Guides d'agrément Ubatc

Lorsqu'il n'existe pas de norme de produit et si un fabricant souhaite quand même démontrer que ses matériaux, composants, produits ou systèmes sont aptes à l'emploi et de bonne qualité, il peut demander un agrément technique pour son/ses produit(s). L'Union belge pour l'agrément technique dans la construction (UBAtc) est le seul institut d'agrément chargé de délivrer les agréments ATG. Par ATG (ce qui veut dire "Agrément Technique / Technische Goedkeuring"), on entend le document publié par l'UBAtc qui décrit l'aptitude à l'emploi d'un produit de construction donné dans des conditions strictement définies.

Avant de rédiger un ATG, les matériaux, composants, produits ou systèmes sont examinés selon les guides rédigés par l'UBAtc pour ces sujets. Les différentes caractéristiques nécessaires et les méthodes de détermination correspondantes y sont prescrites, ainsi que les informations à transmettre par le fabricant concernant les matériaux, les produits semi-finis, les méthodes de production et les instructions de pose. Ces guides de l'UBAtc sont rédigés par un bureau exécutif de l'UBAtc, éventuellement assisté d'autres experts, délégués par des fabricants, des fédérations de fabricants, ...

L'obtention d'un ATG est soumise à l'avis d'un groupe spécialisé (composé d'experts en la matière qui agissent pour le compte de l'UBAtc) et est complétée par la certification. Le logo ATG, complété du numéro d'agrément, peut être apposé sur le produit en question afin de confirmer sa conformité à l'agrément. Une marque d'ATG sur un produit de construction constitue donc aussi une présomption d'aptitude à l'emploi et de qualité.