Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

25/06/2018

CSTC Home

Annexe : Procédure d'élaboration des fiches

La présente annexe décrit la démarche adoptée par le groupe de travail (GT) pour élaborer les fiches techniques présentées au § 5.3.

Cette démarche vise essentiellement à mettre en relation les trois aspects de la pierre évoqués dans la NIT : aspect macroscopique, aspect microscopique et qualités techniques (figure A1).

Ces trois aspects sont déterminés sur la base d'échantillons de référence prélevés et fournis par les demandeurs (la responsabilité de l'échantillonnage n'est donc pas couverte par le GT) comme échantillons représentatifs de la carrière et du type de pierre (à laquelle est associée une dénomination de référence). Les échantillons de référence proviennent tous du même banc ou du même faciès de la carrière, de sorte que, lorsque l'un des aspects est connu, il renvoie des informations au sujet des deux autres.

Fig. A1 Principe d'élaboration d'une fiche
Fig. A1 Principe d'élaboration d'une fiche.

L'élaboration d'une fiche se déroule conformément au schéma de principe ci-après (1).

L'élaboration d'une fiche se déroule conformément au schéma de principe ci-après

(1) Pour tout renseignement au sujet de cette procédure et des coûts y afférents, les intéressés sont priés de prendre contact avec le CSTC.

1. Dossier de demande

Le demandeur - producteur ou importateur responsable de la mise sur le marché belge - introduit auprès du CSTC un dossier de demande comprenant les informations suivantes :

  1. appellation commerciale de la pierre, c'est-à-dire le nom sous lequel la pierre est connue sur le marché belge au moment de la demande. S'il existe plusieurs appellations, le demandeur doit les citer et identifier celle qu'il considère comme la plus courante. Cette appellation apparaîtra sur la fiche en dessous de la dénomination de référence attribuée conformément à la norme NBN EN 12440
  2. origine et géologie : le demandeur fournira au moins les informations suivantes :
    • localisation géographique précise de l'extraction de la pierre (sur carte)
    • type de roche (au moins famille géologique)
    • couleur et aspect de la pierre
      et si possible :
    • la coupe géologique de la carrière
    • l'âge géologique
  3. présence sur le marché belge : des références de travaux antérieurs et/ou des chiffres de vente constituent des éléments d'appréciation
  4. réalisations de référence permettant de juger du bon comportement de la pierre mise en œuvre
  5. particularités d'aspect (veines, taches blanches, inclusions, …) ou de structure (joints stylolithiques, fissures, …)
  6. résultats d'essai : ceux-ci peuvent être joints au dossier, à condition :
    • que les essais aient été réalisés selon les normes européennes en vigueur
    • que la date des essais ne soit pas antérieure à 5 ans
    • que le laboratoire d'essai soit accrédité ou, du moins, reconnu dans le domaine de la pierre naturelle (à évaluer par le GT).

Une fois introduit, le dossier de demande est examiné dans un délai maximum de 2 mois par le groupe de travail, qui marque ou non son accord sur la recevabilité de la demande.

2. Fourniture des échantillons

Après acceptation du dossier de demande, le CSTC envoie au demandeur une liste des échantillons nécessaires. Ceux-ci sont destinés à déterminer les caractéristiques macroscopiques, microscopiques et techniques ainsi que la dénomination de référence.

2.1 Aspect macroscopique

Trois échantillons de référence par type de pierre sont conservés dans la lithothèque du CSTC, afin d'être utilisés comme support visuel lors de l'identification de pierres non connues. La finition est celle qui est la plus courante pour la pierre concernée. L'un des échantillons représente l'aspect moyen, les deux autres délimitent les variations extrêmes de la couleur et de la structure. La photo qui apparaît sur la fiche illustre l'aspect moyen de la pierre. Elle est réalisée avec les moyens informatiques adéquats dans des conditions standard.

2.2 Aspect microscopique (pétrographique)

Une analyse pétrographique sur lame mince est effectuée pour chaque pierre. Elle permet d'identifier les minéraux et/ou les fossiles ainsi que la texture et la structure de la pierre conformément à la norme NBN EN 12407. Une dénomination géologique correcte est attribuée (suivant la norme NBN EN 12670) sur la base de ces informations, afin d'éliminer toute confusion entre les appellations utilisées dans le monde de la construction.

2.3 Dénomination de référence et dénominations commerciales

Les dénominations figurant dans l'entête des fiches sont de deux types :

  1. une dénomination de référence attribuée par le GT
  2. une dénomination commerciale choisie par le demandeur, qui la considère comme la plus usuelle sur le marché belge.

La dénomination de référence est déterminée suivant la norme NBN EN 12440, qui recommande que le nom de la pierre fasse référence au pays d'origine, au type de pierre (famille géologique) et à sa couleur. Jusqu'ici, la dénomination était le plus souvent attribuée arbitrairement par le producteur ou l'importateur. Cette situation a souvent semé la confusion, une même pierre étant connue sous des appellations différentes. L'un des objectifs des fiches de la présente NIT est précisément d'attribuer à chaque pierre naturelle une dénomination de référence qui soit reconnue et utilisée par tous en Belgique. Cette dénomination de référence figure sur les fiches, au-dessus de la dénomination commerciale la plus courante et des autres appellations utilisées en Belgique.

La dénomination de référence est attribuée selon la procédure suivante :

  1. si la pierre est référencée dans l'annexe de la norme NBN EN 12440, c'est le nom traditionnel mentionné qui est choisi comme dénomination de référence. Dans ce cas, celle-ci est surmontée de la mention 'EN'. L'annexe englobe plusieurs milliers de dénominations traditionnelles de pierres exploitées en Europe. Celles-ci évoquent le plus souvent le type de roche ainsi que la région d'origine. Il est cependant possible que le type de roche suggéré ne soit pas géologiquement correct. Dans ce cas, l'information correcte est fournie dans la rubrique 'Type de pierre' de la fiche technique
  2. si la pierre n'est pas mentionnée dans l'annexe de la norme NBN EN 12440, la dénomination de référence est déterminée sur la base des données suivantes :

2.4 Caractéristiques techniques

Les essais nécessaires pour déterminer les caractéristiques physiques d'une pierre sont effectués par le CSTC. Lorsque le demandeur dispose de résultats récents obtenus selon les normes en vigueur, ceux-ci seront acceptés moyennant l'accord du GT (cf. dossier de demande). Tous les essais sont réalisés selon les nouvelles normes européennes. Les caractéristiques testées sont les suivantes.

Masse volumique apparente NBN EN 1936
Porosité NBN EN 1936
Résistance à la compression NBN EN 1926
Résistance à la flexion NBN EN 12372
Résistance à l'usure (Capon) NBN EN 1341 – NBN EN 14157
Résistance à l'usure (Amsler) (*) NBN B 15-223
Résistance au gel (*) NBN B 27-009
Résistance au gel (essai technologique) (*) NBN EN 12371
Résistance au gel (essai d'identification) NBN EN 12371
(*) Caractéristique optionnelle.

Dans l'expression des résultats, il est tenu compte de variations extrêmes des valeurs pour un même type de pierre.

3. Instruction du dossier et rédaction de la fiche

Cette étape comprend la réalisation des essais, de l'analyse pétrographique et des photos nécessaires à l'élaboration de la fiche.

Un projet de fiche est ensuite envoyé au demandeur pour remarques éventuelles. Après accord, il est soumis au GT qui, le cas échéant, donne son approbation.

  1. Publications
  2. Notes d'information technique (NIT)
  3. NIT 228 : Pierres naturelles
  4. NIT 228 : Pierres naturelles - Annexe : Procédure d’élaboration des fiches