Vers le contenu principal

Système de ventilation

Limiter l’influence de la qualité de l’air extérieur sur l’air intérieur

Les systèmes de ventilation seraient responsables de l’introduction de polluants contenus dans l’air extérieur à l’intérieur des bâtiments. La qualité de l’air intérieur et la santé des occupants pourraient en être affectées.

Le projet ‘Out2In’ s’articule autour de quatre axes :

  • le rôle des systèmes de ventilation mécanique dans l’introduction de polluants issus de l’air extérieur
  • l’utilisation de la filtration classique de l’air comme solution dans certains types de systèmes
  • l’efficacité et la valeur ajoutée de la filtration intensive
  • la possibilité de recourir à la précipitation électrostatique en tant que technique alternative.

Les mesures en conditions réelles reflètent mieux les performances des systèmes de ventilation et leur influence sur la qualité de l’air extérieur introduit

Ce qui est innovant dans ce projet, c’est que les performances des filtres sont déterminées dans des conditions réelles. Pour ce faire, nous étudions ces éléments (et non les systèmes de ventilation) dans un poste d’essai construit dans nos laboratoires à Greenbizz (Bruxelles). Les performances des différents types de filtres y sont contrôlées sur une période d’un an. En 2021, des mesures de suivi mensuelles ont été effectuées dans une nouvelle configuration, en partie basée sur les enseignements tirés de la première série de mesures annuelles.
En outre, nous avons également procédé à des mesures in situ dans des logements bruxellois – notamment du système de ventilation – afin entre autres de compléter et de parfaire les connaissances précédemment acquises.

Ces mesures nous permettent de prendre conscience de la réalité des performances et de leur évolution. Nous pouvons ainsi formuler des recommandations en matière de choix du filtre, de gestion des risques lors de pics de pollution, de stratégies de ventilation intelligentes et de maintenance. Un air intérieur sain est donc garanti.