plusieurs questions ne trouvaient pas de réponse satisfaisante et scientifiquement fondée. C'est donc sous l'œil approbateur de ce groupe de travail, et en concertation constante avec lui, que le projet GRANISEC sera mené.

Lors de l’évaluation de l'aptitude à l'emploi des granulats inertes secondaires dans le béton, l'aptitude générale à l'emploi sera d’abord vérifiée. Ainsi, l'identification du granulat, la constance de ses caractéristiques et ses performances dans des compositions de béton type seront évaluées. La norme en préparation contient une liste des caractéristiques des granulats qu’il convient de déterminer, le cas échéant. En outre, en fonction de la nature du granulat, l'applicabilité de chaque méthode d'essai mentionnée se doit d’être évaluée.

Au cours de l'étude GRANISEC, les granulats secondaires qui sont pertinents et disponibles sur le marché belge seront divisés en sous-groupes ayant les mêmes caractéristiques pertinentes à surveiller. Sur la base d'une étude bibliographique, d'une étude de variabilité des caractéristiques des granulats (échantillons issus de différents lots de production) et d’essais de laboratoire sur des compositions de béton type incluant les granulats, la pertinence de chaque caractéristique sera confirmée et, si nécessaire, des critères seront définis et des méthodes d'essai alternatives seront proposées (dans le cas où les méthodes d'essai existantes ne seraient pas adaptées à la nature et/ou au calibre des granulats).

Outre l'aptitude générale à l'emploi, l'aptitude spécifique à l'emploi des granulats inertes secondaires dans le béton sera également examinée. En fonction de l'application prévue, les propriétés physiques et mécaniques, les propriétés de durabilité et l'impact sur l'environnement (lixiviation) seront vérifiées le cas échéant. Cela peut se faire soit sur une composition de béton réelle (~ évaluation de niveau 1), soit sur différentes compositions de béton qui, ensemble, sont considérées comme représentatives du domaine d'application prévu (~ évaluation de niveau 2).

En fonction des résultats obtenus dans la première partie de l'étude, certains types de granulats secondaires seront sélectionnés, auxquels sera appliquée la procédure d’évaluation d'aptitude spécifique à l'emploi.

Objectifs

Le projet GRANISEC a pour but d’établir un cadre normatif pour l’usage des granulats inertes secondaires (fillers, sables et gravillons) dans le béton, et plus précisément :

  • Développer une méthodologie pour la caractérisation des (groupes de) flux de recyclés secondaires et de leur variabilité, et élaborer, si nécessaire, des méthodes d’essais adaptées ;
  • Développer une méthodologie pour l’évaluation des performances mécaniques, de durabilité et environnementales de mortiers et bétons fabriqués à partir de ces (groupes de) granulats ;
  • D’établir des critères de répétabilité et reproductibilité des nouvelles méthodes d’essais ;
  • De relier les caractéristiques des granulats secondaires aux performances du béton et d’établir des critères d’acceptation et des règles technologiques pour leur usage.

Avec le soutien de

En collaboration avec