STS 53.1

Cette STS a pour sujet les prescriptions générales relatives aux portes intérieures et extérieures.

Une porte est un élément de construction posé dans une baie murale afin de réaliser un passage verrouillable. Une porte se compose d'un ou plusieurs battants, de leur encadrement, de leur liaison au gros œuvre, éventuellement d'impostes ou d'autres parties fixes, ainsi que des éléments de penture, de serrure et de manœuvre.

On entend donc par "portes" les éléments de construction complets posés. Cela implique que, lorsqu'un niveau performantiel donné est exigé pour une porte (p. ex. une résistance au feu déterminée), c'est la porte posée avec son encadrement, ses pentures, serrures et accessoires éventuels, qui doit satisfaire à cette exigence, dans les conditions de similitude et d'évaluation prévues dans les normes européennes et belges.

Par "portes normales", on désigne généralement des passages verrouillables pour applications non industrielles, qui permettent principalement le passage des personnes.

Les dimensions maximales suivantes par battant s'appliquent en principe pour ces portes:

  • hauteur max. 2400 mm, et
  • largeur max. 1400 mm

Dans certains cas, des éléments de dimensions supérieures peuvent être classés comme "portes". Les dimensions des portes devant être mises à l'épreuve doivent alors être adaptées.

Si la porte est posée entre deux locaux d'habitation ne présentant pas entre eux de véritables différences climatiques (température et humidité de l'air), elle est considérée comme étant une "porte intérieure normale". Les classes établies pour les "portes intérieures normales" sont les exigences minimales auxquelles toutes les portes doivent satisfaire.