Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

23/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 5 (1-2005)
  4. Structures légères en bois et toitures inclinées

Structures légères en bois et toitures inclinées 2005/01.06

L'agrément technique
Toitures inclinées
Le CSTC offre une panoplie de services afin d'évaluer les systèmes et matériaux innovants pour toitures. Outre les avis dispensés par les conseillers de la division Avis techniques et des Guidances technologiques, la division Agrément technique veille à ce que les produits et systèmes d'exécution innovants - ardoises naturelles, plaques ondulées, tuiles en béton, membranes de sous-toiture, panneaux sandwich ou matériaux isolants - puissent faire l'objet d'un agrément technique, tant au niveau national (ATG délivrés au sein de l'UBAtc) qu'européen (ATE délivrés au sein de l'EOTA).

Les structures légères en bois telles que les toitures à versants et les cloisons à ossature bois permettent de répondre aux exigences actuelles de confort, de sécurité et de durabilité. D'où le regain d'intérêt pour ce type de construction, qui exige cependant une attention particulière sur le plan de l'isolation acoustique et de l'étanchéité à l'air.

Le développement de structures légères ultraperformantes constitue un défi pour nombre d'entreprises belges. Qu'il s'agisse de structures portantes en bois, d'isolation thermique et acoustique, du comportement hygrique ou du parachèvement, le CSTC s'efforce de soutenir ce processus innovatif en acquérant de nouvelles connaissances, en vérifiant les informations existantes et en assurant leur diffusion.

Outre l'étude sur les perspectives d'avenir de la construction en bois et la révision des STS 23 relatives à la conception et l'exécution des bâtiments en bois, le CSTC participe au réseau européen COST E29 dédié aux structures composites innovantes à base de bois et mène par ailleurs une recherche sur les planchers mixtes en bois-béton.

Familier des essais sur les composants légers, le laboratoire Acoustique a évalué et optimisé d'astucieux systèmes masse-ressort-masse permettant d'obtenir une isolation acoustique acceptable, sans négliger la précision des détails et de la mise en œuvre. Le CSTC a en outre procédé à l'évaluation acoustique d'un vaste éventail de solutions techniques pour toitures à versants et cloisons à ossature bois.

Il mène actuellement une recherche sur les problèmes d'humidité en toiture. Les résultats devraient permettre, d'une part, de réaliser des complexes toiture hygrothermiquement corrects présentant un risque d'humidification minime et, d'autre part, d'actualiser un certain nombre de normes, telles la NBN EN ISO 13788 ou la NBN EN 12114 qui décrit une méthode d'évaluation en laboratoire de l'étanchéité à l'air des composants de construction.

Informations utiles
Publications du CSTC : En cours d'élaboration :
  • 3 NIT : Isolation thermique des toitures à versants, Intégration des équipements solaires en toiture et en façade, Charpentes
  • 1 Digest : toitures métalliques
Il est probable que ces adaptations imposeront de modifier les règles qui président au choix du type de pare-vapeur et de sous-toiture dans les toitures à versants, tout en tenant compte de l'offre actuelle des produits et des systèmes. L'importance d'une barrière à l'air correctement réalisée sera également mise en évidence. Les résultats de recherche, assortis de recommandations pratiques seront publiés dans une Note d'information technique consacrée à l'isolation thermique des toitures à versants.

Dans le domaine des matériaux de couverture pour toitures et façades, la photocatalyse permettrait de fabriquer des matériaux autonettoyants et écologiques tels que des tuiles. Dans le cadre d'une recherche menée à ce sujet, le CSTC étudie les possibilités d'utilisation de l'anatase, en particulier pour les tuiles et éléments de couverture en béton. Sous l'effet du rayonnement UV, cette forme cristalline de dioxyde de titane joue un rôle photocatalytique dans la dégradation des matières organiques et de divers gaz toxiques présents dans l'air. Les matériaux traités à l'anatase deviendraient autonettoyants et auraient une action purifiante sur l'air. Technologie très en vogue au Japon, l'utilisation d'anatase dans les matériaux de construction n'a pas encore pénétré le marché européen. La recherche a donc pour but de mesurer les avantages réels de la méthode.

Si les cellules photovoltaïques semblent trop peu rentables pour pouvoir faire une réelle percée sous nos latitudes, les capteurs solaires ont nettement plus le vent en poupe, en particulier dans les toitures (photo) et les façades. Plusieurs entreprises belges travaillent à mettre au point des ardoises, des tuiles et des panneaux de toiture spéciaux afin d'y incorporer des capteurs solaires ou des conducteurs de chaleur.

D'autres thèmes à l'étude portent sur la résistance au vent (adaptation des normes européennes et application en Belgique), l'impact environnemental des matériaux de couverture et l'emploi des matériaux recyclés. 
 
isolation acoustique couverture toiture charpente pare vapeur essai etancheite element porteur construction bois innovation construction legere etancheite air technologie materiau sous toiture recherche developpement recherche methode essai technologie avancee isolation thermique autonettoyage collecteur solaire