Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

22/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 7 (3-2005)
  4. Chapes fluides à base de ciment

Chapes fluides à base de ciment 2005/03.09

Depuis quelques années, les chapes fluides à base de ciment ou d'anhydrite rencontrent un certain succès en Belgique pour l'exécution de couches d'égalisation de très mince épaisseur. Quant aux mortiers autonivelants à base de ciment, récemment introduits sur le marché belge, ils sont utilisés de longue date dans les pays scandinaves pour réaliser des chapes plus "épaisses".

Les chapes fluides désignent l'ensemble des revêtements de sol industriels et des couches d'égalisation mis en oeuvre (coulés) au moyen de mortiers autocompactants relativement liquides.

Vu le manque d'informations sur ces produits, tant à propos de leurs avantages et inconvénients que de leur conception et de leur mise en oeuvre, le CSTC vient de publier une brochure - éditée en collaboration avec le SBR (Stichting Bouwresearch) et NeMO (Nederlandse MortelOrganisatie) - qui dresse l'état des connaissances en la matière.
Coulage d'une chape autocompactante.

1. SPÉCIFICATIONS ET INFORMATIONS LIÉES AU PRODUIT

La composition des mortiers autonivelants à base de ciment diffère d'un fournisseur à l'autre et d'un produit à l'autre. Si l'on souhaite faire un choix judicieux, étudier les détails de l'ouvrage et préparer les travaux de manière appropriée, il y a lieu de s'informer auprès du fournisseur de mortier quant aux spécifications du produit et à ses applications.

Un certain nombre de propriétés doivent impérativement être vérifiées, à savoir :
Désaération et lissage d'une chape fluide.

2. CARACTÉRISTIQUES

Qu'elle soit à base de ciment ou d'anhydrite, une chape fluide possède quelques caractéristiques essentielles :
Informations utiles
Document utile
Cementgebonden gietvloeren (CSTC - SBR - NeMO, disponible uniquement en néerlandais et en version papier) : conception, détails et mise en oeuvre des chapes fluides à base de ciment.

Recherche

Le CSTC a introduit en juin dernier une demande de subsides afin de poursuivre les recherches concernant les chapes fluides à base de ciment et d'anhydrite. L'étude, si elle est acceptée, portera principalement sur :
  • les propriétés du mortier à l'état humide
  • le taux d'humidité d'équilibre et la vitesse de séchage des chapes fluides
  • l'épaisseur requise des chapes non adhérentes et flottantes selon la résistance en traction par flexion, les contraintes exercées sur l'isolant et la déformabilité de celui-ci
  • les contraintes de retrait générées dans l'ouvrage
  • la compatibilité avec d'autres produits.




C. Van Ginderachter, ir., et B. Parmentier , ir.,
laboratoire "Structures, Menuiserie et Eléments de façade"