Nouveautés

  • Vu les nombreux cas de délaminations des bétons rencontrés ces dernières années, des experts européens se sont associés au sein de RILEM afin d’analyser le problème et de formuler des recommandations pour assurer la durabilité des sols en béton. Le documents "Delamination of industrial floors and other related aspects" vient d’être publié en mai 2017.

  • Afin d’assurer la qualité des parois moulées, l’ABEF, le CSTC, la FEGC et FEDBETON se sont unis pour établir une fiche permettant une spécification correcte des bétons pour parois moulées. Cette fiche peut-être téléchargée dans la rubrique "autres publications".

  • Fin 2016, des journées d'étude consacrées aux nouvelles normes béton ont été organisées avec la Fegc dans le cadre de l'Antenne Normes 'Béton-mortier-granulats. Ces journées ont été l'occasion de mettre en évidence les changements induits par la future NBN B15-001 et les récentes prNBN B 15-007 et NBN B15-400. De nouvelles futures NIT expliquant ces différentes normes ont été également présentées. Toutes les presentations sont consultables sur le lien suivant: http://www.betonica.be/index.cfm?n01=elearning&n02=presentaties&n03=TCruwbouw&lang=fr.




  • Une nouvelle norme européenne NBN EN 206 relative à la spécification, la production et la conformité du béton est parue en 2014.  Elle n'est actuellement totalement applicable en l'absence d'un document d'application national belge actuellement en cours d'élaboration.  Les principaux changements par rapport à la version actuelle de la norme sont les suivants:

    1. Ajout de règles d'applications pour le béton fibré et pour le béton avec des granulats recyclés.
    2. Révision du concept du facteur k pour les cendres volantes, la fumée de silice et nouvelles règles pour le laitier moulu de haut-fourneau.
    3. Introduction des principes de concept de performance lors de l'usage d'addition, e.a. le concept de performance équivalente des bétons.
    4. Révision et ajout de nouveaux concepts pour l'évaluation de la conformité.
    5. La NBN EN 206-9 "Règles additionnelles pour le béton auto-compactant" est inclue dans la norme.
    6. Des règles additionnelles pour le béton pour les travaux spéciaux de géotechnique sont inclues.


  • Beaucoup de cahiers de charge font référence à des ciments HSR (High Sulfate Resistance).  Hors sur le marché, suite aux changements normatifs, des ciments résistants aux sulfates seront soit "SR" ou soit "HSR".  Cette distinction n'est pas liée à leur degré de résistance aux sulfates mais au fait que ceux-ci sont repris ou non dans la norme européenne comme résistants aux sulfates.  Pour éviter toute confusion, il est recommandé d'utiliser dans les cahiers des charges, la dénomination suivante "Ciment à haute résistance aux sulfates" selon la NBN B12-108:2015.  Vous trouverez plus d'informations dans un article publié en 2015 dans le CSTC-Contact.  Cet article est repris dans la rubrique "Publications" de cette antenne normes.

  • Bientôt l'été et des températures plus agréables! Mais lors du bétonnage, les rsques de dessèchement et de fissuration augmentent.  Pour prévenir ces problèmes, une cure adéquate du béton est essentielle.  Dans le cas du béton prêt à l'emploi, la pré-norme prNBN B15-400, qui constitue l'annexe belge à la norme européenne NBN EN 13670, fournit des exigences de durée de cure minimales.  Un article "Classes d'exécution, décoffrage et cure des bétons: nouvelles règles" rappelle ces exigences.  Il est téléchargeable dans la rubrique "Publications".

  • La norme NBN B15-100 relative à l'évaluation de l'aptitude à l'emploi des ciments et des additions de type II est actuelllement en révision.
    Les principaux changements attendus sont les suivants:

    • l'extension de la norme aux additions de type I
    • la conformité des caractéristiques mécaniques doit être démontrée pour deux classes de résistance représentatives
    • l'évaluation des critères de durabilité a été revue sur base de la version de 2010 des recommandations néerlandaises du CUR 48
    • un seul et même ciment doit être utilisé dans les bétons de référence pour l'ensemble des essais de durabilité
    • l'essai de résistance à l'eau de mer a été retiré.
    Le CSTC réalise la majorité des essais repris dans cette norme.  Plus d'informations sur ces essais peuvent être demandées à Bram Dooms (bdo@bbri.be).

  • Un guide de bonne pratique sur les Matériaux Autocompactants Réexcavables (M.A.R.).    Les Matériaux Autocompactants Réexcavables résultent d'un mélange d'eau, de ciment et/ou de chaux, d'adjuvants et de granulats naturels et/ou recyclés.  Il est également possible d'ajouter des liants hydrauliques routiers (LHR).
    Ces produits peuvent apporter une solution aux difficultés et complexités rencontrées pour assurer un compactage de qualité des matériaux traditionnels utilisés pour le remblayage des tranchées.
    Ils sont appelés autocompactants de par leur capacité à se mettre en place naturellement dans une tranchée par déversement, sans compactage, ni vibrations.  Ils développent en quelques heures une portance suffisante permettant une remise en circulation rapide et présentent à long terme des résistances mécaniques suffisantes.
    Le caractère réeaxcable des M.A.R. résulte d'une limitation de la résistance développée par ceux-ci.  En effet, tout remblayage ayant été réalisé avec ces produits reste réexcavable et ce, peu importe le délai entre la mise en oeuvre et l'éventuelle réexcavation de ceux-ci.

    Le Comité Technique de l'Accord de Branche, signé entre le Gouvernement de la Région Wallonne et la Confédération Construction Wallonne, a mis sur pied un groupe de travail spécifique, le GT M.A.R., ayant pour objectif la réalisation d'un guide de bonne pratique destiné à expliciter les points repris dans le chapitre E.3.7. du Qualiroutes 2012 traitant de ces matériaux.
    Ce guide de bonne pratique est destiné aux différents acteurs du secteur, c'est-à-dire les producteurs, les entrepreneurs et les maîtres d'ouvrage, et ce, aussi bien dans le domaine public que privé.  Le guide est téléchargeable via la rubrique Publications.  Il est uniquement disponible en français.

  • La norme NBN EN 13369 relative aux règles communes pour les produits préfabriqués en béton a été revue en 2013.  Les principaux changements sont les suivants:

    • Domaine d'application: béton préfabriqué en béton lourd, léger et normal - couverture du béton à base de fibres
    • Nouveau paragraphe pour les granulats recyclés concassés:

      1. Jusqu'à 10% de substitution autorisée pour des granulats issus de la même usine ou de qualité et d'origine connue
      2. On peut aller jusqu'à 20% à condition d'évaluer les propriétés pertinentes sur le béton durci par essai (la variante par calcul est aussi autorisée pour la résistance mécanique du béton)
    • Il convient que les granulats recyclés ne soient pas utilisés dans des bétons de qualité plus stricte.  Ceci ne s'applique pas aux classes d'exposition X0, XC1, XC2
    • Nouvelles tolérances de production
    • Nouvelles prescriptions pour la résistance à la traction, retrait et masse volumique sèche
    • Cure: la norme est modifiée de la façon suivante:
      A l'exception du cas où l'on fait usage d'un produit de cure, la protection contre la dessiccation doit être maintenue jusqu'à ce que la résistance à la compression de l'échantillon à l'issue de la cure (fc, cure) soit égale ou supérieure à la plus petite valeur des paramètres Dd x fck et fc,L (cylindre ou cube).

      fc, cure ≥ MIN (Dd x fck; fc,L)

      Les paramètres Dd et fc,L (cylindres ou cubes) sont définis dans le tableau suivant:

      Conditions environnementales du produit sur le lieu d'utilisation (classes d'exposition de la NBN EN 206)

      En note, une conversion vers les classes d'environnement de la NBN 15-001 a été faite
      Degré de durcissement Dd % Résistance sur cylindre/cube fc,L
      X0, XC1
      Note: cas des classes d'environnement EI, EE1 (BNA)
      Seules les prescriptions sur fc,L s'appliquent 12/15
      XC2, XC3, XC4, XD1, XD2, XF1
      Note: cas des classes d'environnement EE1 (BA), EE2, EE3, ES2 (BNA)
      35 12/15 ou 0.25 fck si
      0.25 fck ≥ 15 MPa (cube)
      Autres conditions environnementales
      Note: cas des classes d'environnement EE4, ES1, ES2 (BA), ES4, EA1, EA2, EA3
      50 16/20 ou 0.35fck si
      0.35 fck ≥ 20 MPa (cube)
      Résistance minimale du béton à la fin de la protection contre la dessication


  • Le CSTC a rassemblé une série de recommandations pour protéger le béton frais contre le gel dans le Digest 12.  Nous vous invitons à parcourir cet article en cliquant sur le lien suivant: Le bétonnage en période hivernale.  Protéger le béton frais du gel.

  • A l'occasion de Batibouw 2012, le SPF Economie a mis la brochure "Quoi de neuf pour la commercialisation des produts de construction?" sur son site internet à l'adresse suivante.

  • Depuis mai 2010, des règles complémentaires pour les bétons auto-compactants sont publiées dans la norme NBN EN 206-9.  Cette norme doit être lue avec la norme NBN EN 206-1 qui a déjà fait l'objet de publications (voir rubrique Publications - De nouvelles normes pour le béton - parties 1 & 2).  La norme NBN EN 206-9 reprend des classes pour le slump flow, la viscosité (t500 et le V-funnel), la résistance à la ségrégation et la mobilité en milieu confiné.  Ces classes sont déterminées au moyen de nouveaux essais ayant fait l'objet de nouvelles normes en 2010.  Des fiches-normes décrivant les nouvelles normes d'essai sont reprises dans la rubrique "Normes" de cette antenne-normes.