Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/06/2018

CSTC Home

4.2 Les différents usages de la pierre naturelle en construction et les essais correspondants

Mise à jour : juin 2013
La pierre naturelle constitue un matériau qui, judicieusement choisi, peut avoir des usages multiples. Etant donné que ceux-ci impliquent des sollicitations différentes, on distingue généralement les domaines d'utilisation indiqués au tableau 11.

Fig. 18 Multiples applications de la pierre à l'extérieur d'un bâtiment.

Un programme d'essai spécifique se révèle nécessaire afin d'évaluer l'aptitude d'une pierre à être employée durablement dans chacun des cas évoqués au tableau 11. Ce dernier mentionne également le détail des essais les plus utiles, en distinguant :

Ces différents essais seront traités plus en détail dans les § 4.3, 4.4 et 4.5.

Il n'est bien évidemment pas toujours nécessaire de connaître toutes les caractéristiques mentionnées au tableau 11, surtout lorsque la pierre a déjà prouvé son bon comportement dans des applications semblables. Néanmoins, lorsque l'application le demande, la résistance au glissement, au gel, aux ancrages et à l'usure doit être rigoureusement évaluée avant de procéder au choix définitif du type de matériau (cf. tableau 11).

Usage Exemples Essais de caractérisation Essais de performance en usage Essais de durabilité
Extérieur Pavages et revêtements de sol à usage privatif ou collectif intense ou normal Pavés, bordures, dalles

Analyse pétrographique

Masse volumique apparente

Porosité ouverte

Absorption d'eau

Résistance à la compression

Résistance à la flexion

Module d'élasticité dynamique

Vitesse de propagation du son

Coefficient de dilatation thermique

Sensibilité au tachage

Résistance aux chocs mécaniques (énergie de rupture)

Résistance au glissement

Résistance au gel

Résistance à l'usure
Éléments en contact avec le sol Soubassements, socles Sensibilité au tachage Résistance au gel
Parties en élévation non verticales Couvre-murs, corniches, seuils de fenêtre Sensibilité au tachage Résistance au gel
Murs de façade massifs (non ventilés) Moellons et blocs de maçonnerie Sensibilité au tachage Résistance au gel
Revêtements minces de façade (ventilés) Plaques agrafées

Résistance aux ancrages

Sensibilité au tachage

Résistance au gel

Résistance aux cycles et à l'humidité thermique (marbre)

Résistance aux chocs thermiques

   
Intérieur Revêtements de sol à usage privatif ou collectif intense ou normal Dalles, plaquettes modulaires

Sensibilité au tachage

Résistance aux chocs mécaniques (énergie de rupture)


Résistance au glissement

Résistance à l'usure
Revêtements de mur Plaquettes modulaires Sensibilité au tachage -
Maçonneries massives Moellons, blocs Sensibilité au tachage -
Tablettes Tablettes de fenêtre, tablettes de cuisine Sensibilité au tachage -
Tableau 11 Usages de la pierre dans le bâtiment et essais associés.



  1. Publications
  2. Notes d'information technique (NIT)
  3. NIT 228 : Pierres naturelles
  4. NIT 228 : Pierres naturelles - 4. Essais et critères pour l’usage de la pierre naturelle dans le bâtiment
  5. NIT 228 : Pierres naturelles - 4.2. Les différents usages de la pierre naturelle en construction et les essais correspondants