Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

21/08/2018

CSTC Home

Construction durable au sein de la plateforme belge

Le vendredi 6 octobre, le CSTC organisait sa quatrième Journée de l'innovation qui était dédiée au thème de la construction durable. Vu le grand nombre d'inscriptions, cette journée thématique s'est déroulée au Residence Palace dans le centre de Bruxelles. L'orateur invité n'est certainement pas étranger à ce succès : Alain Hubert est en effet venu présenter la conception de la nouvelle base scientifique belge en Antarctique.

Dans
Conception de la base scientifique belge 'Princess Elisabeth' en Antarctique.
Conception de la base scientifique belge 'Princess Elisabeth' en Antarctique.
son introduction, Carlo De Pauw, directeur général du CSTC, a insisté sur le fait que le thème de la construction et du développement durables ne se limite pas uniquement à l'environnement. En effet, il repose plutôt sur la recherche d'un équilibre entre les trois aspects suivants : Le président du CSTC, Rob Lenaers, a complété l'introduction de Carlo De Pauw en affirmant que les grands défis en matière d'écologie et d'environnement peuvent aussi offrir des possibilités d'innovation et d'amélioration qui, à leur tour, sont susceptibles de constituer la clé vers une industrie du bâtiment compétitive et durable. Il a souligné que les pouvoirs publics ont un important rôle à jouer dans ce cadre, étant donné qu'ils doivent se porter garants de la création d'un cadre légal et réglementaire. Ce seront toutefois principalement les partenaires à l'acte de bâtir (maîtres d'ouvrage, architectes, entrepreneurs, producteurs, chercheurs, …) qui devront accomplir le plus d'efforts. Dans ce contexte, le CSTC et SECO tenteront de les soutenir autant que possible, entre autres par le biais de la mise au point du label volontaire 'Construction durable' qui permet d'évaluer les performances en la matière. Ce projet a été présenté au cours de la Journée de l'innovation par Louis Laret, chef de service auprès de SECO, et Jan Desmyter, chef du département 'Géotechnique, Structures et Développement durable' du CSTC.

Après ce préambule, Alain Hubert, président et fondateur de la Fondation polaire internationale, a pris la parole afin d'évoquer la nouvelle base scientifique 'Princess Elisabeth' que la Belgique souhaite mettre sur pied en Antarctique pour étudier les changements climatiques et l'effet de serre. Une fois la conception de cette base terminée, les premiers matériaux pourront être transbordés et la construction pourra débuter. L'inauguration officielle de la base est prévue pour mars 2008.

Ce projet est unique, dans la mesure où il fera exclusivement usage de technologies et de matériaux durables capables de faire face au climat le plus extrême. En outre, la base est considérée comme la première 'Zero Emission Station' car son émission de CO2 est nulle en raison du concept de construction passive grâce auquel seules des sources d'énergie renouvelable telles que l'énergie éolienne et solaire (en Antarctique, la lumière solaire est disponible 24 heures sur 24 en hiver) sont employées. En ce qui concerne la gestion des eaux, il est fait appel à une installation de traitement des eaux capable de transformer la neige en eau potable et de recycler les eaux usées afin qu'elles remplissent des fonctions secondaires (toilettes, p. ex.).

Dans le discours qui a suivi, Raymond Engelen, directeur de l'Institut d'encouragement de la recherche scientifique et de l'innovation de Bruxelles (IRSIB), a présenté les activités de cet institut responsable du financement de la recherche scientifique dans la Région de Bruxelles-Capitale. Johan Van Dessel, chef adjoint de la division 'Développement durable et Rénovation' au CSTC, a ensuite expliqué l'action de la Guidance technologique 'Eco-construction et développement durable' du Centre qui, durant la période 2006-2008, concentrera ses efforts sur des thèmes tels que l'énergie, l'utilisation rationnelle de l'eau (toitures vertes, p. ex.), la rénovation des façades et l'isolation acoustique.

Plus tard au cours de cette journée, la parole a été donnée à Berthold Simons, directeur de CeDuBo (Centre pour la construction durable), qui a fourni quelques précisions concernant la création de la 'Plateforme Construction durable', par le biais de laquelle CeDuBo désire se profiler comme le centre de référence pour un environnement bâti durable et comme le porte-parole de l'industrie et du monde scientifique.

Ilse Dries, du département 'Leefmilieu, Natuur en Energie' du ministère de la Communauté flamande, a ensuite abordé le sujet des pôles de transition 'Construction et habitation durables', au sein desquels on teste des techniques visant à faire évoluer, d'ici à 2030, des systèmes actuellement non durables vers des systèmes durables. Enfin, le professeur Marijke Mollaert (VUB) a explicité comment l'architecture textile pouvait contribuer à la construction durable; Céline Morel (CAPEB) et Aymé Argeles (CCW) ont fourni, quant à eux, quelques mots d'explication concernant la charte 'Construire avec l'environnement'.
 
  1. Publications
  2. CSTC-Contact
  3. CSTC-Contact n° 12 (4-2006)
  4. Construction durable au sein de la plateforme belge