Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

21/04/2018

CSTC Home
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 2 (2-2004)
  4. Eclairage des lieux de travail extérieurs

Eclairage des lieux de travail extérieurs 2004/02.04

L'éclairage des chantiers, même temporaires, est capital pour la sécurité, la productivité et la qualité des ouvrages. D'ici peu, une nouvelle norme (prEN 12464-2 “Eclairage des lieux de travail extérieur”) entrera en vigueur au niveau européen et fixera les exigences auxquelles l'éclairage des lieux de travail extérieurs devra satisfaire.

Ce document vient en complément de la norme EN 12464-1 (éclairage des lieux de travail intérieurs), publiée l'an dernier par l'IBN.
La future norme est un document réalisé conjointement par la CIE (Commission internationale de l'éclairage) et le CEN (Comité européen de normalisation). Cette réalisation conjointe signifie que le document aura une portée européenne, tout en étant reconnu à l'échelon mondial comme document de référence.

Outre des considérations générales liées à l'éclairage, le document précise, pour 16 catégories de lieux de travail extérieurs, les exigences à rencontrer quant à :
Le tableau ci-dessus mentionne, à titre informatif, les exigences à satisfaire sur les chantiers de construction.

Outre ces exigences, la norme formule quelques considérations quant aux procédures de vérification de la bonne conception de l'installation d'éclairage (mesures, calculs et inspection), considérations qui restent toutefois limitées.

Etant donné l'attention qu'il importe d'accorder à la sécurité des travailleurs, la norme comporte aussi une annexe informative dans laquelle des valeurs recommandées sont données en fonction de la classe de risque (quatre classes différentes sont distinguées).

Il importe enfin d'attirer l'attention sur le maillage (distance entre deux points de mesure ou de calcul, exprimée en mètres) qui, comme pour le dimensionnement des installations sportives (norme NBN EN 12193), a un pas variable, ce qui diffère quelque peu des habitudes en matière de dimensionnement de l'éclairage intérieur.





Arnaud Deneyer, ir., chercheur, division Physique du bâtiment & Climat intérieur