Vers le contenu principal

Des différences de couleur sur une maçonnerie de parement jointoyée font l'objet de discussions sur chantier. Comment apprécier ces variations de teinte ?

Il convient de procéder à un contrôle visuel sous un éclairage normal, à une distance de 3 mètres par rapport à la maçonnerie sèche. En cas de désaccord, on aura recours à des méthodes d'évaluation plus objectives, telles que le nuancier de gris du CIB et/ou la colorimétrie.

Vous trouverez de plus amples informations dans notre publications :

  • NIT 208 : Jointoiement des maçonneries.

    Cette NIT traite du jointoyage des maçonneries qu'il s'agisse de bâtiments neufs ou d'ouvrages existants nécessitant réparation ou restauration.

    Consulter § 5.1.1.
  • Infofiches 25 : Evaluation objective des variations de teinte.

    Après avoir décrit les types de colorimètres et leur principe de fonctionnement, cet article passe en revue les principales méthodes d'évaluation des variations de teinte observées sur les constructions selon le type de matériau.

    Consulter § 3.
metselwerk - maçonneries