Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 46 (2-2015)
  4. Les portes automatiques : juste une question d'accessibilité ?

Les portes automatiques : juste une question d'accessibilité ?

L'automatisation des fenêtres et des portes peut fortement améliorer l'accessibilité et le confort d'utilisation des bâtiments. Les menuiseries peuvent être automatisées de diverses manières. Ainsi, il existe actuellement des systèmes d'ouverture automatisée des portes, mais également des fenêtres oscillo-battantes et des fenêtres coulissantes. Leur utilisation doit toutefois toujours être sécurisée, que ce soit en cas d'utilisation normale ou de mauvais usage prévisible. Cela concerne notamment les personnes à mobilité réduite, adultes ou enfants, autrement dit les personnes plus vulnérables. Cet article, publié en lead à la parution d'un rapport approfondi sur le sujet, traite en particulier de l'aspect sécuritaire des portes piétonnes s'ouvrant automatiquement.

1. Législation

Les portes piétonnes motorisées doivent répondre aux prescriptions fondamentales figurant dans la directive Machines (2006/42/CE) et être pourvues d'un marquage CE. Cela signifie que le fabricant doit déterminer, au moyen d'une analyse de risques, les prescriptions de la directive auxquelles il doit particulièrement être attentif, d'une part, et si la porte y est bien conforme, d'autre part.

Sur le plan européen, il faut toutefois également tenir compte de la norme NBN EN 16005 'Blocs-portes motorisés pour piétons. Sécurité d'utilisation. Exigences et méthodes d'essai'. Il s'agit d'une norme de type C (selon la norme NBN EN ISO 12100). Ainsi, si la porte entre dans le champ d'application de cette norme et si le fabricant peut prouver qu'elle répond aux exigences qui y sont formulées, il est permis d'en déduire qu'elle répond également aux exigences fondamentales de la directive Machines. Le fabricant (*) est ainsi dispensé de l'obligation d'effectuer une analyse de risque.

2. Risques et solutions

L'utilisation de portes piétonnes automatiques n'est pas sans risque. Pour un aperçu des risques encourus, il y a lieu de se référer à l'annexe J de la norme NBN EN 16005. Voici quelques-uns de ces risques ainsi que les mesures de protection à adopter.

2.1. Coincement

Lors de l'ouverture ou la fermeture de la porte, il faut veiller à ce que le corps ou certaines parties du corps ne se retrouvent pas coincés. Il est possible de réduire ce risque :
Distances minimales à prévoir afin d'éviter le coincement de parties du corps (selon la norme NBN EN 16005)

2.2. Contact avec le vantail

L'utilisation d'équipements de protection électrosensibles permet d'éviter le contact direct entre le vantail et l'utilisateur. La porte va effectivement s'immobiliser au moindre mouvement ou obstacle détecté. Elle doit également pouvoir rester ouverte suffisamment longtemps avant de se refermer. Il convient également de bien réfléchir à l'emplacement du mécanisme de commande de la porte.

2.3. Incendies et pannes de courant

En cas de défaillance de l'alimentation électrique ou de nécessité, la porte doit pouvoir s'ouvrir (manuellement) et se déverrouiller automatiquement (serrure à sécurité positive). Dans de telles situations, la force à exercer peut toutefois être plus importante et pourrait poser problème aux personnes à mobilité réduite.

2.4. Serrure adaptée

La serrure d'une porte automatique doit pouvoir être déverrouillée automatiquement quand la porte est activée. En fonction du type de porte, il conviendra donc de prévoir une serrure motorisée ou une serrure à gâche électrique. Les serrures mécaniques en solénoïde ne peuvent pas être utilisées avec des portes automatiques.

S. Danschutter, ir.-arch., chef de projet, la-boratoire Développement durable, CSTC
E. Kinnaert, ir., chef de projet, laboratoire
Eléments de toitures et de façades, CSTC

Article rédigé dans le cadre de la Guidance technologique 'Eco-construction et développement durable' en Région de Bruxelles-Capitale et de l'Antenne Normes 'Eléments de façade manuels et motorisés'

(*) Le fabricant peut dans certains cas également être l'installateur. Pour de plus amples informations à ce sujet, on consultera les informations fournies par l'Antenne Normes 'Eléments de façade manuels et motorisés' sur www.normes.be.