Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

21/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. Notes d'information technique (NIT)
  3. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates : principes généraux
  4. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates - 7. Les joints de mouvement
  5. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates - 7.6. Joints de mouvement dans un support de toiture fractionné
  6. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates - 7.6.1. Joints d'about
Date de publication : février 2012
  1. Bande de pontage indépendante (largeur à déterminer en fonction de l’élasticité de l’étanchéité)
  2. Etanchéité de la toiture
  3. Plancher porteur (panneaux en copeaux de bois liés au ciment, béton cellulaire, ...)
  4. Poutre porteuse
Fig. 100 Pontage d’un joint d’about sur une toiture comportant des éléments fractionnés non isolés et une étanchéité posée en adhérence totale ou partielle.

7.6.1. Joints d'about

L’étanchéité des joints d’about entre éléments porteurs est d’autant plus délicate que les éléments sont de grande longueur et que les mouvements qui en découlent sont considérables (dilatation, rotation des abouts) (figure 99).

7.6.1.1. Toitures sans isolation thermique rapportée

Lorsque la toiture comporte des éléments porteurs rigides sans isolation rapportée et qu’elle est destinée à recevoir une étanchéité en adhérence totale ou partielle, il est nécessaire de placer, au-dessus des joints d’about, une bande de pontage indépendante (voile de verre brut, natte de polyester, ...) qui peut être fixée d’un côté, si nécessaire. L’étanchéité est ensuite posée sur ces bandes de pontage, qui doivent être compatibles avec le matériau d’étanchéité.

La largeur des bandes de pontage dépend de l’élasticité de l’étanchéité : de 100 mm dans le cas d’un élastomère, elle s’élève à 200 mm pour un bitume modifié.

7.6.1.2. Toitures avec isolation thermique rapportée

Si l’on envisage de poser une isolation thermique complémentaire sur la toiture (figure 101), l’isolant et l’étanchéité peuvent être appliqués en adhérence totale, quel que soit l’emplacement des joints d’about. La plupart des matériaux isolants sont aptes à reprendre les mouvements escomptés dans cette zone. Si un pare-vapeur s’avère nécessaire, il sera placé sur une bande de pontage indépendante pour éviter qu’il ne se déchire sous l’effet des mouvements des éléments porteurs (figure 101).

  1. Bande de pontage indépendante (largeur à déterminer en fonction de l’élasticité du pare-vapeur)
  2. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6) [C5]
  3. Isolation thermique (épaisseur conforme à la réglementation en vigueur)
  4. Revêtement d’étanchéité
  5. Elément porteur
  6. Joint d’about entre éléments porteurs
Fig. 101 Etanchéité d’un joint d’about entre éléments porteurs avec isolation thermique rapportée.

Néanmoins, en présence d’éléments soumis à une forte flexion et d’un matériau isolant très rigide, il est conseillé de sectionner les panneaux d’isolation au droit des joints d’about ou de faire coïncider les joints des panneaux avec les joints d’about. Le cas échéant, on évitera de fixer l’étanchéité sur une zone de 100 à 200 mm de part et d’autre du joint et on appliquera une bande de pontage indépendante.