Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

22/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 6 (2-2005)
  4. Une nouvelle norme pour évaluer la charge de neige

Une nouvelle norme pour évaluer la charge de neige 2005/02.06

Nous ne sommes pas habitués en Belgique à de longues périodes enneigées, surtout au nord et à l'ouest du sillon Sambre-et-Meuse. Nous ne pensons aux conséquences des chutes de neige qu'au moment où les quelques pistes de ski du pays sont accessibles, et quand nos routes et nos trottoirs se retrouvent couverts de quelques centimètres de neige, nous incitant à la prudence.

Introduction

La couche de neige qui peut s'accumuler sur une toiture représente une surcharge temporaire qu'il convient de prendre en compte pour dimensionner les éléments de la toiture.
La quantité de neige qui tombe sur le pays est cependant loin d'être négligeable. Ainsi, la couche de neige qui peut s'accumuler sur une toiture représente une surcharge temporaire qu'il convient de prendre en compte pour dimensionner les éléments de la toiture, la structure sous-jacente, ainsi que tous les éléments de la construction qui reportent cette charge au sol. A titre d'exemple, une couche de neige de 10 cm sur une surface de 10 m² représente une masse de 200 kg.

Les méthodes d'évaluation des charges de neige susceptibles d'agir sur une construction font l'objet, depuis 1981, de la norme internationale ISO 4355, enregistrée en Belgique en 1993. Une partie de l'Eurocode 1 relatif à la détermination des charges auxquelles un bâtiment doit pouvoir résister au cours de sa durée de vie est consacrée au calcul des charges de neige sur les bâtiments.

La nouvelle norme NBN EN 1991-1-3

Cette norme, appelée 'Eurocode Neige', a été publiée une première fois en tant que prénorme en 1996 et homologuée en Belgique avec son document d'application national sous l'indicatif NBN EN 1991-2-3 en 2002.

A cette prénorme a succédé la norme NBN EN 1991-1-3, publiée par l'IBN en 2003. Pour pouvoir être utilisée en Belgique, celle-ci doit être complétée par une Annexe nationale (ANB) dont un projet a été envoyé à l'IBN pour mise à l'enquête publique; nous présentons ici les choix importants qui y ont été faits.

Tout commentaire à propos de ce projet peut être envoyé à l'IBN durant la période d'enquête. La NBN EN 1991-1-3 et son ANB deviendront à terme la norme de référence en Belgique pour le calcul de la charge de neige sur les bâtiments.

Le principal intérêt de cet 'Eurocode Neige' par rapport aux normes actuellement en vigueur est qu'il constitue un outil commun permettant de 'parler la même langue' dans les différents Etats membres de l'UE.

Certains paramètres peuvent dépendre du pays et du site du projet, en fonction des différences climatiques et des habitudes de calcul en vigueur. Ces paramètres seront déterminés dans l'Annexe nationale propre à chaque pays.

Le projet d'Annexe nationale pour la Belgique

Le projet d'ANB définit les paramètres de calcul propres à la Belgique, et principalement :
Informations utiles
Lien utile
Site Internet de l'Antenne Normes Eurocodes : www.normes.be/eurocodes

Contacts
AN Eurocodes :
D. Delincé, ir., chercheur, laboratoire 'Structures, menuiserie et éléments de façade', CSTC
B. Parmentier, ir., chef du laboratoire 'Structures, menuiserie et éléments de façade', CSTC
(info@bbri.be).

les situations de projet

L'Eurocode distingue les situations de projet normales (durables) et les situations de projet accidentelles (deux types). En Belgique, il n'y a pas lieu de considérer de situations de projet accidentelles; les charges ne sont donc calculées que pour une situation durable. Ceci a pour conséquence qu'une partie de la norme n'est pas d'application en Belgique, mais qu'il peut être nécessaire de la considérer pour des projets situés dans certaines régions d'Europe où les chutes de neige sont plus importantes

la charge caractéristique de neige sur le sol

La proposition faite dans le projet d'ANB est de conserver la courbe de référence actuellement en vigueur. En Belgique, la valeur caractéristique de la charge de neige sur le sol est comprise entre 0,5 et 1,2 kN/m² en fonction de l'altitude

l'exposition au vent

L'absence de données précises comparées pour la Belgique conduit à proposer une valeur sécuritaire égale à 1 pour le coefficient d'exposition (Ce)

le coefficient thermique

L'Eurocode renvoie à l'annexe D de la norme ISO 4355 (1998, 2e édition), qui propose une méthode pour calculer un coefficient thermique réduit (Ct< 1) en fonction du coefficient de transmission thermique U de la toiture. Cette méthode n'est pas d'application en Belgique, vu la période relativement courte d'accumulation de neige (pas de fonte significative). En outre, l'isolation thermique de plus en plus poussée des bâtiments diminue d'autant plus l'influence de ce paramètre lié à la fonte de la neige.