Information & Assistance

Recherche, développement & Innovation

Chauffage central à eau chaude - Le point sur la normalisation en Belgique

Seul un certain nombre de normes sont susceptibles d’intéresser les praticiens chargés de la conception ou de la réalisation des installations de chauffage central. Pour cette raison, nous laisserons de côté des normes « produits » telles que celles relatives à la fabrication des chaudières ou aux mesures à effectuer dans les laboratoires. En outre, pour éviter de nous disperser inutilement, nous nous attacherons principalement au chauffage central à eau chaude, qui est le plus répandu en Belgique.

1 Les normes nationales

1.1 Symboles graphiques

Les normes belges NBN 232-01 à 232-13, publiées entre 1968 et 1970, réunissent les symboles graphiques à utiliser dans les dessins, les plans et les schémas d’installations de chauffage en général. Il existe également la norme NBN D 51-002 (1972) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Schémas de régulation’, qui édicte des règles à observer et des recommandations à appliquer pour l’établissement des schémas relatifs aux installations de régulation automatiques.

On constate toutefois que les symboles présentés dans les différents documents ne sont pas tous forcément identiques. C’est ainsi que, dans un but d’harmonisation, le CSTC a publié, en 1998, le Rapport n° 3 ‘Conventions graphiques de base pour le bâtiment’.

1.2 Calcul des déperditions calorifiques

Les déperditions calorifiques des locaux sont calculées selon la norme NBN B 62-003 (1986) ‘Calcul des déperditions calorifiques des bâtiments’. A terme, cette norme sera remplacée par la norme européenne NBN EN 12831 (2003) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments. Méthode de calcul des déperditions calorifiques de base’.

Afin de pouvoir appliquer la norme NBN EN 12831 il est nécessaire de lui adjoindre une annexe nationale déterminant certains paramètres et facteurs à utiliser dans les calculs (température extérieure, facteurs de correction, taux de renouvellement d'air ...). cette annexe nationale est en cours de rédaction.

La norme NBN EN 12831 tient compte des faibles besoins énergétiques des bâtiments actuels, ce qui implique que l'importance des puissances de réchauffage nécessaires sera mise en évidence. La puissance totale à installer pour le chauffage d'un local sera calculée sur la base de la somme des puissances nécessaires pour la transmission par les parois (Φt), la ventilation (Φv) et le réchauffage (Φw) :

Φtot = Φt + Φv + Φw

La norme NBN B 62-003 est indissociable de la norme NBN B 62-002 (2008) ‘Performances thermiques de bâtiments - Calcul des coefficients de transmission thermique (valeurs U) des composants et éléments de bâtiments - Calcul des coefficients de transfert de chaleur par transmission (valeur HT) et par ventilation (valeur Hv)’.

Selon la norme NBN B 62-003, les pertes de transmission et de ventilation doivent être additionnées et la somme obtenue pour chaque pièce doit être majorée d'un supplément qui tient compte de l'orientation et des parois froides éventuelles:

Φtot = (Φt + Φv) . (1 + Mo + Mcw)

Une méthode spéciale est appliquée dans le cas de parois en contact avec le sol, pour lesquelles une distinction est faite entre une zone périphérique de 2 mètres de largeur et une zone intérieure qui englobe toutes les parties restantes. Pour ces deux zones, la température de contact entre la partie de construction et le sol est calculée; elle dépend de la valeur U de l'élément de construction en contact avec le sol et de la profondeur du niveau de la nappe phréatique.

1.3 Chaufferies et cheminées

La norme NBN B 61-002 (2006) ‘Chaudières de chauffage central dont la puissance nominale est inférieure à 70 kW. Prescriptions concernant leur espace d’installation, leur amenée d’air et leur évacuation de fumée’ a pour objectif de fournir aux architectes et aux concepteurs d’installations de chauffage des règles en matière d’espace d’installation des chaudières. La norme porte aussi sur l’amenée d’air et l’évacuation de fumée de ces chaudières. Ces prescriptions ne s’appliquent toutefois qu’au cas où la puissance nominale totale installée est inférieure à 70 kW.

Pour les installations possédant une puissance supérieure à 70 kW, il y a lieu de se référer à la norme NBN B 61-001 (1986) ‘Chaufferies et cheminées’, complétée par son addendum A1 de 1996 .

Ces deux normes sont actuellement en cours de révision afin d’introduire une série de nouvelles prescriptions pour des technologies modernes (chaudières à condensation, par exemple).

1.4 Installations gaz

La norme NBN D 51-003 (2010) ‘Installations intérieures alimentées en gaz naturel et placement des appareils d’utilisation. Dispositions générales’ énonce les conditions générales techniques et de sécurité qui s’appliquent aux cas suivants :

  • installations intérieures neuves ou parties neuves d’installations intérieures dont la pression maximale de service admissible est de 100 mbar et dont :
    • le diamètre nominal des canalisations est inférieur ou égal à DN 50
    • les canalisations ne sont pas enterrées
  • placement et mise en service des appareils d’utilisation dans les installations susmentionnées.

Les installations dont la pression maximale de service admissible est supérieure à 100 mbar et inférieure ou égale à 15 bar ainsi que les installations dont la pression maximale de service admissible est de 100 mbar, mais dont :

    • soit le diamètre nominal des canalisations est supérieur à DN 50
    • soit les canalisations sont enterrées

sont, quant à elles, couvertes par la norme NBN D 51-004 (1992) ‘Installations alimentées en gaz combustible plus léger que l’air distribué par canalisations. Installations particulières (avec erratum A1:2003)’. Un addendum 2 de la NBN D 51-004 est actuellement en préparation afin d’y intégrer de nouvelles prescriptions concernant les essais sous pression.

La norme NBN D 51-001 (1972) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Locaux pour postes de détente de gaz naturel’ énonce les prescriptions relatives aux locaux réservés à l’installation nouvelle de postes de détente de gaz naturel.
Toujours dans le domaine des installations au gaz, le NBN a également publié une norme composée de trois parties pour les installations alimentées en gaz butane ou propane :

  • NBN D 51-006-1 (2010) ‘Installations intérieures alimentées en butane ou propane commercial en phase gazeuse à une pression maximale de service de 5 bar et placement des appareils d’utilisation. Dispositions générales. Partie 1 : terminologie’
  • NBN D 51-006-2 (2010) ‘Installations intérieures alimentées en butane ou propane commercial en phase gazeuse à une pression maximale de service de 5 bar et placement des appareils d’utilisation. Dispositions générales. Partie 2 : installations intérieures’
  • NBN D 51-006-3 (2010) ‘Installations intérieures alimentées en butane ou propane commercial en phase gazeuse à une pression maximale de service de 5 bar et placement des appareils d’utilisation. Dispositions générales. Partie 3 : placement des appareils d’utilisation’.


1.5 Niveaux de bruit

En ce qui concerne l’acoustique, il est utile de mentionner la norme belge NBN S 01-401 (1987) ‘Acoustique. Valeurs limites des niveaux de bruit en vue d’éviter l’inconfort dans les bâtiments’, qui définit les niveaux de bruit à considérer comme niveaux maximaux dans certains locaux en fonction de leur destination, du type de bâtiment et de la zone d’implantation de celui-ci. Les niveaux prescrits tiennent compte des bruits extérieurs, tels que les bruits de voisinage, ainsi que des bruits intérieurs, tels que les bruits produits par les équipements (chaudières ou pompes de circulation, par exemple). La norme NBN S 01-400-1 (2008) ‘Critères acoustiques pour les immeubles d'habitation’ remplace partiellement la norme précitée pour ce qui concerne les immeubles d’habitation. La norme NBN S 01-400-2  (2012) ‘Critères acoustiques pour les bâtiments scolaires’ remplace quant à elle la norme précitée pour ce qui concerne les bâtiments scolaires.

Compte tenu de l’évolution qu’a connue le domaine de l’acoustique au cours des 50 dernières années, on considère que la norme NBN 263 (1951) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions acoustiques’ ne reflète plus l’état actuel des connaissances et du savoir-faire. C’est la raison pour laquelle on évitera donc d’y faire référence.

1.6 Conditions communes

Vers la fin des années ’80, le NBN s’est attelé à la mise à jour de la norme NBN 237 (1954) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes’. Ce document était en effet devenu obsolète et il devenait utile de le remplacer par de nouvelles normes tenant compte des évolutions technologiques. Malheureusement, la priorité donnée à l’élaboration des normes européennes a mis un terme prématuré aux travaux de mise à jour et la norme NBN 237 n’est que partiellement remplacée par les normes de la série D 30 :

  • NBN D 30-001 (1991) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Générateurs de chaleur et brûleurs’ (avec erratum)
  • NBN D 30-002 (1989) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Alimentation en combustible’
  • NBN D 30-003 (1990) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Raccordement des générateurs à la cheminée’ (avec erratum)
  • prNBN D 30-006 (1996) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Tuyauteries’
  • NBN D 30-007 (1991) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Robinetterie’
  • NBN D 30-008 (1995) “Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Pompes et circulateurs’
  • NBN D 30-020 (1992) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Production et distribution d’air comprimé pour la régulation automatique’
  • NBN D 30-021 (1989) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Régulation automatique’
  • NBN D 30-039 (1995) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Travaux annexes’
  • NBN D 30-041 (1992) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Condition communes à tous les systèmes. Calorifuge’
  • NBN D 30-100 (1989) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions communes à tous les systèmes. Généralités’.

Ces normes ont pour objet de définir des règles de bonne pratique pour la réalisation des installations de chauffage central. Elles traitent donc principalement de la mise en oeuvre du matériel dans ces installations. Leur numérotation et leur dénomination sont conformes à celles des articles du chapitre C de la seconde partie du Cahier des charges-type 105 de la Régie des bâtiments.

Bien que toujours en vigueur, la norme NBN 238 (1953) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions particulières aux installations de chauffage central à eau chaude en communication avec l’atmosphère’ est tombée en désuétude, puisqu’on n’installe plus, de nos jours, de vases d’expansion ouverts.

1.7 Vapeur et eau chaude

La norme NBN D 01-001 (1978) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Conditions particulières aux installations de chauffage central à haute pression, eau ou vapeur’ s’applique aux installations à haute pression, qu’il s’agisse :

  • d’installations à eau chaude à haute température dans lesquelles le générateur fonctionne à une température supérieure à 111 °C
  • ou d’installations à vapeur à haute pression (supérieure à 0,5 bar).

1.8 Essais de réception

Les normes de la série NBN D 11 concernent les essais de réception des installations de chauffage neuves ou des parties neuves d’installations existantes. Elles déterminent les conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les essais de réception et indiquent les essais à exécuter :

  • NBN D 11-001 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Conditions générales’
  • NBN D 11-100 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations à basse et haute pression à eau et à vapeur. Succession des essais’
  • NBN D 11-101 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Essai d’étanchéité à froid’
  • NBN D 11-102 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Essais des tuyauteries de combustible’
  • NBN D 11-103 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Essais des tuyauteries de régulation pneumatique’
  • NBN D 11-104 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Essai d’étanchéité à chaud’
  • NBN D 11-105 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Contrôle in situ de la circulation d’eau ou de fluide thermique’
  • NBN D 11-106 (1982) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Essai des serpentins de chauffage rayonnant’
  • prNBN D 11-107 (1977) ‘Chauffage central, ventilation et conditionnement d’air. Essais de réception des installations. Essai de température dans un immeuble chauffé automatiquement par installation à eau chaude’.

2 Les normes européennes

2.1 Conception des systèmes de chauffage

La norme européenne NBN EN 12828 (2012) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments. Conception des systèmes de chauffage à eau’ spécifie des critères de conception pour des installations de chauffage à eau installés dans les bâtiments et fonctionnant à une température maximale de service ne dépassant pas 105 °C. La norme traite de la conception des systèmes suivants :

  • systèmes de production de chaleur;
  • systèmes de distribution de chaleur;
  • systèmes d’émission de chaleur;
  • systèmes de régulation.

La norme contient également un certain nombre de critères à observer quant à l’isolation thermique des tuyauteries et présente, en annexe, une méthode de calcul pour le dimensionnement des vases d’expansion .

2.2 Chauffage et refroidissement par le sol, le mur et le plafond

Les normes NBN EN 1264-1 à 1264-5 sont applicables aux systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes intégrées dans le sol, les plafonds et les murs d'une pièce devant être chauffée ou rafraîchie. Cette série comprend cinq normes :

  • NBN EN 1264-1 (2011) ‘Chauffage par le sol. Systèmes et composants. Partie 1 : définitions et symboles’
  • NBN EN 1264-2 (2009 + A1 2013) ‘Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques intégrées - Partie 2 : Chauffage par le sol: Méthodes de démonstration pour la détermination de l'émission thermique utilisant des méthodes par le calcul et à l'aide de méthodes d'essai’
  • NBN EN 1264-3 (2010) ‘Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques intégrées - Partie 3 : Dimensionnement’
  • NBN EN 1264-4 (2010) ‘Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques intégrées - Partie 4: Installation’
  • NBN EN 1264-5 (2009) ‘Systèmes de surfaces chauffantes et rafraîchissantes hydrauliques intégrées - Partie 5: Surfaces chauffantes et rafraîchissantes intégrées dans les sols, les plafonds et les murs - Détermination de l'émission thermique’


Les normes NBN EN 15377-1 et NBN EN 15377-3 concernent la conception et le dimensionnement des systèmes de chauffage et de refroidissement par le sol, le mur et le plafond :

  • NBN EN 15377-1 (2008) ‘Heating systems in buildings - Design of embedded water based surface heating and cooling systems - Part 1: Determination of the design heating and cooling capacity’ (Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Conception des systèmes de chauffage et de refroidissement de surfaces à eau intégrés - Partie 1 : Détermination de la puissance de conception de chauffage et de refroidissement (traduction libre))
  • NBN EN 15377-3 (2008) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Conception des systèmes de chauffage et de refroidissement de surfaces à eau intégrés - Partie 3 : optimisation de l'utilisation des énergies renouvelables’.

Cette troisième partie vise à fournir un guide pour la conception des systèmes de chauffage et de refroidissement à eau intégrés afin de promouvoir l’utilisation des sources d’énergie renouvelables et de proposer une méthode d’intégration active de la masse du bâtiment pour réduire les charges de pointe, transférer les charges de chauffage/de refroidissement vers les heures creuses et réduire la taille des systèmes.

2.3 Pompes à chaleur

Une autre norme importante est la NBN EN 15450 (2008) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur’. Ce document spécifie les critères de conception des systèmes de chauffage dans les bâtiments qui utilisent des pompes à chaleur à moteur électrique seules ou combinées à d’autres générateurs de chaleur.

2.4 Installation et commissionnement

La norme NBN EN 14336 (2005) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments. Installation et commissionnement des systèmes de chauffage à eau’ couvre les spécifications pour l’installation et le commissionnement (*) des éléments du système (les générateurs, les circulateurs et les régulateurs, par exemple).

 (*) Commissionnement = passage d’une installation de l’état d’achèvement statique à l’état de fonctionnement, conformément aux exigences spécifiques.

2.5 Inspection

La norme NBN EN 15378 (2007) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Inspection des chaudières et des systèmes de chauffage’  spécifie des procédures et des méthodes de mesure à utiliser pour l’inspection et l’évaluation de la performance énergétique des chaudières et des systèmes de chauffage afin de fournir des conseils aux utilisateurs pour le remplacement des chaudières ou d’autres modifications du système de chauffage.

2.6 Conduite, maintenance et utilisation

Citons aussi les normes NBN EN 12170 (2002) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments. Instructions de conduite, maintenance et utilisation. Systèmes de chauffage exigeant un opérateur professionnel’ et NBN EN 12171 (2002) ‘Systèmes de chauffage dans les bâtiments. Instructions de conduite, maintenance et utilisation. Systèmes de chauffage ne requérant pas pour leur conduite l’intervention d’un professionnel’, qui stipulent que les systèmes de chauffage doivent être livrés avec une documentation en matière de conduite, de maintenance et d’utilisation. La forme et le contenu de cette documentation sont spécifiés dans la norme.

2.7 Économies d’énergie et critères de confort

La norme NBN EN 15459 (2008) ‘Performance énergétique des bâtiments - Procédure d'évaluation économique des systèmes énergétiques des bâtiments’  fournit une méthode de calcul des aspects économiques des systèmes de chauffage et autres systèmes impliqués dans la demande énergétique et la consommation énergétique du bâtiment.

Cette norme est applicable au calcul de la performance économique des options d'économie d'énergie dans les bâtiments (par exemple, isolation, générateurs et systèmes de distribution plus performants, éclairage efficace, sources d'énergie renouvelables, production combinée de chaleur et d'électricité).

La norme NBN EN 15251 (2007) ‘Critères pour l’environnement intérieur et évaluation des performances énergétiques des bâtiments couvrant la qualité d’air intérieur, la thermique, l’éclairage et l’acoustique’ spécifie les paramètres relatifs à l’ambiance intérieure qui influent sur la performance énergétique des bâtiments. Cette norme ne prescrit pas de méthode de conception mais fournit les paramètres pour la conception des systèmes de chauffage, de rafraîchissement et de ventilation. Elle spécifie également des méthodes pour l’évaluation à long terme de l’ambiance intérieure obtenue.

2.8 Besoins énergétiques et rendements des systèmes

Enfin, les normes de la série NBN EN 15316 sont consacrées à la méthode de calcul visant à déterminer les exigences énergétiques et les rendements des systèmes de chauffage des locaux et des systèmes de production d’eau chaude sanitaire. Les autres parties de cette série couvrent des méthodes de calcul spécifiques relatives aux divers sous-systèmes du système de chauffage. :

  • NBN EN 15316-1 (2007) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 1: Généralités
  • NBN EN 15316-2-1 (2007) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 2-1 : Systèmes d'émission de chauffage des locaux
  • NBN EN 15316-2-3 (2008) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des exigences énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 2-3: Systèmes de distribution de chauffage des locaux
  • NBN EN 15316-3-1 (2008) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 3-1 : Systèmes de production d'eau chaude sanitaire, caractérisation des besoins (exigences relatives au puisage)
  • NBN EN 15316-3-2 (2007) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 3-2 : Systèmes de production d'eau chaude sanitaire, distribution
  • NBN EN 15316-3-3 (2007) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 3-3 : Systèmes de production d'eau chaude sanitaire, génération
  • NBN EN 15316-4-1 (2008) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calculdes besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-1 : Systèmes de génération de chauffage des locaux, systèmes de combustion (chaudières)
  • NBN EN 15316-4-2 (2008) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-2 : Systèmes de génération de chauffage des locaux, systèmes de pompes à chaleur
  • NBN EN 15316-4-3 (2008) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-3 : Systèmes de génération de chaleur, systèmes solaires thermiques
  • NBN EN 15316-4-4 (2007) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-4: Systèmes de génération de chaleur, systèmes de co-génération intégrés au bâtiment 
  • NBN EN 15316-4-5 (2007) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-5 : Systèmes de génération de chauffage des locaux, performance et qualité des systèmes de chauffage urbain et des systèmes de grand volume
  • NBN EN 15316-4-6 (2008) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des exigences énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-6: Systèmes de génération de chaleur, systèmes photovoltaïques
  • NBN EN 15316-4-7 (2009) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-7 : Systèmes de génération de chauffage des locaux, systèmes de combustion de la biomasse
  • NBN EN 15316-4-8 (2011) Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Méthode de calcul des besoins énergétiques et des rendements des systèmes - Partie 4-8: Systèmes de génération de chauffage des locaux, systèmes de chauffage par air chaud et par rayonnement

Mise à jour: Novembre 2013