Skip to main content
CSTC Home

Centre Scientifique et Technique de la Construction

23/04/2018

CSTC Home
  1. Projets de recherche

Projets de recherche

STEPWiSe Safety of Temporary Works

Du
au

L’objectif général de l'étude est de compléter, uniformiser les normes liées à l’exécution de travaux temporaires en hauteur.



Il prolonge la réflexion globale du CSTC quant à la sécurité des ouvrages auxiliaires utilisés dans la construction et aux méthodes d’exécution associées. L'étude intègre une analyse théorique des phénomènes ainsi que des essais à petite échelle, en soufflerie et en vraie grandeur.

Objectifs

Cette étude est divisée en deux grands volets.

Le premier concerne la sécurité des échafaudages utilisés pour la rénovation de bâtiments, structures ou ouvrages industriels. Il est globalement fondé sur une étude en soufflerie de la problématique de la détermination des efforts de vent sur ce type de structure ainsi que sur des études par simulation numérique au moyen de techniques CFD (Computational Fluid Dynamics) pour étudier les différents cas de figure (géométrie de l’échafaudage, coefficient de remplissage, orientation du vent, influence du bâtiment attenant, etc.).

Le second volet de l'étude est davantage orienté vers la sécurité des garde-corps temporaires ancrés dans la maçonnerie moderne, un autre type d’ouvrage auxiliaire utilisé tous les jours sur les chantiers de bâtiments résidentiels. L’étude se concentre sur les cas de figure les plus critiques liés à l’utilisation de ce type d’équipement à installer dans la maçonnerie au jeune âge. En effet, la capacité de portance de la maçonnerie moderne varie, entre autres, en fonction de sa composition (mur porteur seul, mur creux, etc.), de ses matériaux utilisés (terre cuite, béton, type de mortier, etc.), mais également en fonction des différentes conditions climatiques (vent, température, humidité relative) pouvant mener à des conséquences indésirables, tel que le retrait précoce des joints de mortier.

Résultats et publications

Les résultats de cette étude montrent que :
- la présence d’un filet ou d’une bâche sur un échafaudage impacte de façon non négligeable la prise au vent de celui-ci. On parle d’un facteur allant de 2 à 10, multipliant la charge critique appliquée en configuration non recouverte.
- la présence et la forme du bâtiment, en amont ou en aval de l’échafaudage, peut avoir un effet positif ou négatif sur la répartition des efforts.
- pour une certaine composition de mur porteur à joints épais testée, la configuration pour utiliser en toute sécurité un garde-corps temporaire ancré dans cette maçonnerie au jeune âge est d’attendre au minimum 7 jours de durcissement, pour un conditionnement constant moyen en température et en humidité relative respectivement égal à 10 °C et 80 %.

Contactez-nous

Benoit Parmentier
Olivier Remy

02 502 66 90 Envoyez-nous un e-mail Siège social
Avec le soutien de
SPF Economie Z NBN

SPF Economie, Z NBN

En collaboration avec
Von Karman Institute

Von Karman Institute