Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

23/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. Notes d'information technique (NIT)
  3. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates : principes généraux
  4. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates - 3. Les avaloirs
  5. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates - 3.6. Types d'avaloirs
  6. NIT 244 : Les ouvrages de raccord des toitures plates - 3.6.2. Avaloirs dans le plan de la toiture
Version

3.6.2. Avaloirs dans le plan de la toiture

L'étanchéité est raccordée à l'avaloir au moyen d'une bavette ou de brides de serrage.

3.6.2.1. Avaloirs avec bavette

On a le choix entre les avaloirs en métal ou en matière synthétique.

Les avaloirs métalliques situés au voisinage d'un acrotère doivent être posés à une distance d'au moins 20 mm du mur, afin d'éviter des dommages dus au pliage à proximité immédiate de la soudure. On consultera à ce sujet les détails d'exécution proposés dans la base de données en ligne.

Dans le cas d'un avaloir en matière synthétique, la bavette sera constituée d'une matière synthétique souple ou rigide compatible avec l'étanchéité. En principe, le matériau constitutif de la bavette doit être du même type que celui de l'étanchéité (figure 16). La bavette est généralement appliquée en usine sur la bride rigide de l'avaloir (par soudage, collage ou serrage).

En présence d'étanchéités bitumineuses, les dimensions minimales de la bavette sont de 2 x (150 mm x 150 mm), auxquels s'ajoute le diamètre de la descente d'eau. Si l'étanchéité est en matière synthétique, ces dimensions peuvent habituellement se limiter à 2 x (100 mm x 100 mm), auxquels on ajoute le diamètre de la descente d'eau.



  1. Bavette ronde ou carrée (synthétique ou métallique)
  2. Amorce de la descente (en matériau synthétique ou en métal)

Fig. 15 Avaloir avec bavette disposé dans le plan de la toiture.


  1. Bavette en matière synthétique souple
  2. Bride de serrage
  3. Avaloir

Fig. 16 Avaloir avec bavette en matière synthétique souple.

La figure 15 illustre un exemple d'avaloir courant avec bavette, posé dans le plan de la toiture. La figure 16 représente un avaloir doté d'une bavette en matière synthétique souple serrée en usine sur la bride rigide de l'avaloir. Les systèmes d'évacuation dépressionnaires sont un exemple de ce genre d'avaloirs. Dans ce type de réalisation, on veillera à ce que l'avaloir soit parfaitement adapté à la descente d'eaux pluviales (se conformer à l'agrément technique du système).

Le principe général d'exécution d'un avaloir à bavette dans le plan de la toiture est représenté à la figure 17.



  1. Crapaudine
  2. Revêtement d'étanchéité
  3. Isolant thermique moins épais pour permettre la pose encaissée de l'avaloir
  4. Avaloir avec bavette
  1. Tôles d'acier profilées
  2. Plaque de renforcement pour les conduits de grand diamètre (cf. NIT 239, § 2.2.5) [C1]
  3. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6) [C5]
Fig. 17 Mise en œuvre d'un avaloir avec bavette dans le plan de la toiture – Principe général.

Fig.18

  1. Revêtement d'étanchéité
  2. Isolation thermique (épaisseur conforme à la réglementation en vigueur)
  3. Bande de liaison entre le pare-vapeur et l'étanchéité (compartimentage)
  4. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6) [C5]

Fig. 18 Compartimentage de l'isolant thermique au droit d'un avaloir.
Au voisinage des évacuations d'eau, il est conseillé de compartimenter l'isolant thermique afin de limiter les conséquences des infiltrations qui pourraient survenir au droit des avaloirs ou résulter de reflux éventuels. Cette technique permet également de minimiser le risque de condensation interne en cas de discontinuité du pare-vapeur (voir § 3.2.).

3.6.2.2. Avaloir avec bride de serrage

3.6.2.2.1. Avaloirs pour des étanchéités bitumineuses

 


  1. Etanchéité bitumineuse
  2. Bande de raccord (si étanchéité monocouche) ou sous-couche (si étanchéité multicouche)
  3. Isolation thermique
  4. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6) [C5]
  5. Bavette en plomb
  6. Bride de serrage
  7. Pâte bitumineuse ou bagues de caoutchouc
  8. Avaloir métallique
  9. Isolant thermique de l'avaloir
  10. Dalle en béton

Fig. 19 Avaloir métallique avec bride de serrage dans le cas d'une étanchéité bitumineuse.

Les avaloirs métalliques à bride se rencontrent surtout sur des toitures accessibles telles que toitures‑parkings ou terrasses. Généralement en fonte, ils sont associés la plupart du temps aux étanchéités bitumineuses (voir figure 19).

Au cas où l'avaloir est noyé dans le béton, on veillera à ce que la bride de serrage se situe au même niveau que le support de l'étanchéité.

On positionne l'étanchéité bitumineuse jusqu'à la bride de serrage sans l'y enchâsser. A défaut, le fluage de l'étanchéité risquerait d'annuler presque totalement la pression exercée par la bride. On fixe ensuite une bavette en plomb sur laquelle on soude l'étanchéité.

Avant la pose et le serrage de la bride, la bavette en plomb est enduite de pâte bitumineuse sur ses deux faces.

3.6.2.2.2. Avaloirs pour des étanchéités synthétiques

Ce genre d'avaloirs ne peut s'appliquer qu'en présence d'étanchéités suffisamment élastiques (généralement élastomères).

Un cercle est soigneusement découpé dans l'étanchéité au droit de l'avaloir; son diamètre est inférieur à celui de l'avaloir (de deux tiers à la moitié du diamètre); l'étanchéité est ensuite enserrée à l'intérieur de l'avaloir à l'aide d'une bride prévue à cette fin. Si l'avaloir est encaissé dans le plan de la toiture, une bande de raccord distincte sera peut-être nécessaire (voir § 3.2.). A défaut, la différence de niveau au droit de l'avaloir est susceptible de créer des tensions dans l'étanchéité, qui risque de se détacher de l'orifice.


  1. Isolation thermique (épaisseur conforme à la réglementation en vigueur)
  2. Bride de serrage appropriée
  3. Etanchéité élastique
  1. Pare-vapeur (cf. NIT 215, chapitre 6) [C5]
  2. Descente d'eaux pluviales
  3. Avaloir
  4. Dalle en béton
Fig. 20 Jonction directe d'une étanchéité élastique avec un avaloir au moyen d'une bride de serrage.