Vers le contenu principal

Projets sur fonds propres : deux exemples pratiques

Projets sur fonds propres : deux exemples pratiques

Peintures sur briques

Le Comité technique ‘Peintures, revêtements souples pour murs et sols’ et la division ‘Avis techniques et Consultance’ ont rapporté des pathologies de décollement de peintures sur briques. Dans ce contexte, un projet a été initié en 2021 en vue d’en identifier les causes et d’aboutir à des recommandations pratiques. Le CSTC a donc développé un test simple qui permet aux peintres de déterminer in situ si la mise en peinture d’une brique présente un risque de décollement. Les résultats de cette recherche ont fait l’objet d’un article détaillé, mais aussi d’une vidéo courte et dynamique relayée sur les médias sociaux (notamment sur notre page LinkedIn). Cette valorisation vers le secteur via différents formats est en parfaite adéquation avec l’objectif du CSTC en matière de communication visant à toucher de manière très concrète les entreprises de toutes tailles.

Projets sur fonds propres au bénéfice de besoins spécifiques des entreprises de construction

Dimensionnement des garde-corps en verre

La norme ‘Garde-corps de bâtiments’ reprend les sollicitations à considérer. Il est toutefois loin d’être évident de concevoir les garde-corps (surtout s’ils sont en verre) pour qu’ils remplissent leur rôle de protection contre le risque de chute dans le vide des personnes. Sous l’impulsion de son Comité technique ‘Vitrerie’, le CSTC a procédé à des essais sur différents types de configurations et de mise en oeuvre. Ce projet débouchera sur des tableaux permettant de dimensionner correctement les garde-corps et l’épaisseur du verre pour divers cas rencontrés en pratique, incluant l’influence des intercalaires. Les résultats de cette recherche seront intégrés dans la NIT ‘Garde-corps en verre’ qui sera finalisée prochainement.