Vers le contenu principal

Comment peut-on prévenir le développement des légionelles dans une installation d'eau sanitaire ?

La prolifération des légionelles -naturellement présentes dans l'eau potable, mais en concentrations extrêmement faibles- dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels la température est le principal (ces bactéries se développent de façon continue entre 20 et 50 °C avec un pic de croissance entre 35 et 40 °C). La stagnation de l'eau et certains dépôts formés à la surface des parois intérieures des conduites d'eau stimulent également son développement. Pour réduire le risque de prolifération, il faut dès lors concevoir, mettre en oeuvre et utiliser une installation d'eau sanitaire (chaude et froide) ne permettant pas à l'eau de stagner sous les températures critiques susmentionnées. Pour ce faire, il faut notamment éviter les bras morts et utiliser régulièrement l'ensemble des points de puisage.

Vous trouverez de plus amples informations dans notre publications :

  • Infofiches 38 : Légionelle : vingt zones à risque dans les installations sanitaires.

    Cette Infofiche est constituée d'une série de vingt fiches illustrant les zones de l'installation d'eau sanitaire chaude et froide qui présentent des risques de contamination par la légionelle.

  • Les Dossiers du CSTC 2017/02.12 : Légionelle : un problème persistant dans nos installations d'eau.

    Cet article rappelle quelques points nécessitant une attention particulière concernant les problèmes liés à la légionelle dans les installations d'eau.

legionellaontwikkeling in een sanitaire installatie - le développement des légionelles dans une installation d'eau sanitaire