Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

19/08/2018

CSTC Home

Projets de recherche

BBSM Le Bâti bruxellois: source de nouveaux matériaux

Du
au

Le parc immobilier bruxellois est considéré comme une source de matériaux (de construction) pour l'avenir.

En vue de l'exploitation durable de cette 'mine urbaine' de matières premières, le projet va étoffer les connaissances relatives aux types et quantités de matériaux présents réutilisables et recyclables, aux possibilités de traitement existantes et nouvelles pour les déchets de construction et de démolition, ainsi qu'à la conception et la réalisation de nouveaux bâtiments et produits de construction contenant des matériaux recyclés ou réutilisés. Le tout doit aboutir à un outil d'aide à la décision qui permette d'identifier, pour chaque chantier, quelles sont les meilleures options de recyclage. Le but du projet est de renforcer les canaux de recyclage actuels à l'intérieur et autour de Bruxelles, et surtout d'ouvrir un nouveau potentiel pour les futurs flux de 'déchets' qui proviendront des bâtiments démolis et rénovés dans les 20-30 prochaines années. À cette fin, il convient d'avoir une idée des quantités et des types de matériaux qui seront produits et de leurs canaux d'évacuation (= état de la question) ainsi que d'identifier et développer de nouveaux canaux (= innovation). L'étape suivante – l'élaboration d'un cadre technique, pratique et juridique pour cautionner ces nouvelles possibilités d'application – sera également franchie. Enfin, le dernier objectif vise à développer un outil qui permette d'identifier les meilleurs scénarios de valorisation en fonction des coûts, de l'impact environnemental et de l'incidence sociale.

Le parc immobilier bruxellois est considéré comme une source de matériaux (de construction) pour l'avenir. En vue de l'exploitation durable de cette 'mine urbaine' de matières premières, le projet va étoffer les connaissances relatives aux types et quantités de matériaux présents réutilisables et recyclables, aux possibilités de traitement existantes et nouvelles pour les déchets de construction et de démolition, ainsi qu'à la conception et la réalisation de nouveaux bâtiments et produits de construction contenant des matériaux recyclés ou réutilisés. Le tout doit aboutir à un outil d'aide à la décision qui permette d'identifier, pour chaque chantier, quelles sont les meilleures options de recyclage.

Le but du projet est de renforcer les canaux de recyclage actuels à l'intérieur et autour de Bruxelles, et surtout d'ouvrir un nouveau potentiel pour les futurs flux de 'déchets' qui proviendront des bâtiments démolis et rénovés dans les 20-30 prochaines années. À cette fin, il convient d'avoir une idée des quantités et des types de matériaux qui seront produits et de leurs canaux d'évacuation (= état de la question) ainsi que d'identifier et développer de nouveaux canaux (= innovation). L'étape suivante – l'élaboration d'un cadre technique, pratique et juridique pour cautionner ces nouvelles possibilités d'application – sera également franchie. 
Enfin, le dernier objectif vise à développer un outil qui permette d'identifier les meilleurs scénarios de valorisation en fonction des coûts, de l'impact environnemental et de l'incidence sociale.

Objectifs

Le but du projet est de renforcer les canaux de recyclage actuels à l'intérieur et autour de Bruxelles, et surtout d'ouvrir un nouveau potentiel pour les futurs flux de 'déchets' qui proviendront des bâtiments démolis et rénovés dans les 20-30 prochaines années. À cette fin, il convient d'avoir une idée des quantités et des types de matériaux qui seront produits et de leurs canaux d'évacuation (= état de la question) ainsi que d'identifier et développer de nouveaux canaux (= innovation). L'étape suivante – l'élaboration d'un cadre technique, pratique et juridique pour cautionner ces nouvelles possibilités d'application – sera également franchie.

Enfin, le dernier objectif vise à développer un outil qui permette d'identifier les meilleurs scénarios de valorisation en fonction des coûts, de l'impact environnemental et de l'incidence sociale.

Résultats et publications

Le projet a démarré début 2016 par une approche « bottom-up», afin d'avoir une idée correcte des types et quantités de déchets qui seront dégagés des bâtiments bruxellois. Cela se fera par l'analyse de cas et l'extrapolation. Le réseau existant d'entreprises de traitement des déchets et de fournisseurs de matériaux recyclés sera également cartographié.

Contactez-nous

Avec le soutien de
RB-EU

RB-EU

En collaboration avec

ROTOR

UCL Architecture & VUB

ROTOR, UCL Architecture & , VUB

  1. Projets de recherche
  2. BBSM