Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/06/2018

CSTC Home

Foire au questions

Terminologie

Dans le cadre du marquage CE, on distingue, parmi les entreprises et personnes ayant chacune une tâche à remplir:

Traduction de notions spécifiques

Comme beaucoup de normes ne sont disponibles qu'en français, en anglais ou en allemand, puisque c'est dans ces langues que sont rédigées les normes européennes, voici ci-dessous la traduction de quelques termes techniques.

Typologies - fenêtres
English Nederlands Français
Bottom hung casement Kipvenster ook valvenster Fenêtre basculante
French window Vensterdeur Porte-fenêtre
Hinged window Scharnierend venster Fenêtre articulée
Horizontal single/double sliding sash(es) Horizontaal enkel/dubbel schuifvenster Fenêtre coulissante simple/double
Horizontal single/double tilting and sliding sashes Horizontaal enkel/dubbel schuifkipvenster Fenêtre coulissante-basculante simple/double
Louvre window with intermediate vertical/horizontal axis Jaloezieënvenster met vertikale/horizontale tussenas Fenêtre à lamelles basculante/pivotante
Pivoted window Taats-, tuimel- of wentelvenster Fenêtre pivotante
Projecting window Uitspringend venter Fenêtre en saillie
Roof window Dakvenster Lucarne
Rooflight Dakkoepel Lanterneau
Single side hung casement Draaivenster met enkele vleugel Fenêtre à vantail unique
Sliding folding window Vouwschuifvenster Fenêtre en accordéon
Sliding window Schuifvenster Fenêtre coulissante
Tilt and turn Draaikipvenster Fenêtre oscillo-battante
Top hung casement Klapvenster (Uitzetvenster) Fenêtre à soufflet
Top or side hung reversible window Kip- of wentelvenster met omkeerbare vleugel Fenêtre réversible à soufflet ou à vantail
Two or more side hung casements Draaivensters met 2 of meerdere vleugels Fenêtres à 2 vantaux ou plus
Vertical single/double sliding sash(es) Vertikaal enkel/dubel schuifvenster Fenêtre à guillotine simple/double
Vertical/horizontal pivot casement Vertikaal/horizontaal Taats-/tuimelvenster Fenêtre pivotante verticale/horizontale
Windows for escaperoutes Vensters voor vluchtwegen Fenêtres pour issues de secours
Typologies - volets et stores
English Nederlands Français
Blackout blind Verduisteringsscreen Store opaque 
Dim-out blind Lichttemperende screen Store d'obscursissement
Blinds in sealed glazed units Jaloeziën tussen dubbele beglazing Store vénitien entre vitrages 
Concertina shutter Geleide klapluiken Jalousie accordéon
Conservatory awning Verandazonwering Store de verrière
Dutch awning Korfmarkies Store corbeille
Façade awning Gevelzonwering Store de façade
Flat-closing concertina shutter Vlakke geleide klapluiken Persienne coulissante
Folding arm awning Knikarmscherm (zonnetent) Store banne
Free hanging pleated blind (Vrijhangende) plissé Store plissé
Free hanging roller blind (Vrijhangende) rollo Store intérieur à enroulement
Free hanging vertical blind Vrijhangende (verticale) lamellen Store à bandes verticales
(Guided) pleated blind (Geleide) plissé Store plissé (guidé)
Insect screen awning Hor Moustiquaire
Internal venetian blind Binnenlamellen Store vénitien intérieur
Marquisolette Markisolet Marquisolette
Non-retractable Venetian blinds Vaste (oriënteerbare) lamellen Store vénitien velum
Pivot arm awning Uitvalscherm Store à projection à l'italienne
Roller shutter/built-on roller shutter Inbouwrolluik/opbouwrolluik Volet roulant/volet roulant rénovation
Side guided roller blind (blackout blind) Verticaal geleide rollo (verduisteringen) Store intérieur guidé à enroulement
Skylight awning  Dakraamzonwering  Store extérieure pour fenêtre de toit  
Skylight roller shutter Dakvensterrolluik Volet roulant pour fenêtre de toit
Slide arm awning Geleid scherm met schuifarm Store à projection à l'italienne guidé
Sliding panel shutter Schuifscherm Volet coulissant
Sloping headrail vertical blind Verticale lamellen met bovenrail in helling Store à bandes verticales avec rail en pente
Solar screen Screen Brise soleil
Trellis arm awning Schaararmscherm (schaararm zonnetent) Store à projection par pantographe
Venetian blinds Jaloezie Store vénitien
Venetian shutter Niet geleide klapluiken Persienne
Vertical blind (with top and bottom rail) Verticale lamellen met boven- en onderrail Store à bandes verticales (avec guidage haut et bas)
Wing shutter Klapluiken Volet battant plein
Caractéristiques
English Nederlands Français
(Release of) dangerous substances (Vrijkomen van) gevaarlijke substanties (Émission de) substances dangereuses
Ability to release Mogelijkheid tot ontgrendelen Possibilité de déverrouillage
Air flow characteristic Luchtstroomkenmerk Caractéristique de circulation d'air
Air flow rate Luchtdebiet Débit d'air
Air permeability Luchtdoorlatendheid Perméabilité à l'air
Burglar resistance Inbraakwerendheid Résistance à l'effraction
External fire performance Gedrag bij externe brand Comportement au feu extérieur 
Fire resistance Brandweerstand Résistance au feu 
Impact resistance Schokweerstand Résistance aux chocs
Light transmittance Lichtdoorlatendheid Transmission lumineuse
Loadbearing capacity of safety devices Belastbaarheid van veiligheidsvoorzieningen Capacité portante des dispositifs de sécurité
Operating forces Bedieningskrachten Forces de manœuvre
Radiation properties Stralingseigenschappen Propriétés antiradiation
Reaction to fire Brandreactie Réaction au feu 
Resistance to wind load Weerstand tegen windbelasting Résistance à la charge de vent
Solar factor Zonnefactor Facteur solaire
Solar energy transmittance Zonne-energietransmissie Transmission de l'énergie solaire 
Thermal conductivity  (= λ) Warmtegeleidbaarheid Conductivité thermique
Thermal transmittance (= U) Warmtedoorgangscoëfficiënt Coefficient de transmission thermique
Translucent Doorschijnend Translucide
Transparent Doorzichtig Transparent
Watertightness Waterdichtheid Etanchéité à l'eau
Autres
English Nederlands Français
Air Device Verluchtingsvoorziening Dispositif de ventilation
Assembly Montage Montage
Attestation of conformity Conformiteitsattestering Attestation de conformité
Automatic Automatisch Automatique
Blinds Zonneschermen Stores
Casement Vleugel Vantail
Characteristics Kenmerken Caractéristiques
Component Component Composant
Curtain walling Vliesgevels Murs rideaux
Drive unit Aandrijfeenheid Elément moteur
Electrically, hydraulically, pneumatically driven Elektrisch, hydraulisch, pneumatisch aangedreven Commande électrique, hydraulique, pneumatique
Evaluation of conformity Conformiteitsbeoordeling Evaluation de la conformité
Fanlight Bovenlicht Imposte
Frame Kader Cadre
Hardware Beslag (hang- en sluitwerk) Quincaillerie
Infill Invulelement Elément de remplissage
Leave Vleugel Vantail
Manually operated Manueel bediend A commande manuelle
Material Materiaal Matériau
Mullion Dwarsregel Traverse d'imposte
Power operated Aangedreven Motorisé
Properties Eigenschappen Caractéristiques
Requirements Eisen Exigences
Roller shutter Rolluik Volet roulant
Sample Monster
Echantillon
Sash (also window sash) Vleugel Vantail
Screens Schermen (samengestelde elementen) of hor Stores à bandes verticales
Shutterboxes Rolluikkasten Boîtes à volet
Shutters Luiken Volets
Test specimen Proefstuk Echantillon
To assemble Monteren Assembler
To check (checks) Nazien (nazichten) Contrôler (contrôles)
To control Beheersen of controleren Maîtriser ou Contrôler
To inspect (inspection) Keuren (keuring) Inspecter (inspection)
Transom (also transom bar) Stijl Méneau
Ventilation device Ventilatievoorziening Dispositif de ventilation
Weatherstripping Dichtingsstrips (Tochtstrips) Bourrelets (autocollants)

J'ai fait tester mon produit selon le système d'attestation de conformité approprié et peux démontrer qu'il satisfait aux exigences performantielles. Puis-je maintenant le commercialiser en Europe?

Oui; si votre produit porte correctement le marquage de conformité CE, il peut être mis sur le marché.

L'application du marquage CE doit s'accompagner de la rédaction de la déclaration de conformité, de l'établissement et de la conservation du dossier technique, et de la détermination des caractéristiques exigées au moyen d'essais de types initiaux ou de calculs.

Cependant, étant donné que la Directive Produits de Construction permet à chaque Etat membre d'exiger différents niveaux et classes de performance pour les produits, les fabricants doivent également s'assurer que leurs produits satisfont aux niveaux de performance réglementaires nationaux spécifiques au pays concerné.

A partir de quand dois-je apposer le marquage CE sur mes produits, et des dispositions transitoires sont-elles prévues?

Le marquage CE n'est pas possible tant que la spécification technique européenne à appliquer n'a pas été citée au Journal Officiel de l'Union Européenne. Lors de la citation des spécifications techniques européennes, la Commission Européenne prévoit des dates de coexistence. Au début de la période de coexistence, les fabricants peuvent continuer à mettre sur le marché leurs produits conformément à la législation nationale en vigueur, mais ils peuvent déjà commencer à apposer le marquage CE. A la fin de la période de coexistence, le marquage CE devient obligatoire pour tous les fabricants (dans la plupart des pays de l'EEE).

Que signifie le marquage CE?

Le marquage CE est un "passeport" permettant aux fabricants de commercialiser leurs produits dans l'EEE. Il n'implique pas que le produit peut être utilisé dans chaque pays: chaque Etat membre doit fixer les niveaux de performances minimales.

Le marquage CE doit être apposé suivant un certain nombre de règles. Le marquage ne peut pas mesurer moins de 5 mm de haut, et doit respecter les dimensions du diagramme gradué montré en Figure 1.

Le symbole CE
Figure 1 - Le symbole CE.

Le marquage peut être apposé sur le produit, sur une étiquette qui lui est attachée, sur son emballage ou sur la documentation accompagnant le produit (par exemple un bon de chargement ou un bon de livraison). Les spécifications techniques harmonisées comprennent des détails sur la manière dont le marquage doit être apposé. Le marquage doit également être accompagné des informations suivantes:

Mes produits doivent-ils obligatoirement porter le marquage CE?

Le marquage CE n'est pas obligatoire au Royaume-Uni, en Suède et en République d'Irlande. Dans tous les autres pays de l'EEE, le marquage CE est obligatoire. Dans le cas des produits de construction couverts par d'autres directives Nouvelle Approche (par exemple la Directive Machine), le marquage CE est obligatoire dans tous les pays de l'EEE.

Un produit couvert par plusieurs directives doit-il porter plusieurs marquages CE?

Non; en apposant un seul marquage CE, les fabricants ou les personnes responsables de la mise sur le marché des produits attestent la conformité de leurs produits aux exigences essentielles des différentes directives applicables. Le marquage CE combine les informations auxquelles les textes des directives font référence. La déclaration de conformité rédigée par le fabricant doit également faire référence à toutes les directives applicables. Le fabricant doit rassembler toutes les informations pertinentes dans un dossier technique qui étaye sa déclaration de conformité.

Puis-je continuer à apposer des marques volontaires sur mes produits marqués CE?

Oui, cela a été explicitement mentionné dans les documents guides de la CE. Mais les marques volontaires ne peuvent pas couvrir des aspects pris en compte par le marquage CE, et elles ne peuvent pas porter à confusion quant à la signification du marquage CE. Elles restent des marques volontaires, comme la marque BENOR (conformité aux normes belges), la marque ATG (conformité à des agréments techniques belges) et la Keymark (conformité à l'entièreté, pas juste à la partie harmonisée, d'une norme européenne transposée en norme nationale).

Qu'est-ce que le contrôle de la production en usine?

Le contrôle de la production en usine est un contrôle interne permanent de la production, effectué par le fabricant. L'ensemble des éléments, des exigences et des dispositions adoptés par le fabricant doivent être systématiquement consignés sous forme de règles et procédures écrites (cf. annexe III.1 de la Directive Produits de Construction).

Dans les mandats destinés aux rédacteurs de spécifications, la Commission demande que des dispositions concernant le contrôle de production en usine soient introduites dans les normes et dans les guides d'agréments techniques européens. Afin d'atteindre un niveau équivalent du contrôle de production en usine dans toutes les spécifications, la Commission a publié un document guide dans lequel les Etats membres et la Commission ont exprimé leur opinion commune sur ce sujet : le "Document guide B: Définition du contrôle de la production en usine dans les spécifications techniques pour les produits de construction".

Les rédacteurs de spécifications doivent adapter les dispositions du document guide à la famille de produit concernée et au processus de production appliqué. D'un autre côté, les dispositions dans les spécifications doivent être assez flexibles pour pouvoir s'adapter aux particularités du processus de production de chaque fabricant.

Qu'est-ce qu'un organisme notifié?

L'article 18 de la Directive Produits de Cconstruction demande aux Etats membres de notifier à la Commission les organismes qu'ils ont agréés pour les tâches relatives à la procédure d'attestation de conformité. Suivant la fonction des organismes notifiés, on distingue:

les organismes de certification les organismes d'inspection les laboratoires d'essais Agréer un organisme est la tâche de l'Etat membre concerné, qui notifie l'organisme en question à la Commission européenne. Les tâches de ces organismes sont détaillées dans l'annexe III.3 de la Directive Produits de Construction.

L'organisme de certification doit s'occuper de la certification de conformité selon des règles de procédures données. La certification peut concerner le produit ou le contrôle de production, en fonction du système d'attestation de conformité applicable. Les bases pour la certification sont les résultats du travail d'un organisme d'inspection, et dans des domaines spécifiques, des laboratoires d'essais.

L'organisme d'inspection a pour tâches l'évaluation et la recommandation pour acceptation et pour audit subséquent des opérations de contrôle de production du fabricant, ainsi que la sélection et l'évaluation des produits selon des critères spécifiques. L'organisme d'inspection fait en général rapport à l'organisme de certification.

Les laboratoires d'essais doivent mesurer, examiner, tester ou déterminer d'une autre manière les caractéristiques ou performances des produits. Ils font rapport à l'organisme de certification dans des domaines spécifiques.
Un seul et même organisme peut exercer les tâches d'essais, d'inspection et de certification, si ledit organisme est agréé pour toutes ces tâches.

A quelles exigences les organismes doivent-ils satisfaire pour être notifiés?

Les laboratoires d'essais, les organismes d'inspection et les organismes de certification notifiés doivent répondre aux critères mentionnés dans l'annexe IV de la Directive Produits de Construction et être agréés par les Etats membres.

Comme les exigences de l'annexe sont très générales, les Etats membres et la Commission ont publié un document guide expliquant leur position commune sur la manière d'interpréter les exigences de l'annexe IV. Il s'agit du document guide A: "Désignation des organismes agréés dans le cadre de la Directive Produits de Construction". Etant donné que dans plusieurs Etats européens, les organismes d'essais, d'inspection et de certification sont accrédités ou agréés selon les normes européennes EN ISO 17025, EN 45011, EN ISO 17020 et EN ISO 17021, et comme les exigences de l'annexe IV ne couvrent pas toutes les exigences de ces normes européennes, le document guide fait une comparaison entre ces différentes exigences.

Le document guide montre quelles exigences de l'annexe IV sont couvertes par celles des normes européennes. L'accréditation conformément aux normes européennes représente un avantage pour les Etats membres lorsqu'ils agréent des organismes selon l'annexe IV, mais l'accréditation n'est pas obligatoire pour pouvoir être agréé à accomplir des tâches suivant la Directive Produits de Construction.

Y a-t-il une coordination entre les organismes notifiés et les différents Etats membres?

La Commission, en collaboration avec les Etats membres, souhaite s'assurer qu'une coopération étroite soit maintenue entre les organismes notifiés, afin d'assurer une application techniquement cohérente des procédures d'évaluation de conformité. C'est pourquoi la Commission a convoqué tous les organismes notifiés du secteur de la construction et a établi le "Groupe des Organismes Notifiés pour la DPC". Tandis qu'un Groupe Consultatif couvre les questions d'ordre général, des Groupes Sectoriels traitent des questions spécifiques aux produits.

Dois-je travailler avec un organisme notifié de mon pays?

Non, les fabricants peuvent librement choisir n'importe quel organisme notifié, pour autant que cet organisme soit notifié pour la spécification technique et les tâches correspondantes, comme spécifiées dans la décision CE pertinente.

Qu'est-ce que la surveillance du marché?

L'application de la législation de l'Union Européenne est une obligation pour les Etats membres: l'article 5 du Traité exige des Etats membres qu'ils prennent toutes les mesures adéquates pour assurer l'accomplissement de leurs obligations dues au Traité.

La surveillance du marché est un outil essentiel à l'application des directives Nouvelle Approche et de toutes les autres directives du Marché Unique. L'objectif de la surveillance du marché est d'assurer que les dispositions des directives applicables sont suivies au sein de l'Union Européenne.

Le niveau de protection relatif aux exigences essentielles mentionnées dans la Directive Produits de Construction reste de la responsabilité des Etats membres. L'obligation de la surveillance du marché est complémentaire à la disposition des directives Nouvelle Approche imposant aux Etats membres de permettre la libre circulation des produits qui sont en conformité avec les exigences. Cette obligation correspond également au droit qu'ont les Etats membres de gérer, sous la clause de sauvegarde, la liberté de mouvement des produits substantiellement non conformes.

Il ne faut pas confondre les organismes notifiés et les autorités de surveillance du marché. La surveillance du marché est sous la responsabilité des autorités publiques. Ceci afin de garantir l'impartialité des opérations de surveillance du marché.

Chaque Etat membre doit décider de l'infrastructure de la surveillance du marché. Par exemple, il n'y a pas de limitation pour allouer des responsabilités au sein des autorités sur une base fonctionnelle ou géographique aussi longtemps que la surveillance est efficace et qu'elle couvre tout le territoire. De ce fait, les infrastructures légales et administratives de surveillance du marché diffèrent d'un Etat membre à l'autre. Assurer un niveau équivalent de protection partout à travers l'Union européenne, en dépit du fait que la compétence de la surveillance du marché soit limitée au territoire de chaque Etat membre, demande des efforts particuliers.

En tant que spécificateur, dois-je exiger que les produits soient marqués CE?

Non, puisque tous les produits ne pourront pas être marqués CE (par exemple les produits innovants, ou les produits pour lesquels la période de coexistence n'est pas terminée, voir précédemment). D'autre part, une fois la période de coexistence terminée, le marquage CE devient une obligation pour les fabricants. Le fait de faire référence à des produits marqués CE n'a donc pas de sens.

Mais il est conseillé de déterminer les caractéristiques voulues des produits et de les indiquer en tant que critères.

Dois-je refuser des produits non marqués CE?

Avant de prendre une telle décision, vous devez vérifier si le produit dont il est question est bien soumis au marquage CE et si la période de coexistence est dépassée. Si le marquage CE est d'application, vous pouvez refuser le produit et même en informer les autorités.

Un portail automatique doit-il s'arrêter si une personne, un animal ou un objet se trouve en-dessous?

En ce qui concerne la sécurité des portails motorisés, et plus particulièrement lors de leur fermeture, la norme NBN EN 13241-1 et les normes apparentées spécifient que des forces limitées peuvent être exercées sur un objet qui se trouve sous le côté qui se referme.

Les forces exercées admissibles ne sont pas constantes dans le temps: il peut se produire un choc bref (une pression correspondant à un poids de 40 kg, pendant moins de 0,75 seconde) après quoi la force doit diminuer jusqu'à une valeur quasi-continue plus acceptable (une pression correspondant à un poids de 15 kg, pendant moins de 5 secondes), pour disparaître ensuite presque entièrement (une pression correspondant à un poids de 2,5 kg).

La détermination de ces forces se fait en relation à la résistance à l'impact et à la tolérance à la douleur d'une personne moyenne et constitue donc une limite de sécurité pour les adultes; il va de soi que des êtres plus faibles (enfants, animaux) seront exposés à un plus grand risque de blessures (éventuellement même sévères).

Un portail qui ne satisfait pas à ces spécifications de limitation de force doit être muni d'un détecteur qui l'empêche de se refermer si une personne ou un objet se trouve en-dessous. Si le portail satisfait bien à ces spécifications de limitation de force, il peut naturellement toujours être muni d'un tel détecteur pour obtenir un niveau plus élevé de sécurité.

Quelles sont les tâches de l'entrepreneur

Le terme entrepreneur décrit une entreprise qui travaille sous un contrat d'entreprise.

En langage courant, il s'agit également des entreprises actives dans le secteur de la construction. Une telle entreprise peut dans ce cadre (marquage CE des éléments de façade actionnés manuellement ou motorisés) avoir différentes tâches qui pouvant différer d'un produit à l'autre. Une telle entreprise peut être un fabricant, un installateur/fabricant ou un installateur, comme décrit ci-dessus.

Ces derniers temps, un certain nombre de discussions ont eu lieu sur le caractère obligatoire ou non du marquage CE. A ce propos, il est important de faire la distinction entre l'entrepreneur en tant que fabricant, l'entrepreneur en tant qu'installateur/fabricant et l'entrepreneur en tant qu'installateur.

Remarque importante: pour les fabricants de produits en série, le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction est une obligation, tandis qu'il n'est qu'une possibilité pour le fabricant de pièces uniques (produits qui sont fabriqués pour un chantier spécifique selon un conception spécifique) et pour l'installateur/fabricant. En démontrant quand même la conformité à la Directive Produits de Construction, un entrepreneur peut toutefois prouver que ces produits dits uniques satisfont aux performances prescrites, ce qui lui donne évidemment un avantage concurrentiel.
Rôle de l'entrepreneur Exemple Obligations
Fabricant d'un élément de façade actionné manuellement

Une entreprise qui fabrique un élément de façade actionné manuellement et le vend à un commerçant, un placeur ou un particulier

Le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction est obligatoire

Le marquage CE suivant la Directive Machine, la Directive Basse Tension, la Directive Compatibilité Electromagnétique et la Directive ‘Equipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications' est impossible

Fabricant d'un élément de façade motorisé

Une entreprise qui fabrique un élément de façade motorisé et le vend à un commerçant, un placeur ou un particulier

Le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction est obligatoire

Le marquage CE suivant la Directive Machine, la Directive Basse Tension, la Directive Compatibilité Electromagnétique et la Directive ‘Equipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications' est obligatoire (peut être pris en charge par le fabricant des composants)

Fabricant d'un composant électrique ou électronique d'éléments de façade

Une entreprise qui fabrique un mécanisme de commande, un moteur, une commande, un capteur ou autre et le vend à un commerçant, un placeur ou un particulier

Le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction n'est pas possible

Un marquage CE partiel suivant la Directive Machine est possible

Le marquage CE suivant la Directive Basse Tension, la Directive Compatibilité Electromagnétique et la Directive ‘Equipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications' est obligatoire (peut être pris en charge en partie par le fabricant des composants)

Installateur/fabricant d'un composant électrique ou électronique d'un élément de façade existant

Une entreprise qui équipe un élément de façade existant d'un moteur

Une entreprise qui équipe un élément de façade existant de sécurités supplémentaires des commandes

Une entreprise qui effectue l'entretien d'un élément de façade motorisé existant et qui constate des modifications (comme par exemple un défaut ou une usure)

Le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction n'est pas possible

Le marquage CE suivant la Directive Machine, la Directive Basse Tension, la Directive Compatibilité Electromagnétique et la Directive ‘Equipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications' est obligatoire (peut être pris en charge en partie par le fabricant des composants)

Installateur/fabricant d'un élément de façade actionné manuellement ou motorisé

Une entreprise qui fabrique et place un élément de façade sur mesure

Une entreprise qui achète un élément de façade et l'équipe de composants supplémentaires comme un moteur, une commande (à distance), des capteurs et autres et qui place l'ensemble

Une entreprise qui fabrique un élément de façade pour un chantier spécifique selon un conception spécifique et qui place l'ensemble ou le vend à un commerçant, un placeur ou un particulier

Le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction est possible (voir remarque importante)

Le marquage CE suivant la Directive Machine, la Directive Basse Tension, la Directive Compatibilité Electromagnétique et la Directive ‘Equipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications' est obligatoire (peut être pris en charge en partie par le fabricant des composants), dans le cas des éléments motorisés

Installateur d'un élément de façade actionné manuellement ou motorisé

Une entreprise qui achète et place un élément de façade au marquage CE complet sans ses propres ajouts

Le marquage CE suivant la Directive Produits de Construction doit être pris en charge par le fabricant de l'ensemble

Le marquage CE suivant la Directive Machine, la Directive Basse Tension, la Directive Compatibilité Electromagnétique et la Directive ‘Equipements hertziens et les équipements terminaux de télécommunications' doit être pris en charge par le fabricant de l'ensemble, dans le cas des éléments motorisés

Questions spécifiques concernant des portes et portails

  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Éléments de façade manuels et motorisés
  4. Foire au questions - Antenne Normes Éléments de façade manuels et motorisés