Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 26 (2-2010)
  4. L'aménagement des greniers

L'aménagement des greniers 2010/02.02

CT Gros ŒuvreCet article fait suite à un article précédent traitant de la rénovation des caves (CSTC-Contact n° 22 et Cahier 18 des Dossiers du CSTC n° 2/2009). Il s'inscrit dans une tendance actuelle qui vise à valoriser au mieux l'ensemble des espaces disponibles compte tenu du coût de l'immobilier.

Si les combles représentent des volumes privilégiés dans ce contexte, leur transformation en espaces habitables ne va pas sans une bonne reconnaissance des lieux et des objectifs de confort à atteindre, d'autant que leur fonction initiale se limite le plus souvent à des locaux inhabitables servant de zone tampon entre l'environnement extérieur et l'habitat.

Contraintes particulières aux espaces sous toitures

L'aménagement des greniers nécessite impérativement une charpente en bon état et une parfaite étanchéité à l'eau de l'ensemble de la toiture. Pour les anciens bâtiments, cette contrainte s'accompagne d'une vérification de l'état des poutres, de leurs encastrements, des matériaux de couverture (tuiles, ardoises, ...), de l'étanchéité de la sous-toiture (souple ou rigide), etc.

En cas d'aménagement en logement, un soin tout particulier sera apporté à l'isolation thermique. Il y aura lieu de prévoir la mise en place d'un isolant sur des épaisseurs non négligeables, de même qu'une bonne étanchéité à l'air du complexe de toiture. Ces travaux visent bien évidemment à réduire très sensiblement la facture de chauffage en période hivernale, mais également à minimiser les risques de surchauffe en été. Pour garantir le confort d'été, il conviendra de placer des protections solaires sur les surfaces vitrées et d'installer un système efficace de ventilation nocturne.

Selon l'utilisation des lieux (en chambres, par exemple) et la situation du bâtiment, on envisagera la mise en place d'une isolation acoustique. Pour ces espaces particulièrement exposés aux bruits aériens, l'application du principe 'masse-ressort-masse' devrait permettre d'atteindre des isolements très efficaces répondant aux critères des normes actuellement en vigueur, même lorsque l'habitation se situe en zone aéroportuaire. Toutefois, si la toiture présente une haute isolation acoustique, il sera difficile d'y intégrer des fenêtres sans détériorer les performances de l'ensemble.

D'autres interventions seront probablement à prévoir afin d'améliorer la sécurité, l'accessibilité, l'éclairage, et d'équiper les locaux d'une installation électrique, de chauffage, de sanitaires, … Leur importance dépendra directement du degré de confort recherché et des législations en vigueur - fonction de la nouvelle affectation des locaux -, la situation la plus contraignante concernant la mise en location des lieux.

Charpentes

L'aménagement d'un grenier nécessite impérativement une charpente en bon état.
Dans le cas de bâtiments récents, l'aménagement peut s'avérer plus problématique, dans la mesure où l'on se trouve souvent en présence de charpentes industrialisées, multipliant le nombre de fermes et limitant les hauteurs libres ainsi que les surfaces récupérables.

Par contre, comme les charpentes traditionnelles libèrent des volumes importants, l'aménagement des greniers en locaux habités se révèle en général moins délicat que celui des caves. Néanmoins, il importe que les travaux soient entrepris par des professionnels disposant des compétences nécessaires, car des interventions inadaptées ou mal réalisées ne permettront pas d'obtenir le confort souhaité et risquent même d'entraîner des dégâts à moyen terme. On remarquera également que si les aspects d'humidité sont sans aucun doute la problématique la plus contraignante lors de l'aménagement des caves, le confort thermique et acoustique constitue un défi supplémentaire lors de l'aménagement des greniers en logement.


Article complet


Article rédigé par l'équipe de conseillers technologiques en Région bruxelloise (*).

(*) Guidance technologique 'Ecoconstruction et développement durable' subsidiée par la Région bruxelloise.