Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

19/07/2018

CSTC Home

Nouvelle classification de la réaction au feu des produits de construction: les exigences en Belgique

Dans le cadre de l'harmonisation européenne et de la création unique d'un marché européen, des spécifications techniques sont applicables sur un grand nombre de produits et systèmes de construction. Cette approche vise une formulation basée sur les exigences réglementaires des Etats-Membres de l'UE. L'évaluation de la conformité à ces exigences doit se baser sur des méthodes d'essai européennes (Evaluation de la réaction au feu en Belgique).

Les Etats-Membres de l'UE restent compétents pour fixer le niveau d'exigence requis. Ils doivent néanmoins l'exprimer selon la classification européenne basée sur les méthodes d'essai européennes.

Le système belge de classification de réaction au feu laisse ainsi la place à la nouvelle classification européenne en la matière. A cet effet, un groupe de travail a été créé au sein du Conseil Supérieur de la Sécurité contre l'incendie et l'explosion. Il s'est penché sur la révision de l'arrêté royal fixant les normes de base en matière de prévention contre l'incendie (AR du 7/7/1994 et ses modifications), et en particulier sur l'Annexe 5 fixant les exigences en termes de réaction au feu des produits de construction. L'objectif du groupe de travail était d'exprimer le niveau d'exigence requis en classes européennes et non plus en classes belges de réaction au feu. Etant donné que la classification et les méthodes d'essais belges et européennes diffèrent fortement, il n'était pas possible d'établir un simple tableau uniforme de conversion entre les anciennes classes belges et les nouvelles classes européennes, valable pour tous les matériaux.

Les anciennes classes belges:

L'ancienne réglementation belge, basée sur la norme belge (NBN S 21-203), met principalement l'accent sur l'inflammabilité et la vitesse de propagation: les matériaux sont répartis en cinq catégories: A0, A1, A2, A3 ou A4 (A0 = matériaux incombustibles).

Le nouveau classement européen:

La nouvelle classification européenne, basée sur 3 scénarios d'incendie (ou 3 niveaux d'attaque thermique) et cinq méthodes d'essais, distingue sept classes principales suivant la NBN EN 13501-1:

Outre ces 7 classes principales, des indices complémentaires sont définis pour les aspects suivants:

Un aperçu des différentes combinaisons possibles du classement européen est donné au tableau ci-dessous.

Produits de construction à l'exception des revêtements de sol Revêtements de sol
A1 A1FL
A2 s1 d0 A2 s1 d1 A2 s1 d2  A2FL s1
A2 s2 d0 A2 s2 d1 A2 s2 d2 A2FL s2
A2 s3 d0 A2 s3 d1 A2 s3 d2  
B s1 d0 B s1 d1  B s1 d2 BFL s1
B s2 d0 B s2 d1 B s2 d2 BFL s2
B s3 d0 B s3 d1 B s3 d2  
C s1 d0 C s1 d1 C s1 d2 CFL s1
C s2 d0 C s2 d1 C s2 d2 CFL s2
C s3 d0 C s3 d1 C s3 d2  
D s1 d0 D s1 d1 D s1 d2 DFL s1
D s2 d0 D s2 d1 D s2 d2 DFL s2
D s3 d0 D s3 d1 D s3 d2  
E     EFL
E d2      
F     FFL


Signalons que la Commission Européenne a pris une décision concernant les produits pour lesquels on suppose qu'ils peuvent toujours être considérés comme incombustibles (classe A1) et qui ne doivent donc pas être soumis aux méthodes d'essais.

La liste des produits supposé incombustibles (classe A1) se retrouvent dans la décision 96/603/EG du 4 octobre 1996 de la commission: voir le lien suivant.

En outre, pour certains produits de construction, les caractéristiques de réaction au feu peuvent être déterminées sans que des essais soient effectués. Une liste des produits de construction qui ressortent sous 'Classified without further test' est reprise via ce lien.

L'annexe 5/1 de l'arrêté royal 'normes de base':

L'annexe 5/1 reprend les exigences applicables en matière de réaction au feu et de performance vis à vis d'un feu extérieur. Ces exigences s'appliquent aux bâtiments définis dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 de ces mêmes normes de base.

Un changement important est la caractérisation nécessaire du bâtiment en fonction de l'utilisateur final afin de déterminer la réaction au feu exigée:

(1) Non-autonome: qui ne dispose pas de la capacité physique et/ou psychique à se mettre lui-même immédiatement en sécurité sans l'aide physique de tiers.

*Note explicative: "L'incapacité de se sauver soi-même ne peut pas être confondue avec un mobilité réduite des personnes"... ..."En règle générale, on peut s'attendre à être en présence de personnes non autonomes dans des prisons, des centres fermés, des unités de soins, des hôpitaux, des centres de revalidation, des homes et des maisons de repos, des asiles d'aliénés et dans la section pour bébés et enfants marchant à 4 pattes dans les crèches et les garderies."

(2) Autonome: qui dispose de la capacité physique et/ou psychique à se mettre lui-même immédiatement en sécurité sans l'aide physique de tiers.

(3) Dormant: qui n'est pas en état de remarquer immédiatement ou de réagir à un début d'incendie ou une alarme.

(4) Vigilant: en état de remarquer immédiatement un début d'incendie ou une alarme et de réagir en conséquence.

Les exigences relatives à la réaction au feu des matériaux de construction sont reprises dans les tableaux ci-dessous:

Tableau 1: locaux présentant un risque d'incendie accru en raison de leur utilisation

  Bâtiments Bas (BB) Bâtiments Moyens (BM) Bâtiments élevés (BE)
Locaux techniques, parkings, salles des machines et gaines techniques Parois verticales A2 s3 d2 A2 s3 d2 A2 s3 d2
Plafonds et faux-plafonds A2 s3 d0** A2 s3 d0** A2 s3 d0**
Sols A2FL s2 A2FL s2 A2FL s2
Isolation thermique des conduites* C s3 d2*** C s3 d2*** C s3 d2***
Cages d'ascenseurs Parois verticales E d2 C s2 d2 C s2 d2
Plafonds E d2 C s2 d2 C s2 d2
Sols EFL CFL s2 CFL s2
Cuisines Parois verticales A2 s3 d2 A2 s3 d2 A2 s3 d2
Plafonds A2 s3 d0 A2 s3 d0 A2 s3 d0
Sols BFL s2 BFL s2 BFL s2
Isolation thermique des conduits* C s3 d2*** C s3 d2*** C s3 d2***
* Sauf conduits d'air
** d2 dans locaux <= 30m²
*** pour conduits > 300 mm


Tableau 2: Locaux

  Type 1 Type 2 et 3
BB BM BE BB BM BE
Salles  Parois verticales B s1 d2 B s1 d2 B s1 d2 C s2 d2 C s2 d2 C s2 d2
Plafonds et faux-plafonds B s1 d0 B s1 d0 B s1 d0 C s2 d0 C s2 d0 C s2 d0
Sols BFL s1 BFL s1 BFL s1 CFL s2 CFL s2 CFL s2
Tous les autres locaux Parois verticales C s2 d2 C s2 d2  C s2 d2 E d2 E d2 D s3 d2
Plafonds et faux-plafonds C s2 d1 C s2 d1 C s2 d1 E** E** D s3 d1**
Sols CFL s1 CFL s1 CFL s1 EFL EFL DFL s2
** d2 dans les locaux < 30 m²


Tableau 3 & 4: Exigences en matière de réaction au feu dans les chemins d'évacuation et cages d'escalier

  Type 1 Type 2 Type 3
BB BM BE BB BM BE
Hor Vert Hor Vert Hor Vert
Sans détection de type surveillance généralisée du bâtiment
Parois verticales  A2 s1 d1 C s2 d2 B s1 d2 B s1 d2 B s1 d2 D s3 d2 C s3 d2 C s2 d2 B s2 d2 B s1 d2
Plafonds et faux-plafonds A2 s1 d0 C s2 d0 B s1 d0 B s1 d0 B s1 d0 D s3 d0 C s3 d0 C s2 d0  B s2 d0 B s1 d0
Sols A2FL s1 CFL s1 BFL s1 BFL s1 BFL s1 DFL s2 CFL s2 CFL s1 BFL s1 BFL s1
Avec détection de type surveillance généralisée du bâtiment comme décrit dans l'article 4.2 du projet d'annexe 5 des normes de base
Parois verticales B s1 d2 D s2 d2 C s1 d2 C s1 d2 B s1 d2 D s3 d2 D s3 d2 C s2 d2 C s2 d2 B s1 d2
Plafonds et faux-plafonds B s1 d0 D s2 d0 C s1 d0 C s1 d0 B s1 d0 D s3 d0 D s3 d0 C s2 d0 C s2 d0 B s1 d0
Sols BFL s1 DFL s1 CFL s1 CFL s1 BFL s1 DFL s2 DFL s2 CFL s1 CFL s1 BFL s1
"Hor": Chemins d'évacuation horizontaux à l'exception de ceux du niveau d'évacuation
"Vert": Chemins d'évacuation verticaux (c'est-à-dire cages d'escaliers y compris les sas, les paliers et les escaliers) et la partie horizontal du chemin d'évacuation au niveau d'évacuation à partir des cages d'escalier jusqu'à l'extérieur du bâtiment.

 

  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Prévention du feu
  4. Nouveautés - Antenne Normes Prévention du feu
  5. Nouvelles en Belgique - Antenne Normes Prévention du feu
  6. Réaction au feu classification