Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

25/04/2018

CSTC Home
  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs
  4. Base de données détails constructifs

Détail constructif toiture plate-rive

Jonction avec un voile en béton cellulaire soumis à des mouvements différentiels. Etanchéité bitumineuse

Référence : 1140
Date de publication : 31-03-2014

1140_DET1_1.svg
  1. Mur extérieur en béton cellulaire
  2. Profilé d'appui continu
  3. Tôles d'acier profilées
  4. Relevé métallique indépendant de la paroi (gros-oeuvre)
  5. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6)
  6. Isolation thermique (épaisseur conforme à la réglementation thermique en vigueur)
  7. Chanfrein ou renfort d'angle
  8. Membrane d'étanchéité
  9. Bande d'étanchéité indépendante
  10. Relevé d'étanchéité
  11. Biseautage des angles tranchants
La continuité de l'étanchéité à l'air et à l'eau de la toiture plate est assurée soit par une membrane élastique permettant un raccord étanche avec la membrane bitumineuse (joint de dilatation préfabriqué, par exemple), soit par une bande de raccord indépendante constituée du même matériau que le revêtement de la toiture (n° 9).
 
Pour qu'elle puisse reprendre les mouvements différentiels, cette bande d'étanchéité est posée sur une hauteur de 100 mm contre le relevé d'étanchéité (pour réaliser la jonction) et de 100 mm contre . Entre ces deux zones d'adhérence, elle est posée librement sur l'isolation.
 
Lorsque cette bande indépendante est constituée de bitume plutôt que d'un matériau plus élastique, on vérifiera lors de l'entretien de la toiture que les plissements qui s'y forment ne risquent pas d'endommager les recouvrements.

Publications associées