Vers le contenu principal

Peut-on attribuer la moindre ondulation d'un revêtement de sol résilient (linoléum ou vinyle) à un défaut d'exécution ?

Non. Il n'est pas toujours possible d'empêcher la formation de cordes (ondulations) dans un revêtement de sol résilient, et ce en raison des déformations inévitables de la chape. En revanche, on peut limiter ce risque en prenant certaines précautions, telles que le renforcement de la chape (non adhérente ou flottante) par l'incorporation d'armatures et le fractionnement de sa surface ou la réparation des fissures apparues dans la chape avant la pose du revêtement.

Vous trouverez de plus amples informations dans notre publications :

  • NIT 241 : Mise en oeuvre des revêtements de sol résilients (remplace partiellement la NIT 165).

    Ce document consacré à la pose des revêtements de sol résilients traite des différents types de revêtements de sol et de la préparation du support.

    Consulter § 5.2.3.4, § 7.2.4 et Annexe 4.
  • CSTC-Revue 2003/03 : Formation d'ondulations ou de "cordes" dans un revêtement de sol souple (Pratique).

    Analyse du phénomène d'ondulations qui peuvent se former dans des revêtements de sol du type vinyle, linoléum ou caoutchouc. Solutions pour remédier à ces ondulations et quelques dispositions préventives afin de limiter ces pathologies.

Moeten alle rimpels die ontstaan in een elastische vloerbekleding (linoleum of vinyl) automatisch toegeschreven worden aan lacunes in de uitvoering? - Peut-on attribuer la moindre ondulation d'un revêtement de sol résilient (linoléum ou vinyle) à un défaut d'exécution ?