Etanchéité à l’eau

Etanchéité à l’eau

L’étanchéité à l’eau est l’une des exigences essentielles imposées aux bâtiments. Tout détail constructif doit donc être conçu, mis en œuvre et entretenu de façon à protéger durablement le bâtiment de tout problème d’infiltration d’eau.

Les performances d’étanchéité à l’eau à atteindre pour l’enveloppe du bâtiment dépendent principalement du niveau de sollicitation auquel l’ouvrage est exposé et du niveau d’exigence visé.

Le niveau de sollicitation du bâtiment ou de certaines parties de ce dernier est, entre autres, fonction de l’exposition aux pluies battantes. Le risque d’infiltration en façade est en effet directement lié à l’intensité des pluies battantes. À ce propos, la figure illustre la répartition des pluies (en Belgique) en fonction de l’orientation et met en évidence la sollicitation nettement plus importante des façades exposées au sud, à l’ouest et surtout au sud-ouest.

Importance relative des pluies battantes au cours d’une année en fonction de l’orientation (sur la base du produit de leur intensité et de leur durée moyenne).
Un même détail constructif pourrait dès lors parfaitement suffire dans certaines configurations (paroi protégée des pluies par un dépassant de toiture, par exemple) et se révéler inadéquat dans d’autres (paroi fortement exposée aux pluies battantes, par exemple).

Le niveau d’exigence à atteindre détermine également les performances auxquelles un détail constructif doit répondre en terme d’étanchéité à l’eau. Le niveau d’exigence pour une paroi extérieure, par exemple, ne sera pas nécessairement le même pour un bâtiment industriel que pour un bâtiment résidentiel. Outre la destination du bâtiment (ou de certains locaux), la sensibilité à l’humidité des finitions intérieures d’une paroi peut également influencer le niveau d’exigence auquel cette dernière doit satisfaire. Les exigences d’étanchéité à l’eau pour un mur de cave seront notamment plus contraignantes pour une maçonnerie revêtue d’un enduit à base de plâtre que pour une maçonnerie dont les blocs restent apparents.

On notera par ailleurs que, dans certains cas, des exigences d’accessibilité peuvent également avoir un impact sur le risque d’infiltration d’eau.

Plus d’informations :