Vers le contenu principal

Faut-il toujours mesurer le taux d'humidité d'une chape avant de placer un revêtement de sol résilient (PVC, linoléum, …) ?

Oui. Il est essentiel de réaliser des mesures correctes du taux d'humidité au préalable, car un support trop humide entraîne toujours des dégradations du revêtement de sol. Bien que des mesures indicatives du taux d'humidité du support puissent être réalisées à l'aide d'humidimètres électriques faciles d'utilisation, il est indispensable d'effectuer ensuite une ou plusieurs mesures complémentaires au moyen d'une bombe à carbure, par exemple à l'endroit où le taux d'humidité le plus élevé a été mesuré avec l'humidimètre, dans les angles des pièces mal ventilées, à proximité d'une façade fortement exposée aux pluies, …

Vous trouverez de plus amples informations dans notre publications :

  • NIT 241 : Mise en oeuvre des revêtements de sol résilients (remplace partiellement la NIT 165).

    Ce document consacré à la pose des revêtements de sol résilients traite des différents types de revêtements de sol et de la préparation du support.

    Consulter § 5.2.2.
Moet het vochtgehalte van een dekvloer steeds gemeten worden alvorens de elastische vloerbekleding (PVC, linoleum …) te plaatsen? - Faut-il toujours mesurer le taux d'humidité d'une chape avant de placer un revêtement de sol résilient (PVC, linoléum, …) ?