Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

18/08/2018

CSTC Home

Détail constructif toiture plate-rive

Rive sur une toiture dotée d'une pente de 2 à 5 %. Costière en maçonnerie isolante. Etanchéité plastomère

Référence : 1074

1074_DET1_2.svg
  1. Maçonnerie portante
  2. Maçonnerie de parement
  3. Isolation thermique par remplissage partiel de la coulisse du mur creux (épaisseur conforme à la réglementation thermique en vigueur)
  4. Support de toiture
  5. Costière en maçonnerie isolante
  6. Forme de pente
  7. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6)
  8. Isolation thermique (épaisseur conforme à la réglementation thermique en vigueur)
  9. Membrane d'étanchéité
  10. Obturation de la coulisse
  11. Bande d'étanchéité à l'air dans le cas d'un relevé non collé
  12. Profilé de rive
  13. Fixation éventuelle en pied de relevé (si nécessaire, voir NIT 244, § 5.4)
  14. Lestage
  15. Couche de désolidarisation à texture fermée
Les détails présentés dans cette NIT sont valables pour les classes de climat intérieur I à III. Pour la classe de climat intérieur IV, une étude complémentaire est en général requise, afin de s’assurer qu’aucun problème de condensation interne ne peut apparaître. C’est principalement le cas lorsqu’on utilise une coupure thermique ou une maçonnerie isolante dans le relevé d’étanchéité.
 
Dans le cas des membranes plastomères, la nécessité d'une fixation au pied du relevé dépendra du mode de pose de l'étanchéité, de la finition de la costière et de la présence ou non d'une armature dans la membrane. De plus amples informations à ce sujet sont fournies au chapitre 5 "Les relevés d'étanchéité" de la NIT 244.
 
Certains plastomères nécessitent la pose d'une membrane de désolidarisation entre le revêtement d'étanchéité et l'isolant, lorsque celui-ci est en EPS ou en PUR non surfacé, et ce, afin d'éviter une migration des plastifiants (voir les spécifications techniques des fabricants).
Si le support du relevé d'étanchéité est rugueux, il convient d'y appliquer une couche de désolidarisation (non-tissé de polyester).
En présence de certains plastomères (PVC monomères), lorsqu'on sépare le lestage (éventuel) et l'étanchéité de toiture, il y a lieu d'opter pour une membrane de désolidarisation à texture fermée.
En aucun cas, il ne peut être fait usage d'un voile de polyester, celui-ci étant de nature à retenir les microorganismes en provenance de la couche de lestage, ce qui aurait pour effet d'accroître le risque de migration des plastifiants contenus dans le matériau d'étanchéité plutôt que de le réduire.
 
Si le relevé d'étanchéité n'est pas posé en adhérence totale, la finition du profilé de rive doit être étanche au vent.
Pour les profilés de rive, on utilise le plus souvent des tôles métalliques plastifiées (souvent fournies par le fabrikant de l'étanchéité synthétique) pliées en usine pour obtenir le profil désiré.
Le raccord avec l'étanchéité de la toiture est réalisé de la même manière qu'un joint entre lés d'étanchéité.
Si le profilé de rive est de type traditionnel, on y fixera une tôle métallique plastifiée sur laquelle on soudera une bande de raccord plastomère.
On peut également utiliser des profilés de rive composites (profilés de serrage, voir § 6.4.2).
De plus amples informations au sujet de la pose des profilés de rive sont fournies au § 6.4.1.2 de la NIT 244.
 
Les revêtements d'étanchéité pourvus d'un sous­façage en feutre de polyester ne pouvant être soudés directement sur les profilés en tôle métallique plastifiée, leur raccordement s'effectuera comme illustré ci-dessous.
1074_DET2_2.svg
  1. Etanchéité de toiture sous-facée
  2. Bande d'étanchéité non sous-facée

Publications associées

  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs
  4. Base de données détails constructifs