Vers le contenu principal

Mesure de la planéité générale ou locale

Cette méthode de mesure permet de contrôler la planéité générale ou locale d'une surface donnée. Dans ce cas, l'écart de planéité générale représente la différence entre la forme réelle de la surface et celle d'une surface plane. L'écart de planéité locale est la différence entre une ligne donnée et une ligne droite.

Méthode de mesure

Le contrôle de la planéité d'une surface s’effectue à l’aide d’une règle droite et rigide d'une longueur bien définie (≤ 3 m) portant à ses extrémités des taquets dont l’épaisseur est égale à la tolérance admise (Y). On peut également tendre une corde sur deux taquets d'une épaisseur Y. La mesure (X) est effectuée à l’aide d'une latte ou d’un troisième taquet (cale de mesure) dont l’épaisseur est égale à deux fois la tolérance.

L’écart (X-Y) est une indication de la planéité.

Le principe de la vérification de la planéité d’une surface.
Contrôle de la planéité d’une surface.

Mesure de la planéité d’un mur en maçonnerie de briques sous une latte rigide de 2 m.
Mesure de la planéité d’un mur sous une latte rigide de 2 m.

Mesure de la planéité d’un plafond sous une latte rigide de 2 m.
Mesure de la planéité d’un plafond sous une latte rigide de 2 m.

Interprétation des résultats

La règle et ses deux taquets sont posés sur la surface à contrôler : 

  • 1er cas : un taquet fixe et un point de la règle touchent la surface, alors que le deuxième taquet fixe ne la touche pas : la planéité est hors tolérances.
  • 2e cas : les deux taquets fixes touchent la surface, tandis que la règle ne la touche pas et le taquet mobile ne passe pas sous la latte : la planéité est dans les tolérances.
  • 3e cas : les deux taquets fixes touchent la surface, tandis que la règle ne la touche pas et le taquet mobile passe sous la latte : la planéité est hors tolérances.

Mesure de la planéité d’un plancher sous une latte rigide de 2 m. La planéité relevée est hors tolérance puisque l’extrémité de la latte ne touche plus le sol.
Résultat de la mesure de la planéité d’un plancher sous une latte rigide de 2 m : planéité hors tolérance.

Le principe de la vérification de la planéité d’une surface.

Cas 1 : Planéité hors tolérances
Cas 2 : Planéité hors tolérances
Cas 3 : Planéité dans les tolérances

  1. Taquet dont l’épaisseur est égale à la tolérance
  2. Règle de 0,2 m ou 2 m de long
  3. Taquet mobile (épaisseur égale au double du taquet A)

Contrôle de la planéité d’une surface.

Remarques

Les définitions de planéité générale et locale dans la NBN ISO 7976-1 sont en grande partie différentes de celles reprises dans les Notes d’information technique du CSTC. 

Dans certains cas, la méthode de mesure reprend des recommandations pour le maillage à mesurer. 

Le contrôle de la planéité s’opère toujours local par local et, sauf contre-indication, à une distance de 20 cm au moins des murs ou de tout autre obstacle.

Publications associées