Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

21/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 24 (4-2009)
  4. Du neuf sur les techniques de soutènement

Du neuf sur les techniques de soutènement 2009/04.04

CT Gros OeuvreL'exiguïté des espaces contraint souvent à creuser les fouilles verticalement ou sous une forte pente. Cette méthode exige la mise en œuvre d'ouvrages de soutènement ou blindages, afin d'empêcher les infiltrations d'eau et/ou les éboulements de terre.

Si la plupart des techniques de blindage traditionnelles sont suffisamment connues, elles suscitent néanmoins de nombreux malentendus qui trouvent leur origine, d'une part, dans une normalisation lacunaire et, d'autre part, dans une méconnaissance des normes belges et européennes existantes. Le CSTC conduit actuellement trois projets de recherche qui devraient permettre de combler ces lacunes.

La première est une recherche prénormative menée avec le soutien financier du SPF Economie et le NBN; elle concerne le monitoring du comportement de plusieurs soutènements en conditions de chantier réelles. Son objectif consiste à étudier non seulement les déplacements de l'ensemble de l'ouvrage, mais également les contraintes et les déformations subies par ses divers composants. Chargé de l'instrumentation des soutènements, le laboratoire 'Mécanique des sols et Monitoring' du CSTC a mis au point un certain nombre de techniques de mesure adaptées à ce contexte. La méthodologie est synthétisée dans un manuel consacré aux techniques de monitoring nouvelles et traditionnelles. Les mesures réalisées dans ce cadre pourront par ailleurs être valorisées lors de l'élaboration d'une méthode de dimensionnement selon l'Eurocode 7.

Originaire du Japon et des pays scandinaves, la technique du soil mix est appliquée chez nous par plusieurs entreprises qui l'ont optimisée pour l'utiliser dans la réalisation d'ouvrages de soutènement. La recherche innovante menée en la matière par le CSTC, avec le concours de l'ABEF et de la K.U.Leuven, et le soutien financier de l'IWT, se concentre sur les potentialités d'application de cette technologie aux structures portantes et permanentes. On s'intéresse particulièrement à l'influence des petites inclusions de terre sur la capacité portante et la durabilité des constructions. La mise au point d'un contrôle de qualité applicable dans la pratique est un autre objectif de la recherche.

Enfin, dans le cadre du projet STI dédié aux techniques spéciales de fondation et mené avec les mêmes partenaires que ci-dessus, le CSTC s'est attelé à l'élaboration d'une série de fiches d'exécution portant sur les différentes techniques de blindage actuelles. Outre une énumération des principes généraux de mise en œuvre, ces fiches décrivent le domaine d'application particulier de chacune des techniques considérées et évoquent le thème de la gestion de la qualité en attirant l'attention sur les tolérances liées à la mise en œuvre.


P. Ganne, ir., chercheur, laboratoire 'Mécanique des sols et Monitoring', CSTC

Informations utiles
Pour de plus amples détails concernant ces fiches de mise en œuvre, on consultera le site www.tis-sft.wtcb.be.