M4 Verticalité

Que mesure-t-on ?

L'écart par rapport à la verticalité prescrite. L'écart est défini comme la différence entre la position verticale absolue et la position réelle. Il s’exprime généralement sous forme d’écart sur une longueur donnée. 

Méthode de mesure

Les mesures (en combinaison avec une règle de mesure ou une jauge d'épaisseur, ou soutenues par une règle droite et rigide) sont effectuées à l’aide d’un :

 

Fil à plomb

Le bouchon du fil à plomb est maintenu contre l'élément à contrôler. La distance entre la corde et l'élément est mesurée à divers endroits (en haut, au milieu et en bas, p. ex.). Il convient de veiller à ce que le plomb soit immobile et suspendu librement (le plus près possible de l’élément). La lecture par rapport à la corde doit toujours être effectuée de la même manière. 

 


Niveau à bulle d’air

L’instrument est placé sur l’élément à contrôler. On tente ensuite de positionner la bulle d’air entre les deux petits traits, soit en ajoutant des jauges d'épaisseur sous un côté, soit en utilisant des dispositifs de mesure (un clinomètre, p. ex.). 

 

Laser à ligne en croix et rotatif

L’instrument trace une surface de référence verticale par rapport à laquelle on peut mesurer la verticalité de l’élément, en utilisant éventuellement des plaquettes cibles. 

Clinomètre

L’instrument est maintenu contre l’élément à mesurer et donne une indication de l’écart par rapport à la position verticale.

Interprétation des résultats

Les écarts de verticalité en surplomb (> 90°) sont exprimés en valeurs positives ‘+’. Une position en retrait (< 90°) est exprimée par une valeur négative ‘-’.

Littérature

NBN ISO 7976-1:1992 – Tolérances pour le bâtiment – Méthodes de mesure des bâtiments et des produits pour le bâtiment – Partie 1 : Méthodes et instruments, pages 45-53 (§ 10).

Remarques

La méthode du fil à plomb est la moins précise. On peut y remédier en utilisant un fil à plomb avec une masse d’au moins 1 kg et en plongeant celle-ci dans un bain d’huile. 
Cette précaution est toutefois difficilement (et donc rarement) applicable sur chantier.

Après la première mesure, il convient de retourner le clinomètre et de réitérer la mesure. La moyenne des deux mesures donne l’écart réel.

Last update: 12/10/2017