Vers le contenu principal

Impact environnemental et économie circulaire

Le béton a en tant que matériau le plus utilisé dans le secteur de construction un rôle important dans la diminution de l’empreinte environnementale des bâtiments. Par le passé, l’industrie cimentière était responsable d’importantes émissions de CO2 dues à la production du clinker, un composé essentiel du ciment. La part de clinker dans les ciments et les bétons a désormais diminué, permettant ainsi de réduire l’empreinte environnementale du béton. Le béton devient en outre de plus en plus vert grâce à l’usage de granulats recyclés et de granulats artificiels Il existe également des opportunités pour mieux boucler le cycle du béton dans le cadre de l’économie circulaire en faisant usage de différentes technologies.

Analyse du cycle de vie (ACV-LCA)

En termes d'impact environnemental, il existe actuellement un cadre normatif bien développé qui permet d'estimer les impacts générés par la production, l'utilisation et la fin de vie du béton ou du mortier. Grâce à l'ACV, par des spécialistes ou à l'aide d'outils tels que TOTEM, on peut avoir un aperçu des contributions et des catégories d'impact les plus importantes. Cet outil en ligne est disponible gratuitement sur le site http://www.totem-building.be depuis 2018 et peut être utilisé par tout professionnel de la construction ayant des connaissances dans les analyses de cycle de vie (ACV).

Usage de granulats recyclés et artificiels

La réutilisation du béton démoli et recyclé dans de nouvelles applications de béton est presque évidente. Les possibilités d'utilisation des granulats de béton dans le béton neuf sont bien décrites dans les normes NBN EN 206 et NBN B 15-001, et sont étayées par de nombreuses recherches scientifiques et expériences pratiques. Également pour d’autres flux de recyclage (par exemple le sable recyclé ou les granulats artificiels), il existe également des possibilités de recyclage bien qu'un peu plus d'études préliminaires soient nécessaires avant celui-ci.

Utilisation d’autres ciments et liants, d’autres manières de faire du béton circulaire.

Il n’y pas qu’en faisant usage de granulats recyclés que l’on peut réduire l’impact environnemental des bétons. L’usage important en Belgique de ciments comme des ciments aux laitiers de haut fourneau CEM III a permis de limiter l’impact du béton depuis déjà de nombreuses années mais l’ajout d’additions ou l’usage d’autres nouveaux liants pourraient encore permettre d’aller plus loin.   

Diverses recherches menées depuis des années au CSTC dans cette direction.