Vers le contenu principal

Risques d’infection de légionelle

La legionella pneumophila est une bactérie généralement présente en milieu aqueux, donc aussi dans l’eau potable fournie par les compagnies des eaux au compteur d’eau.

Boire cette bactérie ne présente aucun danger pour la santé humaine. La contamination se fait par inhalation d’aérosols infectés par la légionelle. Ceux-ci apparaîssent après nébulisation de l’eau (dans les douches, p. ex.). Cette bactérie peut causer deux sortes d’infections grippales : la fièvre de Pontiac (provoquant une infection pulmonaire légère et sans gravité) et la pneumonie grave pouvant entraîner des lésions permanentes et, dans le pire des cas, la mort.

Une température optimale combinée à la présence de nutriments dans l’eau ou dans les matériaux des conduits favorise le développement de la bactérie.

En Région flamande, les meilleures techniques disponibles (BBT pour Best beschikbare technieken) pour la gestion de la légionelle dans les nouveaux systèmes sanitaires doivent être appliquées dans les établissements à risque modéré et élevé, et ce conformément à la loi. L’annexe 1 des BBT contient un arbre de décision permettant de déterminer si une installation relève de leur champ d’application. Même lorsqu’elles ne sont pas légalement requises, il est recommandé de suivre les prescriptions des BBT. Le chapitre 3 du manuel des BBT décrit les directives techniques.

Dossier du CSTC - 2020/04.10 : Produire de l’ECS à 60°C : est-ce nécessaire pour empêcher le développement des légionelles ?