Vers le contenu principal

Faut-il protéger les bacs en acier d'une toiture plate d'un bâtiment industriel pour les rendre résistants au feu si la toiture est composée de tôles d'acier profilées posées sur une structure métallique, d'un pare-vapeur, d'une couche d'isolation thermique et d'une membrane d'étanchéité ?

En principe, les éléments porteurs non structurels (tels que les bacs d'acier) ne sont soumis à aucune exigence de stabilité au feu et ne doivent donc pas être recouverts, par exemple, d'une peinture intumescente.

Notons encore que dans la pratique, on confond souvent la 'résistance au feu' et la 'stabilité au feu'. Sauf cas particulier, on n'exige pas qu'une toiture plate non accessible présente une certaine résistance au feu (critère REI), mais uniquement que les éléments structuraux de la toiture présentent une stabilité au feu (critère R) d'une certaine durée (en fonction du type de bâtiment et du type d'élément de construction) qui peut être calculée selon la NBN EN 1993-1-2-ANB.

Parfois, il sera nécessaire de recouvrir ces éléments d'une protection (plaques, ...) ou d'une peinture intumescente.

Vous trouverez de plus amples informations dans notre publications :

  • NIT 238 : L'application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier.

    Les systèmes de peinture intumescente peuvent prolonger la stabilité des structures en acier en cas d'incendie. Grâce à ce document, vous saurez tout ce qu'il faut savoir sur le sujet.

    Consulter § 8.
  • Les Dossiers du CSTC 2011/04.04 : Sécurité incendie des bâtiments industriels : annexe 6 de l'arrêté royal "Normes de prévention de base".

    Cet article traite de la classification des bâtiments industriels et des exigences de stabilité au feu conformément à l'annexe 6 de l'arrêté royal établissant les normes de base en matière de prévention contre l'incendie et les explosions et traite des parois de compartimentage.