Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/08/2018

CSTC Home

Antenne Normes Détails constructifs (Smart Connect)

Les nouvelles normes et réglementations ont pour effet de multiplier le nombre d’exigences pour nos bâtiments, et ce principalement au droit des détails constructifs. Afin de pouvoir informer le mieux possible les professionnels de la construction, le CSTC, avec le soutien du SPF Economie, a créé l’Antenne Normes Détails constructifs (Smart Connect), qui contient une importante base de données reprenant des détails constructifs, ainsi qu’un module de recherche permettant de trouver rapidement un détail bien spécifique.

Performances

Les détails constructifs figurant dans notre base de données tiennent compte des critères décrits ci-après.

Stabilité

La stabilité est un critère de base qui doit être contrôlé pour chaque élément constitutif d’un ouvrage de construction. Lors de la conception d’un détail constructif, la stabilité de ce dernier doit pouvoir être garantie sur toute sa durée de vie.

Le choix des matériaux et le dimensionnement des éléments constituant un détail constructifs doivent tenir compte de paramètres tels que la résistance au vent, le transfert des charges verticales et la déformation des matériaux soumis à ces charges. Le dimensionnement des éléments de construction fait l’objet de diverses normes, dont les Eurocodes structuraux (série de normes comprise entre les normes NBN EN 1990 et 1999 incluses). Les méthodes de calcul décrites dans ces documents ont principalement pour objectif de garantir la résistance de ces éléments aux états limites ultimes (ELU) et d’éviter qu’ils ne se déforment au-delà d’un certain seuil aux états limites de service (ELS).

Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’Antenne Normes Eurocodes structuraux.

Sécurité incendie

La réglementation en matière de sécurité incendie a des répercussions non négligeables sur la conception et la mise en œuvre de différents détails et raccords dans les bâtiments. Il convient d’effectuer les bons choix dès la conception, afin d’éviter la propagation de l’incendie via les façades, les traversées de paroi et les parois des compartiments. La réglementation en la matière est constituée de divers Arrêtés royaux ainsi que de nombreuses normes belges et européennes relatives à la sécurité incendie passive et active.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’Antenne Normes Prévention au feu.

Etanchéité à l’eau

L’étanchéité à l’eau est l’une des exigences fondamentales imposées à nos bâtiments. Toutefois, la normalisation en la matière concerne davantage les produits (norme NBN EN 1928 consacrée aux feuilles souples d’étanchéité ou la norme NBN EN 12154 relative à l’étanchéité des façades rideaux, par exemple) que les détails constructifs eux-mêmes. Il est dès lors essentiel de combiner tous ces produits dont l’étanchéité à l’eau a été prouvée, afin de réaliser des détails constructifs étanches.

Les performances d’étanchéité à l’eau de l’enveloppe du bâtiment dépendent notamment de l’exposition de la façade. Ainsi, placer un détail constructif dans une paroi protégée de la pluie pourrait s’avérer être la solution idéale alors que, dans une autre situation, cela serait parfaitement inefficace.

Par ailleurs, le niveau d’exigence à atteindre détermine également les performances à atteindre en matière d’étanchéité à l’eau. Ce niveau d’exigence est autant influencé par la destination du bâtiment que par la sensibilité à l’humidité du revêtement intérieur des parois. Enfin, il est à souligner que, dans certains cas, les exigences d’accessibilité peuvent, elles aussi, avoir un impact sur le risque d’infiltration d’eau.

Isolation thermique

Les exigences relatives aux performances thermiques des détails constructifs des parois d’un bâtiment sont au soumises à la réglementation PEB. Dans la législation régionale, ces détails constructifs sont désignés sous l’appellation ‘nœuds constructifs’.

En ce qui concerne la performance hygrothermique, on attend, d’une part, qu’un nœud constructif permette de limiter les déperditions thermiques par transmission (facteurs ψ et χ) et, d’autre part, que le risque de condensation superficielle et de développement de moisissures au droit de ce nœud soit réduit (facteur de température f). Ces facteurs peuvent être calculés à l’aide de logiciels respectant les normes de calcul (notamment la norme NBN EN ISO 10211).

Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’Antenne Normes Energie et climat intérieur.

Etanchéité à l’air

Depuis l’introduction des réglementations PEB, la performance d’étanchéité à l’air est prise en compte dans le calcul de la performance énergétique. La normalisation relative à l’étanchéité à l’air ne s’applique toutefois qu’aux produits (menuiserie, membranes, mastics, ...) et à la mise à l’essai de l’étanchéité des bâtiments.

Contrairement à l’isolation thermique, la performance d’étanchéité à l’air d’un bâtiment ou d’un nœud constructif spécifique ne peut être prédite ou calculée. Il est de ce fait impossible d’établir un lien univoque entre les détails constructifs à réaliser et la performance d’étanchéité à l’air qui sera mesurée au final. Le CSTC a également pu établir une liste des nœuds constructifs à traiter en priorité en fonction de l’importance des fuites.

Isolation acoustique

Le niveau d’isolation acoustique est toujours déterminé simultanément par divers détails constructifs. Une conception soignée et une mise en œuvre correcte des détails constructifs sont dès lors essentielles pour pouvoir répondre aux exigences imposées par la norme belge NBN S 01-400-1 en matière de transmission des bruits aériens et des bruits de contact. Il convient de distinguer les bruits selon que leur source se situe à l’extérieur ou à l’intérieur du bâtiment.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter l’Antenne Normes Acoustique.

Accessibilité

A l’heure actuelle, on attend d’un bâtiment performant qu’il soit intégralement accessible. Or, il n’est pas toujours possible de concilier cette exigence avec celles liées, notamment, à l’étanchéité à l’air et à l’eau. Certains bâtiments accessibles au public doivent être conformes à la réglementation régionale.

Aspect

Lors de la conception des détails constructifs, les performances précitées doivent, selon nous, primer par rapport à l’aspect esthétique. Pour garantir un aspect satisfaisant à long terme, les détails constructifs doivent néanmoins être conçus en tenant compte de paramètres tels que le tachage, le vieillissement prématuré des matériaux et la possibilité d’effectuer un entretien (voire un remplacement) régulier des éléments de construction.

Coût

De manière générale, la complexité des détails – et, par conséquent, leur coût de réalisation – croît proportionnellement aux exigences imposées. Il importe donc de rester raisonnable et de trouver un équilibre en ce qui concerne les performances souhaitées, sous peine d’alourdir exagérément les frais de construction.

  1. Services
  2. Normalisation
  3. AN Détails constructifs