Vers le contenu principal
CBCI Circular Bio-based Construction Industry

Le projet européen subventionné, Circular Biobased Construction Industry (CBCI), étudie comment nous pourrions utiliser les matières premières de manière plus efficacement dans le secteur de la construction, et réduire ainsi les émissions de CO2.

Vous avez des questions sur ce projet de recherche?

Alors appelez-nous.

Contactez-nous

Evelyne Nguyen

Envoyez-nous un e-mail

Non seulement pendant la phase de construction, mais tout au long du cycle de vie d'un bâtiment. Pour la transition vers une économie circulaire, une approche intégrée de la construction circulaire et biologique est en cours d’élaboration, qui constitue la base du secteur de la construction. 

Bâtiment circulaire et biosourcé

La construction est un important consommateur de matériaux et est responsable d'environ 33% des émissions totales de CO2. Actuellement, les composants et les matériaux utilisés sont souvent non adaptables au cours du cycle de vie. Ils ne sont pas non plus fabriqués à partir de matériaux renouvelables d'origine biologique. En effet, la plupart des projets de construction sont encore conçus de manière linéaire, ce qui rend difficile la réutilisation des matériaux. Une transition de la "construction linéaire" actuelle à une construction circulaire à base biologique est nécessaire.

Approche intégrée

Pour réaliser des constructions circulaires et biologiques, il est nécessaire d'adopter une approche intégrée dans laquelle les processus, les disciplines, les entreprises, les lois et les réglementations doivent être modifiés. Cela signifie que les rôles actuels des intervenants dans le secteur de la construction vont changer et que de nouveaux rôles seront nécessaires. Au sein de CBCI, nous développons une approche qui garantit la cohérence entre les aspects techniques, juridiques et sociaux et les modèles d’activité afin de pouvoir concevoir et construire des systèmes biosourcés et circulaires. L'approche est que ce que nous développons peut ensuite être fabriqué à l'échelle industrielle.

Prototypage, laboratoires vivants et applications réelles

Pour arriver à une approche de travail, la recherche de conception est effectuée. L’approche itérative en est une caractéristique et nous impliquons un large éventail d’intervenants et d’experts dans la recherche. Au cours des ateliers, nous examinons les différentes perspectives.

La présente étude porte sur deux cas réels. Une clinique de l'établissement de soins Zélande Emergis et un bâtiment de la KU Leuven à Gand font l’objet d’une rénovation circulaire avec des matériaux d'origine biologique. Grâce à l'approche avec les intervenants et les experts, nous développons des éléments de façade, que nous testons non seulement comme prototypes de laboratoires, mais que nous utilisons également dans la réalité.

Nous garantissons une bonne expérience d’apprentissage et le partage des connaissances en enregistrant et en analysant les différentes étapes des différents processus de développement, tels que les ateliers, le prototypage, les laboratoires vivants et les cas réels. Nous utilisons des laboratoires en Belgique (BBRI), aux Pays-Bas (SPARK Maker Space Lab) et en Angleterre (BRE Centre for Innovative Construction Materials) pour concevoir, tester et produire les prototypes. Les chercheurs utilisent les techniques de production et les installations de recherche les plus modernes.

Objectifs

Avec CBCI, nous réalisons différents essais pour un effet le plus large possible sur le secteur de la construction. Le projet a donné lieu à diverses publications, MOOC, un guide pratique et une étude de faisabilité. Cela a pour but d’inspirer les (futurs) professionnels et à leur fournir des informations pratiques pour leurs propres projets de construction, à chaque étape du processus. Les résultats d'apprentissage du projet et les matériaux développés font l’objet d’une exposition de démonstration au Camp C à Westerlo (BE). CBCI a pour but de contribuer à l'application de nouvelles solutions pour l'économie circulaire.

CBCI.

Avec le soutien de

Europees Fonds Voor Regionale Ontwikkeling Interreg 2 Seas Mers Zeeën

En collaboration avec

KU Leuven Vlaamse Confederatie Bouw