Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

24/04/2018

CSTC Home
  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs
  4. Base de données détails constructifs

Détail constructif mur intérieur-traversée

Obturation résistant au feu d'une traversée de mur massif résistant au feu par une conduite combustible au moyen de manchons en applique résistant au feu

Référence : 3036
Date de publication : 01-03-2015

3036_DET1_1.svg
Fig. 58 Obturation résistant au feu de la traversée d'un mur massif résistant au feu par une conduite combustible au moyen de manchons en applique résistant au feu.
 
1. Mur massif
2. Conduite combustible
3. Réservation et jeu autour de la conduite
4. Resserrage autour de la conduite
5. Fixation du manchon résistant au feu
6. Manchons résistant au feu
7. Système de fixation de la conduite
1. Mur massif
Le mur massif doit répondre aux conditions d'un mur massif standardisé ou d'un mur massif similaire. D'autres murs massifs sont admis, pour autant que leur usage soit autorisé par le rapport d'essai du dispositif résistant au feu à placer dans le mur ou par une attestation similaire.
 
2. Conduites combustibles
Les caractéristiques des conduites combustibles doivent être conformes au rapport d'essai. Celui-ci doit faire mention du type de matériau dont peuvent être constituées les conduites (PVC, PE, PP, ...) ainsi que de leur diamètre minimal et maximal (généralement de 25 à 250 mm). Le rapport d'essai doit également reprendre les indications nécessaires concernant leur épaisseur de paroi minimum et maximum de la conduite (généralement de 1 à 15 mm). Dans le cas de conduites aux parois très épaisses, il sera nécessaire d'utiliser des manchons capables d'exercer des pressions plus élevées.
 
3. Réservation et jeu
La différence entre le diamètre de la réservation et celui de la conduite doit être mentionnée dans le rapport d'essai. En principe, le jeu n'excède pas les 40 mm. En cas de décentrage de la conduite, celui-ci est donc susceptible de varier entre 0 et 40 mm. Pour de plus amples informations en la matière, il y a lieu de consulter le rapport d'essai et les instructions du fabricant.
 
4. Resserrage
L'espace entre la conduite et la réservation dans le mur massif sera resserré selon les indications du rapport d'essai (resserrage au mortier, colmatage à l'enduit, bourrage à la laine de roche, ...). Le resserrage à prévoir est fonction du jeu entre la conduite et la réservation. Sauf stipulation contraire du rapport d'essai (jeu inférieur à une certaine valeur, par exemple), cet espace doit, en principe, toujours faire l'objet d'un resserrage.
 
5. Fixation du dispositif d'obturation résistant au feu
Le manchon en applique doit rester en place lors d'un incendie (c'est-à-dire contre le mur). Les fixations à utiliser pour le montage d'un tel manchon doivent être conformes au rapport d'essai, ce qui implique généralement qu'elles doivent résister aux températures élevées et qu'elles ne peuvent fondre en cas d'incendie. Il est dès lors préférable d'avoir recours à des fixations en acier (vis, tiges filetées traversantes, ...). Seules les chevilles synthétiques mentionnées dans un rapport de classification et/ou d'essai sont admises.
 
6. Placement du dispositif d'obturation résistant au feu
Les manchons en applique doivent être fixés sur la ou les faces du mur massif directement exposées au feu. Sauf preuve contraire, on suppose en théorie que le feu est susceptible de prendre naissance de chaque côté du mur. Celui-ci devrait donc en principe être équipé d'un manchon résistant au feu sur ses deux faces. Au cas où l'on ne placerait qu'un seul manchon et que celui-ci serait disposé du côté non directement exposé au feu, son échauffement serait moins rapide que celui de la conduite exposée au feu. Celle-ci pourrait alors commencer à fondre avant que le manchon ne puisse jouer son rôle, créant ainsi un vide susceptible de laisser le feu se propager. Si un seul manchon est suffisant, le rapport d'essai doit en attester. A cet effet, il y a lieu d'effectuer un premier essai avec le manchon situé du côté du feu, puis un second au cours duquel le manchon sera disposé du côté non directement exposé au feu. Pour déterminer le champ d'application des essais (diamètre de la conduite, type de mur, épaisseur minimale et maximale de la paroi, ...), on se référera au rapport d'essai et aux consignes des fabricants.
Sauf stipulation contraire du rapport d'essai, les manchons résistant au feu ne doivent pas être revêtus de ciment ou de plâtre.
Le manchon résistant au feu est disposé autour de la conduite et doit être bien ajusté au diamètre de cette dernière (pour le jeu exact, se référer au rapport d'essai).
 
7. Système de fixation des conduites
Les conduites doivent être soutenues et fixées dans les règles de l'art. De plus, les suspentes seront situées le plus près possible du mur massif (en principe, à une distance maximale de 500 mm - voir le rapport d'essai).
Remarque : les prescriptions de mise en œuvre des manchons en applique sont également en vigueur pour les manchons en rouleau.
3036_JPG1_1.jpg
Fig. 59 Placement d'un manchon en applique.

Publications associées