Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

24/02/2018

CSTC Home
  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs
  4. Base de données détails constructifs

Détail constructif mur intérieur-traversée

Obturation résistant au feu d'une traversée de mur massif résistant au feu par un conduit d'air au moyen de clapets encastrés résistant au feu

Référence : 3053
Date de publication : 01-03-2015

3053_DET1_1.svg
Fig. 79 Obturation résistant au feu de traversées de mur massif résistant au feu par des conduits d'air à l'aide de clapets encastrés résistant au feu.
 
1. Mur massif
2. Conduit d'air
3. Réservation et jeu autour du conduit
4. Resserrage autour du clapet résistant au feu
5. Clapet encastré résistant au feu
6. Système de fixation
Cette fiche énonce les prescriptions applicables à l'obturation des traversées de murs massifs au moyen de clapets résistant au feu dans lesquels la lame mobile est installée dans l'axe du mur (clapets encastrés).
 
1. Mur massif
Le mur massif doit répondre aux conditions d'un mur massif standardisé ou d'un mur massif similaire. D'autres murs massifs sont admis, pour autant que leur usage soit autorisé par le rapport d'essai du dispositif résistant au feu à placer dans le mur ou par une attestation similaire.
 
2. Conduits d'air
Les clapets circulaires résistant au feu peuvent être utilisés en présence de conduits d'air circulaires de 100 mm à 630 mm environ de diamètre. Des clapets rectangulaires sont par ailleurs mis en œuvre dans des conduits allant généralement jusqu'à 1500 mm x 1000 mm (l x h). Un montage en batterie (plusieurs clapets) testé en laboratoire permet d'atteindre des dimensions jusqu'à 2600 mm x 2600 mm. Les dimensions du clapet ne peuvent être supérieures à celles prévues durant l'essai au feu.
 
3. Réservation et jeu
Le jeu entre le diamètre de la réservation et celui du clapet résistant au feu doit être mentionné dans la fiche technique du fabricant basée sur le rapport d'essai, de classification ou le rapport d'extrapolation des résultats d'essai. Le diamètre du clapet circulaire résistant au feu est généralement 80 mm plus petit que celui de la réservation. En présence de clapets résistant au feu rectangulaires, on pratique en général dans le mur massif une réservation plus large de 100 mm et plus haute de 125 mm que le dispositif d'obturation résistant au feu. Si l'installation est décentrée, il convient néanmoins de prévoir un jeu minimal de 10 mm pour garantir un resserrage correct. Il est également préférable d'indiquer l'ouverture à prévoir dans le cahier des charges.
 
4. Resserrage
Sauf mention contraire du rapport d'essai, l'espace entre le clapet résistant au feu et le mur massif est, en principe, toujours resserré, et ce généralement à l'aide de mortier de plâtre, sur toute l'épaisseur du mur massif. Dans certains cas, si le rapport d'essai l'atteste, un plâtre (résistant au feu) ou de la laine de roche peut également être utilisé.
Pour empêcher la déformation du tunnel lors du séchage du mortier, il est conseillé d'y installer des étançons ou de bloquer la lame du clapet en position fermée.
Certains clapets ne nécessitent pas de jeu et l'ouverture n'est pas resserrée davantage.
Sauf mention contraire du rapport d'essai, l'espace entre le clapet résistant au feu fixé au mur et le mur massif n'est généralement pas resserré.
 
5. Clapet résistant au feu
Lors du placement, il convient de veiller à ce que les clapets soient installés dans l'axe du mur massif résistant au feu. A cet effet, ils peuvent être mis en oeuvre à l'aide d'un marquage (bande) de positionnement et d'éventuelles plaques de positionnement. Ils sont fixés au mur massif conformément au rapport d'essai et aux directives du fabricant.
Les clapets résistant au feu sont généralement installés selon un axe horizontal. Néanmoins, ils peuvent également être installés selon un axe vertical s'ils ont été testés dans cette configuration. Ces informations sont en principe reprises dans le rapport de classification.
Sauf mention contraire du rapport d'essai au feu, l'écart entre deux clapets résistant au feu est de 200 mm minimum (voir figure 80). En outre, les clapets résistant au feu doivent être installés à 75 mm minimum des murs et des plafonds, et ce notamment pour une raison pratique : permettre le resserrage autour du dispositif d'obturation résistant au feu. De plus, le mécanisme de commande doit rester accessible et démontable en vue de l'entretien.
Les clapets résistant au feu à fixer au mur massif sont pourvus d'un cadre de fixation dans lequel on réalise les ouvertures nécessaires à la fixation. Le cadre du clapet en applique résistant au feu est fixé conformément au rapport d'essai et aux directives du fabricant. On utilise généralement des vis, des boulons à chevilles et des tirants d'ancrage (Ø 6 mm minimum).
Quelques points réclamant un soin particulier :
    - la déformation (flexion) du plancher porteur supérieur ne peut entraver le bon fonctionnement du clapet résistant au feu
    - un clapet résistant au feu entraîne une perte de charge complémentaire des conduits d'air. Il convient d'en tenir compte lors du dimensionnement de l'installation
    - un manchon flexible doit éventuellement être mis en oeuvre entre le clapet résistant au feu et le conduit d'air, afin de compenser la déformation thermique en cas d'incendie sans compromettre la stabilité du clapet. Il y a lieu de consulter le rapport d'essai et les directives du fabricant.
 
6. Système de fixation
Les conduits d'air doivent être soutenus et fixés dans les règles de l'art.
3053_DET2_1.svg
Fig. 80 Ecart minimal autour du mécanisme de commande et distance minimale entre le clapet et un élément de construction.

Publications associées