Passer au contenu principal Passer au bas de la page
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

16/08/2018

CSTC Home

Projets de recherche

RAINROOF Cadre normatif pour l’étanchéité aux pluies battantes des toitures inclinées

Du
au

Les fabricants de tuiles, ardoises et autres éléments de couverture à écailles (tuiles, ardoises, bardeaux, …) tendent à recommander un recouvrement allant en diminuant, et en même temps le complexe de toiture évolue.

Il s’agit maintenant d’un complexe fermé, avec sous-toiture, isolation et pare-vapeur. Les couvertures ne sont plus ventilées et ne sont plus accessibles par l’intérieur; on ne peut plus voir directement si des fuites apparaissent au niveau de la couverture.

Dès lors :
- Les lattes et contre-lattes sont plus sollicitées car elles sont plus fréquemment soumises à l’humidité
- Le rôle de la sous-toiture en terme d’étanchéité à l’eau devient primordial : il ne s’agit plus d’un rôle secondaire
- En cas de sollicitations extrêmes de la couverture et de la sous-toiture (ou de leur défaillance cumulée) les isolants thermiques peuvent être fragilisés car ils se retrouvent indirectement exposés aux éléments climatiques.

On peut donc aujourd’hui se poser les questions suivantes :
1. Qu’entend-on par « étanchéité à l’eau de la couverture » ?
2. Peut-on reporter (une partie de) la question de l’étanchéité sur la sous-toiture ?

Les questions se posent tant pour les toitures finalisées, « opérationnelles », qu’en cours de chantier.

Aussi étonnant qu’il puisse y paraître, il n’existe pas de norme belge ou européenne permettant de qualifier le comportement des couvertures aux pluies battantes, si ce n’est le rapport CEN (CEN/TR 15601:2012) [1], malheureusement incomplet et peu consensuel. L’étude vise à proposer des pistes d’amélioration en ce qui le concerne. Elle sera complétée de recommandations de mise en œuvre via les articles et notes d’information technique du CSTC.

Objectifs

L’étude prénormative RAINROOF a pour objet de proposer une norme belge ainsi que des pistes d’amélioration au niveau européen afin de compléter et amender le rapport CEN/TR 15601. L’objectif est de pouvoir qualifier de manière précise le débit de fuite admissible au travers des couvertures, et ce, en relation avec la capacité de reprise des sous-toitures.

L’approche normative se complètera de recommandations de mise en œuvre via les articles et notes d’information technique du CSTC.

Résultats et publications

Les avancées principales de cette première biennale d’étude sont les suivantes :

  • Analyse des données climatiques nationales et benchmarking des éléments de couverture et de sous-toitures les plus couramment placés par les couvreurs belges
  • Analyse de postes d’essais aux pluies battantes européens construits selon le rapport CEN/TR 15601 et rencontre d’organismes de recherche ou de producteurs utilisant ces postes
  • Construction et étalonnage d’un poste d’essai répondant à ces exigences
  • Analyse critique des normes et procédures de tests et vieillissement des sous-toitures de type membranes, plaques et panneaux. Tests en nos laboratoires.

Réf. [1] CENT/TR 15601 :  Performance hygrothermique des bâtiments – Résistance à la pluie battante de couvertures en petits éléments posés en discontinu – Méthodes d’essai ; CEN – Comité européen de normalisation ; Bruxelles ; 2012 ; 24 p.

Contactez-nous

Avec le soutien de
SPF Economie Z NBN

SPF Economie, Z NBN

  1. Projets de recherche
  2. RAINROOF