Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

14/08/2018

CSTC Home

Détail constructif sol intérieur-traversée

Obturation de traversées de planchers massifs résistant au feu par des conduits d'air au moyen de vannes papillon

Référence : 3086

Date de publication :

3086_DET1_1.svg
Fig. 120 Obturation résistant au feu de la traversée d'un plancher massif résistant au feu par des conduits d'air au moyen de vannes papillon.
 
1. Plancher massif
2. Conduit d'air
3. Réservation et jeu autour du conduit
4. Resserrage autour du conduit
5. Vanne papillon
1. Plancher massif
Le plancher massif doit répondre aux conditions d'un plancher massif standardisé ou d'un plancher massif similaire. D'autres planchers massifs sont admis, pour autant que leur usage soit autorisé par le rapport d'essai du dispositif résistant au feu à placer dans le plancher ou par une attestation similaire.
 
2. Conduits d'air
Les caractéristiques des conduits d'air doivent être conformes au rapport d'essai. Celui-ci doit faire mention du type de matériau dont ils peuvent être constitués et de leur diamètre minimal et maximal.
 
3. Réservation et jeu
Le jeu entre le diamètre de la réservation et celui du conduit doit être mentionné dans le rapport d'essai. Dans ce cadre, le diamètre de la réservation est généralement 50 mm plus grand que celui du conduit.
 
4. Resserrage
L'espace entre le conduit et le plancher massif sera resserré selon les indications du rapport d'essai. Sauf stipulation contraire, cet espace doit, en principe, toujours faire l'objet d'un resserrage, généralement au mortier de plâtre.
 
5. Placement des vannes papillon
La vanne papillon est glissée dans le conduit d'air jusqu'à environ 40 mm de la face apparente dans le plancher massif résistant au feu. Lors du placement, on veillera à ce que la vanne papillon soit installée dans le plan du plancher massif résistant au feu. Il convient également de contrôler le sens (circulation de l'air) dans lequel la vanne doit être installée. Sauf mention contraire d'un rapport d'essai au feu, l'écart entre deux vannes papillon est d'au moins 200 mm (voir figure 121, p. 181). Ce dispositif d'obturation résistant au feu doit en outre être installé à 75 mm au moins des murs.
 
Quelques points réclamant un soin particulier :
* la déformation (flexion) du plancher ne peut entraver le bon fonctionnement de la vanne papillon
* une vanne papillon entraîne une perte de charge supplémentaire des conduits d'air. Il convient d'en tenir compte lors du dimensionnement de l'installation
* un manchon flexible doit éventuellement être installé des deux côtés du conduit traversant le plancher afin de compenser la déformation thermique en cas d'incendie sans compromettre la stabilité de la vanne. Le cas échéant, ces manchons peuvent servir à une possible inspection de la vanne papillon. Il y a lieu de consulter le rapport d'essai et les directives du fabricant.
 
6. Système de fixation des conduits d'air (non visible à la figure 120, p. 180)
Les conduits d'air doivent être soutenus et fixés dans les règles de l'art.
3086_DET2_1.svg
Fig. 121 Ecart minimal entre deux vannes papillon et distance minimale entre la vanne papillon et un élément de construction.

Publications associées

  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs
  4. Base de données détails constructifs