Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/04/2018

CSTC Home
  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Parachèvement
  4. Nouveautés - Antenne Normes Parachèvement

Nouveautés

Peintures et vernis

  1. Trois fiches norme concernant les peintures et vernis ont été publiées fin 2016. Il s’agit de la masse volumique avec le pycnomètre selon ISO 2811-1, la résistance à la formation de festons selon ASTM D4400 et le temps d'écoulement (la consistance) selon ISO 2431.

  2. Peinture sur maçonneries extérieures en briques : nouveaux points d'attention (E. Cailleux; W. Van de Sande) (CSTC-Contact N° 2016/3)
    Cet article présente deux configurations de maçonneries extérieures en briques de terre cuite pour lesquelles des risques de décollement de peinture ont été identifiés. La première est caractérisée par des briques présentant un aspect lisse et une structure fermée, tandis que la seconde correspond aux maçonneries postisolées. En savoir plus
  3. Vers une appréciation plus objective des couleurs et des écarts admissibles (M.C. Van Eecke (Cori); E. Cailleux (CSTC)) (CSTC-Contact N° 2015/3)

    Idéalement, la couleur finale d'une peinture devrait pouvoir être définie de façon univoque avant le début des travaux, afin d'éviter les discussions et les litiges entre clients, fournisseurs et applicateurs. Une étude prénormative menée récemment par le CSTC, le CoRI (Coatings Research Institute) et deux autres partenaires universitaires avait pour but de définir la meilleure façon de caractériser et de spécifier le rendu final des matériaux de finition utilisés en construction, y compris les peintures. L'aspect et les tolérances associées à ces dernières font en effet régulièrement l'objet de requêtes auprès de la division Avis techniques du CSTC. En savoir plus

  4. Plusieurs fiches norme concernant les peintures et vernis ont été publiées. Il s’agit de la mesure de brillance, la détermination de l’épaisseur d’un film, la résistance à condensation continue, la résistance au mortier et la détermination des cov.

Enduits et ETICS

  1. Les ETICS et la sécurité incendie des façades (Y. Martin) (CSTC-Contact N° 2017/2)

    Le présent article rappelle sommairement les exigences en vigueur en matière de sécurité incendie des façades. Il est également question des exigences et mesures constructives complémentaires permettant de réduire le risque de propagation de l’incendie via les façades dans le cas particulier des systèmes d’enduits sur isolation extérieure, communément appelés ETICS. Ces mesures font actuellement l’objet de discussions au sein d’un groupe de travail émanant du Conseil supérieur de la sécurité contre l’incendie et l’explosion. En savoir plus

  2. Applications des matériaux à base de chanvre (Y. Grégoire) (CSTC-Contact N° 2016/4)

    On tend aujourd’hui à réduire de plus en plus les émissions des gaz à effet de serre et à utiliser des ressources renouvelables locales. Il est dès lors justifié que l’on cherche à développer et optimiser des matériaux de construction biosourcés (c’est-à-dire d’origine végétale ou animale). De nombreuses équipes mènent depuis quelques années des actions de recherche et de développement dans ce domaine. Le CSTC s’est, quant à lui, consacré notamment aux matériaux à base de chanvre dans le cadre du projet BCC-BAT. Cet article aborde les applications de ce matériau dans le secteur de la construction. En savoir plus

  3. ETICS avec revêtements durs. Partie 2: Mise en oeuvre (Y. Grégoire; I. Dirkx; S. Mertens; S. Korte) Dossier CSTC complet (version longue de l'article) paru en octobre 2016. En savoir plus
  4. Deux nouvelles normes produits pour les profilés en PVC prEN 13658-3 et prEN 13658-4 dans le domaine des accessoires destinés aux travaux de plafonnage sont en préparation (2017).

  5. Le CSTC a contribué activement à l’élaboration d’une norme d’essai pour l’évaluation de la durabilité des systèmes ETICS. Cette norme prEN 16383 sera publiée fin 2016.

  6. La nouvelle norme belge NBN B62-400 pour évaluer la résistance aux sollicitations hygrothermiques des parements rigides encollés sur isolation extérieure a été publiée en mai 2016.

  7. ETICS avec revêtements durs. Partie 1: performances des systèmes et sélection des matériaux (Y. Grégoire; I. Dirkx; S. Mertens; S. Korte) Dossier CSTC complet (version longue de l'article) paru en août 2016. En savoir plus

  8. Publication de la NIT 257 en août 2016 - Enduits sur isolation extérieure (ETICS) (Y. Grégoire; I. Dirkx; A. Smits). Cette NIT reprend les exigences normatives et les règles de bonne mise en œuvre des ETICS.
  9. Eaux de piscine : attention à l’équilibre calcocarbonique (P. Steenhoudt; T. Haerinck) (CSTC-Contact N° 2016/3) Les caractéristiques de l’eau de remplissage d’une piscine doivent être prises en compte lors du choix du revêtement de la cuve. Certaines eaux peuvent en effet être agressives et entraîner la dégradation des matériaux à base de ciment comme les enduits et les joints de mortier. En savoir plus

  10. La révision des normes de mise en oeuvre NBN EN 13914-1 (enduits intérieurs) et NBN EN 13914-2 (enduits extérieurs) a été publiée en mars 2016.

  11. ETICS avec revêtements durs (Y. Grégoire; I. Dirkx; S. Mertens) (CSTC-Contact N° 2015/4)
     
    Les systèmes composites de revêtement dur encollé in situ sur une isolation extérieure (ETICS avec revêtements durs) connaissent un succès croissant. A la demande de plusieurs Comités techniques, le CSTC a entamé un certain nombre d’études et de recherches dans le but d’investiguer les performances de ces systèmes et de soutenir l’établissement d’un référentiel concernant tant les exigences performancielles à poser au système et ses composants que les recommandations de conception et de mise en œuvre. Cet article livre une partie des résultats de ces recherches sous forme de recommandations. En savoir plus
  12. Impact environnemental des briquettes sur isolant extérieur (L. Wastiels; A. Janssen; Y. Grégoire) (CSTC-Contact N° 2015/3)

    L'application de systèmes d'isolation des façades constitués de briquettes sur isolant connaît actuellement une croissance considérable. Ces systèmes permettent en effet de réduire l'épaisseur de la façade pour un niveau d'isolation thermique semblable, et ce sans porter atteinte à l'aspect esthétique (voir CSTC 2011/4.11). Outre les considérations techniques et esthétiques, l'impact environnemental peut également influencer les choix de conception et l'évolution de la typologie du bâtiment. Cet article fait état des résultats d'une étude menée par le CSTC au sujet de l'impact environnemental des briquettes sur isolant. En savoir plus
  13. ETICS sur ossature en bois (Y. Grégoire; B. Michaux) (CSTC-Contact N° 2014/4)

    En Belgique, les ETICS (enduits sur isolation extérieure) entrent depuis quelques années parmi les techniques de parachèvement des constructions à ossature en bois. Ils permettent en effet d'accroître la résistance thermique de la paroi et d'offrir une esthétique recherchée. Or, cette application n'est pas couverte par les documents de référence actuels et il n'existe à ce jour aucun agrément technique (ATG) au niveau belge. L'application d'ETICS sur des constructions en bois est cependant concevable et réalisable à condition de respecter certaines recommandations. En savoir plus
  14. Contexte normatif pour les enduits intérieurs (I. Dirkx) (CSTC-Contact N° 2014/2.8)

    Cet article donne un aperçu des différents types d’enduits intérieurs, de leurs normes produits et les principales caractéristiques. L’article explique comment il convient d’interpréter les informations indiquées dans des cahiers des charges. En savoir plus

Cloisons légères, plafonds suspendus et planchers surélevés

  1. Obturation des conduites traversant des parois résistant au feu : changement important en vue ! (Y. Martin; S. Eeckhout) (CSTC-Contact N° 2016/3)

    Pour garantir la résistance au feu d’un élément de construction (mur, plancher), il est essentiel d’obturer correctement toutes les traversées fonctionnelles (conduites de fluides et d’air, câbles électriques…). La NIT 254, consacrée à l’obturation des traversées de parois résistant au feu, est basée sur un principe simple, mais impératif, visant à garantir la sécurité contre l’incendie : « Si une paroi verticale ou horizontale doit être résistante au feu, il en va de même pour les traversées et autres affaiblissements. » En savoir plus

  2. Publication de la NIT 256 (Mars 2016) - Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l'incendie (Y. Martin). Cette NIT reprend la conception, les exigences normatives de sécurité contre l'incendie et les règles de bonne mise en œuvre de bâtiments industriels. L’AN Parachèvement et l’AN Incendie ont collaboré à la rédaction de cette NIT.
  3. Parois constituées de panneaux à base de bois : influence sur l’étanchéité à l’air et sa durabilité (C. Mees; B. Michaux) (CSTC-Contact N° 2015/4)

    Le présent article traite d’une technique d'étanchéité à l'air basée sur l’utilisation de panneaux à base de bois dont les jonctions sont rendues étanches. En savoir plus 
  4. Les panneaux de bois et leurs applications (remplace les Dossiers du CSTC 2009/3.8) (S. Charron; Y. Martin; L. Lassoie) (CSTC-Dossiers N° 2015/2.20)

    Il existe actuellement une large gamme de panneaux aux propriétés et aux domaines d’application les plus variés. Cet article, qui remplace le Dossier du CSTC 2009/3.8, a pour but d’aider le menuisier à choisir les types de panneaux les plus appropriés en fonction de leur utilisation. En savoir plus
  5. Dimensionnement des cloisons en verre (V. Detremmerie) (CSTC-Contact N° 2015/3)

    Cet article tente de faire la lumière sur les fonctions des cloisons vitrées et la manière de les dimensionner. En savoir plus
  6. Publication de la NIT 254 (Mars 2015) – Obturation résistant au feu des traversées de parois résistant au feu – Prescriptions et mise en œuvre. Cette NIT reprend les exigences normatives et les règles de bonne mise en œuvre des traversées et affaiblissements réalisées notamment dans des cloisons légères, des plafonds suspendus et des planchers surélevées. L’AN Parachèvement et l’AN Incendie ont collaboré à la rédaction de cette NIT.

  7. Tolérances relatives aux parois finies constituées de blocs de plâtre (Y. Grégoire; J. Wijnants) (CSTC Contact N° 2014/3.4)

    Les blocs de plâtre sont souvent utilisés pour réaliser des parois intérieures non porteuses dans les bâtiments. L'assemblage par rainure et languette permet d'aligner ces blocs de manière ajustée, ce qui facilite non seulement la pose, mais permet également d'obtenir une paroi suffisamment plane et lisse que pour y appliquer ensuite une finition et ce, sans utiliser un enduit intérieur traditionnel. La division Avis technique est néanmoins confrontée à des situations dans lesquelles le maître d'ouvrage n'est pas satisfait de la finition des parois intérieures. Dans ce cas, il convient de déterminer si la mise en œuvre répond bel et bien aux tolérances admises explicitées dans cet article. En savoir plus

 Revêtements durs de murs et de sols (carrelages, pierres naturelles, …)

  1. Etanchéité à l’eau des douches à l’italienne dans les maisons unifamiliales (T. Vangheel) (CSTC-Contact N° 2017/2)

    Le terme ‘douche à l’italienne’ recouvre toutes les douches sans seuil ou avec un seuil très peu élevé (max. 2 cm). Le support est généralement réalisé au moyen d’une chape, de panneaux à carreler ou d’un receveur préfabriqué. Ce type de douche a de toute évidence trouvé sa place dans la salle de bain moderne. Cet article traite du mode d’application de la membrane d’étanchéité à l’eau. En savoir plus

  2. La microfissuration de retrait des mortiers de jointoiement (D. Nicaise) (CSTC-Contact N° 2016/4)

    Cet article traite de très fines fissures souvent peu visibles à l’œil nu, localisées au niveau des joints de mortier et trouvant leur origine dans le retrait inévitable du mortier. Leur présence a essentiellement un impact au niveau de l’esthétique finale du dallage. Même si ce retrait est inévitable pour les compositions à base de ciment, certaines recommandations peuvent être formulées afin de limiter l’ampleur du phénomène. En savoir plus

  3. Techniques de découpage des carreaux céramiques (T. Vangheel) (CSTC-Contact N° 2016/4)

    Un découpage soigné est la carte de visite de tout carreleur. D’après certains carreleurs et fabricants d’outils de découpage, il semblerait toutefois que le découpage ou le sciage de carreaux céramiques de la génération actuelle ne soit pas toujours aisé. Cet article formule quelques recommandations relatives à la mise en pratique de diverses techniques de coupe. En savoir plus

  4. Revêtements de sol textiles : importance du travail préalable à la pose (E. Nguyen) (CSTC-Contact N° 2016/4)

    En raison des nombreuses évolutions qu’ont connues la normalisation et la fabrication des revêtements de sol au cours des dernières années, la révision de la NIT 165 consacrée aux revêtements de sol souples, parue en 1986, s’imposait. Cette révision a été scindée en deux parties : la première, dédiée aux revêtements de sol résilients (lino, PVC…), a fait l’objet de la NIT 241, publiée en 2011, tandis que la seconde, portant sur les revêtements de sol textiles, sera publiée prochainement. Un point important de cette future NIT est abordé dans cet article. En savoir plus

  5. Une nouvelle norme d’essai pour déterminer la dilatation hygrique et thermique réversible et irréversible à température ambiante et à température élevée sera établie en 2017.

  6. Une proposition pour un rapport technique (TR) concernant la détermination de l’influence du vieillissement sur la pierre naturelle sera rédigée en 2017.

  7. Les normes d’essai pour pierres naturelles EN 13373 pour la détermination des caractéristiques géométriques, l’EN 12372 pour la détermination de la résistance à la flexion, l’EN 16140 pour la détermination de la sensibilité aux changements d'aspect induits par des cycles thermiques et l’EN 12370 pour la détermination de la résistance par un essai de cristallisation des sels sont actuellement en révision (2016-2017).

  8. Les normes d’essai pour les carreaux céramiques EN ISO 10545-3 (absorption d’eau), EN ISO 10545-4 (flexion) et EN ISO 10545-13 (résistance aux produits chimiques) sont actuellement en révision (2016-2017).

  9. La révision des normes prEN12004-1 concernant les exigences et la classification des colles à carrelage et l’EN 12004-2 qui concerne les méthodes d’essai pour les colles à carrelage sera publiée prochainement.

  10. La révision de la norme EN 13813 concernant les propriétés et les exigences des matériaux de chapes sera publiée prochainement.

  11. La méthode d’essai EN 13892-9 pour la détermination du retrait et du gonflement des matériaux de chapes est en cours de révision (2016-2017).

  12. Eaux de piscine : attention à l’équilibre calcocarbonique (P. Steenhoudt; T. Haerinck) (CSTC-Contact N° 2016/3)

    Les caractéristiques de l’eau de remplissage d’une piscine doivent être prises en compte lors du choix du revêtement de la cuve. Certaines eaux peuvent en effet être agressives et entraîner la dégradation des matériaux à base de ciment comme les enduits et les joints de mortier. En savoir plus
  13. Les systèmes innovants de chauffage par le sol (T. Vangheel; J. Van den Bossche) (CSTC-Contact N° 2016/2)

    Les systèmes de chauffage par le sol offrent de nombreux avantages, notamment une amélioration du confort et un gain de place dû à l’absence de radiateurs. Cet article dresse une comparaison entre plusieurs systèmes innovants de chauffage par le sol et les systèmes plus traditionnels, en mettant en évidence les différents aspects liés à leur mise en œuvre. En savoir plus
  14. Les normes pour la pierre naturelle prEN 12407 (analyse pétrographique), prEN 12440 (critère de dénomination) et prEN 12670 (terminologie) sont actuellement à l’enquête publique (octobre 2016).

  15. La norme d’essai concernant la résistance à l’usure de la pierre naturelle (pr EN 14157) est actuellement à l’enquête publique (octobre – novembre 2016).
  16. Les mesures de teinte pour faciliter la réception des pierres naturelles (V. Bams) (CSTC-Contact N° 2016/2)

    La pierre naturelle est un produit dont le processus de formation prend plusieurs millions d’années. Ce mode de production unique est dès lors à l’origine d’un large éventail de types de pierres, chacun avec ses propres variations de teinte et de texture (c’est-à-dire d’aspect extérieur). L’aspect d’une pierre naturelle utilisée comme élément de construction constitue donc un critère de sélection essentiel. Bien que ces variations naturelles plaisent au plus grand nombre, elles ne peuvent pas être trop importantes, car elles sont susceptibles de compromettre l’esthétique du sol ou de la façade. Cet article, souligne l’importance de procéder à une évaluation de l’aspect général de la pierre avant même d’effectuer une mesure de la teinte. En savoir plus
  17. Systèmes de désolidarisation pour les sols carrelés (T. Vangheel; S. Mertens; J. Van den Bossche) (CSTC-Contact N° 2015/4)

    A l’heure actuelle, les complexes ‘plancher’ sont de plus en plus souvent munis, entre le support et les carreaux, de systèmes de désolidarisation, de pontage des fissures, de répartition des contraintes, d’amélioration acoustique ou thermique, de drainage et/ou d’étanchéité à l’eau. Ces systèmes devraient permettre de réduire le nombre de cas de pathologie et la durée totale des travaux (puisqu’il n’est pas nécessaire, selon les fabricants, d’attendre le retrait complet de la chape avant d’appliquer la couche de finition). En savoir plus
  18. ETICS avec revêtements durs (Y. Grégoire; I. Dirkx; S. Mertens) (CSTC-Contact N° 2015/4)

    Les systèmes composites de revêtement dur encollé in situ sur une isolation extérieure (ETICS avec revêtements durs) connaissent un succès croissant. A la demande de plusieurs Comités techniques, le CSTC a entamé un certain nombre d’études et de recherches dans le but d’investiguer les performances de ces systèmes et de soutenir l’établissement d’un référentiel concernant tant les exigences performancielles à poser au système et ses composants que les recommandations de conception et de mise en œuvre. Cet article livre une partie des résultats de ces recherches sous forme de recommandations. En savoir plus
  19. Quels sont les documents nécessaires pour un chantier en pierre naturelle réussi ? (D. Nicaise) (CSTC-Contact N° 2015/3)

    Pour mener à bien son chantier, l'entrepreneur doit non seulement répondre aux exigences de son client, mais il doit aussi veiller à rester compétitif dans ses coûts et performant dans son délai d'exécution. Il doit néanmoins veiller à ne pas brûler certaines étapes, notamment celles situées en amont concernant le choix de la pierre naturelle qu'il compte mettre en œuvre. En savoir plus
  20. Désaffleurements admissibles entre carreaux céramiques collés (T. Vangheel; J. Van Den Bossche; J. Wijnants) (CSTC-Contact N° 2015/3)

    Les désaffleurements entre carreaux adjacents peuvent engendrer divers désagréments. Ainsi, et ce particulièrement dans le cas de carreaux à bords droits posés à joints serrés, ils peuvent être considérés comme inesthétiques, gênants pour la marche, voire engendrer des dégradations sous l'influence de la circulation d'engins de manutention munis de petites roues dures. Voilà pourquoi des méthodes d'évaluation et des critères objectifs sont nécessaires, afin de se mettre d'accord au préalable et d'éviter ainsi les discussions sur chantier. En savoir plus
  21. Impact environnemental des briquettes sur isolant extérieur (L. Wastiels; A. Janssen; Y. Grégoire) (CSTC-Contact N° 2015/3)

    L'application de systèmes d'isolation des façades constitués de briquettes sur isolant connaît actuellement une croissance considérable. Ces systèmes permettent en effet de réduire l'épaisseur de la façade pour un niveau d'isolation thermique semblable, et ce sans porter atteinte à l'aspect esthétique (voir CSTC 2011/4.11). Outre les considérations techniques et esthétiques, l'impact environnemental peut également influencer les choix de conception et l'évolution de la typologie du bâtiment. Cet article fait état des résultats d'une étude menée par le CSTC au sujet de l'impact environnemental des briquettes sur isolant. En savoir plus
  22. Fixation de pierre naturelle en façade: une mince affaire… de résistance au goujon (B. Parmentier; D. Nicaise) (CSTC-Contact N° 2015/2)

    Les revêtements extérieurs en pierre naturelle attachée constituent depuis de nombreuses années une très belle solution esthétique pour habiller les façades. Les exigences auxquelles doivent satisfaire les systèmes constructifs intégrant ce type de revêtement sont toutefois multiples. La résistance au vent en fait partie… En savoir plus
  23. Pose de carreaux minces XL et XXL (T. Vangheel) (CSTC-Contact N° 2015/2)

    Les technologies actuelles permettent de produire des carreaux céramiques toujours plus minces et toujours plus grands pouvant être utilisés tant pour les sols que pour les murs. Comme cela a déjà été indiqué dans Les Dossiers du CSTC 2014/1.2, la pose de tels carreaux requiert une attention rigoureuse. C'est la raison pour laquelle cet article abordera certains aspects particuliers tels que la manipulation, le découpage, la technique d'encollage et le jointoyage. En savoir plus

 Revêtements en bois

  1. Sécurité incendie des terrasses en bois sur toitures plates (Y. Martin (CSTC); K. De Proft (WOOD.BE)) (CSTC-Contact N° 2017/2)

    Le présent article rappelle les exigences en vigueur concernant le comportement au feu extérieur des revêtements de toitures de bâtiments et, par conséquent, des terrasses en bois couvrant des toitures. Dans le cadre du projet de recherche Do-It Houtbouw, un programme d’essai visait à déterminer si la pose d’une terrasse en bois sur une toiture plate a un effet négatif sur la performance de cette toiture lorsqu’elle est exposée à un feu extérieur. L’article présente les solutions permettant de répondre aux prescriptions. En savoir plus

  2. Coulures sur les menuiseries et les vitrages en façade (F. Caluwaerts; V. Detremmerie; P. Steenhoudt) (CSTC-Contact N° 2016/2)

    Les vitrages et les menuiseries extérieures surmontés de panneaux de façade en béton, en maçonnerie ou à base de ciment sont parfois altérés par des coulures qui – même après des nettoyages répétés – finissent par réapparaître. Sans entretien périodique, celles-ci peuvent en outre laisser des traces impossibles à éliminer. Cet article explique les causes de ce phénomène ainsi que la façon de l’éviter et d’y remédier. En savoir plus

  3. Les panneaux de bois et leurs applications (remplace les Dossiers du CSTC 2009/3.8) (S. Charron; Y. Martin; L. Lassoie) (CSTC-Dossiers N° 2015/2.20)
     
    Il existe actuellement une large gamme de panneaux aux propriétés et aux domaines d’application les plus variés. Cet article, qui remplace le Dossier du CSTC 2009/3.8, a pour but d’aider le menuisier à choisir les types de panneaux les plus appropriés en fonction de leur utilisation. En savoir plus
  4. Performances des finitions pour menuiseries extérieures en bois (E. Cailleux (CSTC); I. Wuijtens et H. Coppens (CTIB); H. Dedeurwaerder (CoRI); I. De Windt et J. Van Acker (Ugent)) (CSTC Contact N° 2015/2)

    Les finitions jouent un rôle essentiel dans le maintien des performances des menuiseries extérieures en bois. Pour le peintre comme pour le menuisier, l'identification de leurs performances techniques et la sélection de produits adaptés restent toutefois difficiles. Cet article présente les premières conclusions de recherches récentes menées par le CSTC, le CTIB, le CoRI et l'UGent sur cette problématique. Si les études doivent encore être poursuivies, les premiers résultats vont déjà à l'encontre de plusieurs idées reçues et livrent également des pistes intéressantes pour classifier, par la suite, la durabilité des finitions. En savoir plus
  5. Pose de bardages réalisés dans des matériaux autres que le bois (I. Knoops; F. Caluwaerts) (CSTC-Contact N° 2014/4)

    La mise en place d'un système de bardage permet bien sûr d'embellir le mur extérieur, mais peut aussi représenter l'occasion idéale d'améliorer les performances thermiques de la façade. Tandis que la NIT 243 aborde la conception et l'exécution correctes des revêtements de façade en bois, il n'existe pas encore de directives similaires pour d'autres matériaux de façade (comme les panneaux en fibres-ciment, les panneaux à base de basalte et les panneaux en PVC). A la demande du Comité technique Menuiserie, le CSTC a donc commencé à rédiger une note à ce sujet. En savoir plus
  6. Le parquet et le chauffage par le sol sont-ils compatibles? (S. Charron; C. Delmotte) (CSTC-Contact N° 2014/3)

    Cet article a pour objectif de présenter les résultats d’une recherche prénormative menée par le CSTC sur la compatibilité entre le revêtement de sol en bois et le chauffage par le sol. Cette recherche fait suite à l’absence de méthodes d’essai normalisées dans ce domaine. Les comités de normalisation visés par cette recherche sont le CEN/TC 130, le CEN/TC 175 et le CEN/TC 193. Cet article constitue un code de bonne pratique à l’attention du secteur (entrepreneur, architecte, …) et fournit ainsi l’ensemble des informations nécessaires en termes de produits et de mise en œuvre permettant de choisir la combinaison adéquate. En savoir plus
  7. La NIT 243 - Les revêtements de façade en bois et en panneaux à base de bois (S. Charron) a été publiée en décembre 2011.

 Autres nouveautés liées au parachèvement

  1. Outil de calcul pour l’évaluation des contrastes de couleur et le dimensionnement de la signalisation (S. Danschutter) (CSTC-Contact N° 2017/2)

    Le concept ‘Design for all’ vise une accessibilité maximale des bâtiments. L’accessibilité des informations visuelles en fait également partie (voir figures 1 et 2). Cet article présente un outil de calcul, développé par le CSTC, qui permet d’évaluer et de prescrire les contrastes de couleur et de dimensionner la signalisation (notamment le lettrage). En savoir plus

  2. Edition spéciale - Le numérique pour tous! (CSTC-Contact N° 2017/1)

    La révolution industrielle 4.0 s’appuie sur une nouvelle façon d’organiser la production. Les technologies interconnectées et l’Internet des objets sont au cœur de ce bouleversement. La technologie se met ainsi plus que jamais au service de nos métiers. Nous devons donc nous y intéresser, mais cet enthousiasme ne doit pas occulter la nécessité d’encadrer les avancées technologiques. C’est précisément le rôle du Comité technique BIM & ICT. En savoir plus

  3. Edition spéciale - La rénovation énergétique des bâtiments (CSTC-Contact N° 2016/1)

    La diminution de la consommation énergétique des bâtiments existants est une priorité depuis quelques années déjà. Les politiques européennes, nationales et régionales en la matière ont en effet pour objectif de réduire drastiquement la consommation d’énergie et les émissions de CO2 des bâtiments d’ici 2050. Face à ce défi de taille, ce CSTC-Contact vise à guider les professionnels de la construction à travers le processus de rénovation et à les aider à prendre les mesures les plus adéquates sur le long terme grâce à des informations pertinentes. En savoir plus
  4. La NIT 255 - L'étanchéité à l'air des bâtiments (C. Mees; X. Lancour) a été publiée en décembre 2015.

  5. Edition spéciale - Le détail constructif: un concentré d'exigences (CSTC-Contact N° 2015/1) Là où il y a quelques années encore, on exigeait d'un bâtiment qu'il soit stable et étanche à l'eau, force est aujourd'hui de constater qu'il doit satisfaire à une pléthore d'exigences pas toujours conciliables, en particulier lorsqu'il s'agit d'assurer la continuité des performances au droit des détails constructifs, c'est-à-dire aux points d'assemblage des éléments entre eux. Cette édition spéciale traite entre autres les aspects énergétiques des nœuds constructifs, l’accessibilité, rôle des détails constructifs dans l'isolation acoustique des bâtiments, la sécurité incendie des détails et des raccords dans les bâtiments et l’aspect économique des ponts thermiques. En savoir plus
  6. Mesures de couleur sur matériaux de parachèvement (V. Bams) (CSTC-Contact N° 2014/4)

    Un avis sur cinq auquel a été confrontée la division Avis concerne l'aspect des matériaux de parachèvement. L'utilisation d'un colorimètre peut être envisagée afin d'évaluer la couleur, élément essentiel de l'aspect, et de mettre fin aux discussions. Les mesures obtenues par cet appareil ne correspondent toutefois pas toujours à la perception visuelle sur place. Cet article en explique les raisons et traite de certains aspects importants relatifs à la mesure des couleurs. En savoir plus

 

Dernière mise à jour de la page: 16/06/2017