Evaluation de la réaction au feu

La réaction au feu est le comportement d’un produit qui, par sa propre décomposition, alimente le feu auquel il est exposé, dans des conditions spécifiées.

L'ancienne norme belge NBN S 21-203 et ses 5 classes A0, A1, A2, A3 ou A4 (A0 = matériau non combustible) ne sont définitivement plus d'application depuis le 1/12/2016.

Depuis le 1/12/2016, seule la classification européenne de réaction au feu est en vigueur selon la réglementation belge. Elle distingue sept classes principales (A1, A2, B, C, D, E et F)

  • que viennent compléter les indices ‘FL’, ‘L’ ou ‘ca’, respectivement pour les revêtements de sol, les produits linéaires d’isolation de tuyauterie et les câbles électriques.
  • auxquelles s’ajoutent
    • la classe s pour le dégagement de fumée (s1 et s2 pour les revêtements de sol; s1, s2 et s3 pour les autres produits de construction)
    • la classe d pour les gouttelettes et particules en feu (d0, d1 et d2 pour tous les produits, sauf les revêtements de sol)


Il existe en outre trois niveaux de sollicitation thermique concernant le développement de l'incendie à simuler par des essais : bas, moyen et élevé. Ces trois niveaux distincts de sollicitation représentent trois phases possibles de feu dans le bâtiment. Pour évaluer les produits aux niveaux bas et élevé, les outils d’essais sont communs à tous les matériaux. Par contre une distinction est opérée pour qualifier la réaction au feu d’un niveau moyen de sollicitation.

  PRODUITS DE CONSTRUCTION
  Revêtements de sol Autres produits
Niveau bas de sollicitation Sollicitation par contact avec petite flamme (NBN EN ISO 11925-2)
Niveau moyen de sollicitation Sollicitation radiative résultant d’un écoulement de gaz chauds sous plafond (NBN EN ISO 9239-1) Sollicitation par contact avec la flamme d’un objet isolé en feu (NBN EN 13823)
Niveau élevé de sollicitation

Embrasement généralisé du contenu du combustible du local
(NBN EN ISO 1716 et NBN EN ISO 1182

Ces 5 méthodes d’essais sont liées avec deux autres qui traitent de la classification (NBN EN 13501-1) et de conditionnement et de choix de supports (NBN EN ISO 13238) suivant le schéma suivant :

Die 5 proefmethoden zijn verbonden met twee andere die de classificatie behandelen (EN ISO 13501-1) en de conditionering en keuze van de ondergrond (EN ISO 13238)

Le tableau ci-dessous reprend les normes :

NBN EN 13501-1 Fire classification of construction products and building elements - Part 1: Classification using data from reaction to fire tests
NBN EN 13238 Reaction to fire tests for building - Conditioning procedures and general rules for selection of substrates
NBN EN ISO 1182 Reaction to fire tests for building and transport products - Non-combustibility test
NBN EN ISO 1716 Reaction to fire tests for building and transport products - Determination of the heat of combustion
NBN EN ISO 9239-1 Reaction to fire tests for floorings - Part 1: Determination of the burning behaviour using a radiant heat source
NBN EN ISO 11925-2 Reaction to fire tests - Ignitability of building products subjected to direct impingement of flame - Part 2: Single-flame source test
NBN EN 13823 Reaction to fire tests for building products - Building products excluding floorings exposed to the thermal attack by a single burning item

Lien vers CEN/TC 127 pour obtenir le statut actualisé de ces normes.

Poste d’essai de l’objet isolé en feu (“SBI” – NBN EN 13823).

 

Les matériaux de construction sont classés dans les classes A1 et A2 après soumission avec succès (c'est-à-dire si ces matériaux n'apportent à l'incendie qu'une contribution très limitée) au niveau de sollicitation le plus élevé (feu pleinement développé). Les deux essais utilisés pour attribuer ces classes sont :

  • le four cylindrique, NBN EN ISO 1182
  • la bombe calorimétrique pour la mesure du pouvoir calorifique supérieur, NBN EN ISO 1716

Les classes B, C et D sont accessibles aux produits qui, soumis à l’essai par contact avec petite flamme (niveau bas de sollicitation), ont fait état d’une performance minimale (exposition de 15 secondes pour les revêtements de sol et de 30 secondes pour les autres produits). Ensuite les résultats de l’essai à niveau moyen décident de la classe obtenue, en fonction des seuils franchis. Il existe deux essais :

  • le panneau radiant NBN EN ISO 9239-2 pour les revêtements de sols
  • l'essai SBI (Single Burning Item ou objet isolé en feu) NBN EN 13823 pour les autres produits

Un échec à l’entrée en D entraîne le classement en E. La classe E est attribuée au moyen de l’essai à la petite flamme (NBN EN ISO 11925-2). La satisfaction du critère associé à cet essai correspond à la performance minimale de réaction au feu.

Finalement, la classe F caractérise les produits ne présentant aucune performance au feu.

Deux aspects complémentaires aux classes principales sont définis. Le premier aspect est relatif à la production de fumée («s» pour smoke ) : s1, s2 et s3; s3 représentant l’élément n’ayant aucune performance pour cet aspect. Un second aspect est relatif à la production de gouttelettes («d» pour droplets) : d0 (pas de gouttelettes en feu), d1 (pas de gouttelettes en feu plus de 10 secondes) et d2 (pas de performance déterminée dans le SBI ou échec au test à la petite flamme).

Les deux tableaux suivants présentent toutes les classes possibles :

A1    
A2-s1, d0

A2-s2, d0

A2-s3, d0
A2-s1, d1

A2-s2, d1

A2-s3, d1
A2-s1, d2

A2-s2, d2

A2-s3, d2
B-s1, d0

B-s2, d0

B-s3, d0
B-s1, d1

B-s2, d1

B-s3, d1
B-s1, d2

B-s2, d2

B-s3, d2
C-s1, d0

C-s2, d0

C-s3, d0
C-s1, d1

C-s2, d1

C-s3, d1
C-s1, d2

C-s2, d2

C-s3, d2
D-s1, d0

D-s2, d0

D-s3, d0
D-s1, d1

D-s2, d1

D-s3, d1
D-s1, d2

D-s2, d2

D-s3, d2
E

E-d2
   
F    

Réaction au feu pour les tous les produits autres que les revêtements de sol

A1FL  
A2FL-s1 A2FL-s2
BFL-s1 BFL-s2
CFL-s1 CFL-s2
DFL-s1 DFL-s2
EFL  
FFL  

Réaction au feu pour les revêtements de sol

 

Pour davantage d'information concernant la classification européenne de réaction au feu et les méthodes d'essai: voir l'article du CSTC à ce sujet.

Par ailleurs, il existe des Décisions de la Commission concernant la classe de réaction de certains matériaux de construction : voir Décisions de la Commission.

Pour les exigences de réaction au feu selon les classes européennes applicables en Belgique : voir l'annexe 5/1 de l'arrêté royal normes de base: voir Nouveautés.

ANTENNE NORMES Prévention au Feu
Dernière mise à jour de la page effectuée le : 14-12-2016