Vers le contenu principal

Pour un dallage 'standard' en pierre naturelle, est-il réaliste d'imposer une pose 'à joints marbriers' d'une largeur nominale de 1 mm ?

Non, seul un dallage 'marbrier' permet de réaliser une pose 'à joints marbriers'. Il est en effet impossible d'envisager avec succès la réalisation de joints d'une largeur nominale de 1 mm lorsque la tolérance dimensionnelle des dalles elles-mêmes est de 1 mm. La largeur nominale des joints ne devrait pas être inférieure au double de la tolérance dimensionnelle admise pour les dalles. Selon la NIT 213, il faut distinguer un dallage dit 'marbrier', réalisé avec des dalles dont les tolérances dimensionelles sont très strictes (± 0,25 mm), d'un dallage dit 'standard', réalisé avec des dalles dont les tolérances dimensionnelles sont plus larges (± 1 ou 2 mm, selon que l'épaisseur est inférieure ou supérieure à 30 mm).

Vous trouverez de plus amples informations dans notre publications :

NIT 213 : Les revêtements de sol intérieurs en pierre naturelle (remplace la NIT 137 pour les travaux de dallage en pierre naturelle).

Cette Note énumère les types de pierre utilisés en revêtement de sol, précise le choix de la pierre en fonction de sa destination, décrit une procédure de contrôle des pierres avant pose, développe les techniques de pose, définit les performances et aborde la protection et l'entretien de la pierre.

Consulter § 6.2.2.