Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

20/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 24 (4-2009)
  4. ETICS : l’enduit

ETICS : l'enduit 2009/04.11

CT PLafonnage et jointoyageSystème d'enduit sur isolation extérieure, un ETICS est constitué, de l'intérieur vers l'extérieur, de moyens de fixation (colle et/ou ancrages mécaniques), d'un isolant et de l'enduit proprement dit. Cet article traite de la nature et des fonctions des matériaux qui constituent l'enduit.

1. Fonctions

Tout au long de sa durée de vie, l'enduit doit assurer la protection face au climat (étanchéité à la pluie en particulier) et être suffisamment perméable à la vapeur d'eau. Il doit être reconnu insensible à la fissuration, adhérent et résistant aux chocs susceptibles d'affecter la zone d'exposition. L'enduit (et l'ETICS) n'a pas pour fonction de garantir l'étanchéité à l'air, mais contribue à cette propriété. Outre ses fonctions techniques, il remplit un rôle esthétique évident.

2. Nature des matériaux

Le système d'enduit est composé d'un enduit de base doté d'une armature en fibres de verre et d'un enduit de finition (voir tableau). Il se complète par d'éventuels produits de prétraitement ou de finition qui règlent l'absorption du support, peuvent contribuer à l'adhérence entre les couches et en homogénéiser la teinte. Une peinture appropriée peut parachever le système. Divers accessoires (profils de départ, d'arrêt et d'angle en PVC, en acier inoxydable ou en aluminium) forment en outre le complément indispensable de ce procédé d'exécution.

On parle d'un enduit mince lorsque l'épaisseur totale est de l'ordre de 3 à 8 mm. Les systèmes épais ont une épaisseur supérieure à 8 mm.

Familles d'enduits de finition, composition et caractéristiques.
Famille Liant principal Durcissement Conditions climatiques lors de la mise en œuvre (*) Facilité de mise en œuvre Teinte
disponibles
Enduits organiques Résine acrylique Séchage physique / Coalescence Sec De 5 à 30 °C Simple Très nombreuses
Enduits siliconés Résine siliconée (acryl-siloxane) Nombreuses
Enduits silicatés Silicate de potassium (verre de potassium) Réaction chimique / Séchage physique Sec à légèrement humide
De 8 à 25 °C
Difficile Limitées
Enduits minéraux Ciment ou chaux hydraulique (éventuellement modifiés) Sec à légèrement humide
De 5 à 30 °C
Très
difficile
(*) Ces conditions s'appliquent pendant la durée des travaux et au minimum pendant 24 h consécutives. Dans tous les cas, les surfaces doivent être protégées contre l'ensoleillement direct et les grands vents. Les températures indiquées sont celles de l'ambiance et du support.

2.1. Enduit de base

L'enduit de base peut contenir un liant organique ou un liant minéral (ciment, par exemple) éventuellement modifié par un liant organique (acrylique, par exemple). La nature du liant joue un rôle important dans la reprise des inévitables tensions hygrothermiques et dans le comportement à la fissuration (résistance en traction et module d'élasticité).

Les enduits de base organiques sont réputés plus élastiques que les enduits minéraux. A titre indicatif, le module d'élasticité s'élève à 1000 N/mm² pour un enduit de base organique, à 2000 N/mm² pour un enduit minéral à base de chaux hydraulique et à 8000 N/mm² pour un enduit minéral à base de ciment.

2.2. Enduit de finition

Les enduits minéraux se composent d'un liant principal minéral (ciment et/ou chaux), d'une éventuelle part organique (ciment modifié) et de charges. Ils nécessitent l'adjonction d'eau de gâchage sur chantier. Leur pH initialement alcalin diminue au cours du temps par carbonatation à partir de la surface apparente.

Les enduits silicatés sont des produits composés d'un liant principal minéral silicaté (verre de potassium), d'une quantité limitée de polymères en dispersion, voire d'éventuels additifs organiques (pour augmenter le comportement répulsif à l'eau) résistant aux alcalis (généralement des styrènes acryliques), des pigments et des charges inorganiques ne réagissant pas avec le verre de potassium. Cette contrainte limite le nombre de pigments colorés disponibles. L'adjonction du liant organique en quantité restreinte permet de réduire l'absorption d'eau tout en maintenant une bonne perméabilité à la vapeur d'eau. Ces produits sont à l'origine fortement alcalins en raison du liant principal. Sous forme de pâtes, ils sont prêts à l'emploi.

Les enduits organiques se composent d'un liant principal organique sous forme de résine acrylique en dispersion, de charges et d'additifs. Ne contenant pas de liant inorganique (minéral), ils ne sont pas alcalins. Leur pH neutre requiert en général l'addition d'un biocide non biodégradable leur conférant une résistance à la prolifération d'algues et de mousses. S'ils sont appliqués sur un enduit de base minéral alcalin (contenant du ciment), ils doivent être résistants aux alcalis. Sous forme de pâtes, ils sont prêts à l'emploi.

Quant aux enduits organiques siliconés, ils sont composés d'un liant principal sous forme de résine acrylique siliconée (répulsion à l'eau accrue) en émulsion, de polymères en dispersion, de pigments, de charges et d'additifs. Ils ont une bonne perméabilité à la vapeur d'eau. Sous forme de pâtes, ils sont prêts à l'emploi.

Etant donné les différents modes de durcissement, le respect des exigences concernant les conditions climatiques lors l'application est indispensable. Les produits doivent en outre être mis en œuvre selon les prescriptions du fournisseur/producteur.


Article complet


Y. Grégoire, ir.-arch., chef adjoint de la division 'Matériaux', CSTC
E. Godderis, ingénieur coordinateur, Inspection-Certification, BCCA