M3 Équerrage

Que mesure-t-on ?

L'écart par rapport aux angles prescrits. L'écart angulaire se définit comme la différence entre un angle réel et l'angle de référence correspondant. Il peut être exprimé en degrés ou en une longueur.

 

Méthode de mesure

Les écarts angulaires sont déterminés à l’aide d'une équerre et de jauges d'épaisseur ou d’un mesureur d’angle.

Lors du contrôle, il convient de tenir compte des aspects suivants :

  • si nécessaire, on détermine les points à mesurer en posant l'équerre sur des taquets
  • selon le support à mesurer, une longueur maximum peut être imposée pour le bras de l’équerre (généralement 300).
Mesure à l'aide d'un goniomètre 
Mesure à l'aide d'un goniomètre 
Meseure à  l'aide de cales d'espacement 
Meseure à  l'aide de cales d'espacement 
Mesure d'un angle droit sans cales d'espacement
Mesure d'un angle droit sans cales d'espacement

Interprétation des résultats

Si le résultat est exprimé en degrés, l’écart angulaire est la différence entre l’angle de référence et l’angle réellement mesuré.

Si l'on opte pour l’expression d'une longueur, l’écart angulaire est déterminé à partir du plus petit côté de l’angle et perpendiculairement au côté correspondant de l’angle de référence.

Les angles aigus (< 90°) sont exprimés en ‘-’. Les angles obtus (> 90°) sont exprimés en ‘+’.

Littérature

NBN ISO 7976-1:1992 – Tolérances pour le bâtiment – Méthodes de mesure des bâtiments et des produits pour le bâtiment – Partie 1 : Méthodes et instruments, pages 8-15 (§ 5)

Remarques

La planéité locale au droit de l’angle peut influencer la précision de la mesure. Le cas échéant, il conviendra de placer l’instrument de mesure différemment.

 

Last update: 12/12/2016