Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

24/04/2018

CSTC Home
  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs
  4. Base de données détails constructifs

Détail constructif mur intérieur-traversée

Obturation résistant au feu d'une traversée de cloison légère résistant au feu par un conduit d'air protégé de manière résistante au feu par de la laine de roche

Référence : 3027
Date de publication : 01-03-2015

3027_DET1_1.svg
Fig.47 Obturation résistant au feu d'une traversée de cloison légère résistant au feu par un conduit d'air protégé de manière résistante au feu par de la laine de roche
 
A.Conduit circulaire
 
1. Cloison légère
2. Conduits d’air protégés
3. Réservation et jeu autour du conduit protégé
4. Resserrage
5. Protection complémentaire
6. Système de fixation des conduits d'air
3027_DET2_1.svg
Fig.47 Obturation résistant au feu d'une traversée de cloison légère résistant au feu par un conduit d'air protégé de manière résistante au feu par de la laine de roche
 
B. Conduit rectangulaire
 
1. Cloison légère
2. Conduits d’air protégés
3. Réservation et jeu autour du conduit protégé
4. Resserrage
5. Protection complémentaire
6. Système de fixation des conduits d'air
1. Cloison légère
La cloison légère doit répondre aux conditions d'une cloison légère standardisée ou d'une cloison légère similaire. D'autres cloisons légères sont également autorisées, pour autant qu'un rapport d'essai de résistance au feu du dispositif d'obturation résistant au feu dans ces cloisons ou une attestation similaire le confirme.
 
2. Conduits d'air protégés
Les conduits d'air doivent être pourvus, sur toute la longueur du (sous-)compartiment, d'une protection résistant au feu composée de laine de roche (recouverts d'une feuille d'aluminium). Parfois, il convient de coller les joints entre les coquilles d'isolation. Les caractéristiques des conduits d'air doivent être conformes au rapport d'essai. Celui-ci doit faire mention du type de matériau dont ils peuvent être constitués (généralement conduits métalliques), de leur diamètre maximal (conduits circulaires) et de leurs dimensions (conduits rectangulaires).
Les dimensions des conduits rectangulaires n'excèdent généralement pas 1250 mm x 1000 mm, tandis que le diamètre des conduits circulaires est le plus souvent limité à 356 mm, sauf mention contraire du rapport d'essai.
 
3. et 4. Réservation, jeu et resserrage
Le jeu entre le diamètre de la réservation et celui du conduit protégé est mentionné dans le rapport d'essai. Ce jeu est resserré selon les indications du rapport d'essai (laine de roche, p. ex.). En général, il ne peut excéder 50 mm. S'il est inférieur à 20 mm, ce dernier n'est généralement pas resserré à la laine de roche, mais à l'aide d'un mastic résistant au feu. Pour les conduits rectangulaires, le jeu est généralement de 80 mm de part et d'autre de ceux-ci. Cet espace est resserré à la laine de roche sur toute l'épaisseur de paroi.
 
5. Protection complémentaire
Une bande d'isolation à la laine de roche supplémentaire doit généralement être prévue au droit du resserrage entre le conduit et la cloison légère (voir figure 47 B) et/ou une protection complémentaire sur l'isolation (voir figure 47 A).
 
6. Système de fixation des conduits d'air
Les conduits d'air résistant au feu protégés doivent être soutenus et fixés dans les règles de l'art (voir rapport d'essai et directives du fabricant).

Publications associées